BRIBES EN LIGNE
des quatre archanges que       marche le tissu d’acier rm : nous sommes en autre citation avec marc, nous avons pour andrée non, björg, démodocos... Ça a bien un     dans la ruela carissimo ulisse,torna a comme une suite de   iv    vers  le livre, avec tendresses ô mes envols dernier vers aoi pour frédéric    au balcon la langue est intarissable madame porte à nous savons tous, ici, que douze (se fait terre se antoine simon 16       cette clers fut li jurz e li       jonath il semble possible écoute, josué, ( ce texte a …presque vingt ans plus       le " je suis un écorché vif.       une (dans mon ventre pousse une et il fallait aller debout intendo... intendo ! avant propos la peinture est au labyrinthe des pleursils bel équilibre et sa       au       l̵ le glacis de la mort je suis bien dans       dans prenez vos casseroles et  dernières mises il n’était qu’un ma chair n’est   six formes de la ouverture de l’espace s’ouvre la edmond, sa grande    en À l’occasion de je reviens sur des    seule au f le feu s’est vous n’avez       au les petites fleurs des toutes sortes de papiers, sur ainsi va le travail de qui       les pour yves et pierre poher et la légende fleurie est       ce aux george(s) (s est la li emperere par sa grant autres litanies du saint nom  née à       sur       tourne la question du récit spectacle de josué dit granz fut li colps, li dux en la liberté de l’être d’un bout à able comme capable de donner    tu sais dernier vers aoi neuf j’implore en vain nous lirons deux extraits de glaciation entre temps où les coeurs villa arson, nice, du 17       l̵ antoine simon 11 sables mes parolesvous   en grec, morías  dernier salut au m1       livre grand format en trois nous dirons donc       sabots r.m.a toi le don des cris qui l’art c’est la       apparu (josué avait merci à la toile de issent de mer, venent as macles et roulis photo mouans sartoux. traverse de     faisant la normalement, la rubrique       le non... non... je vous assure, même si       &eacut dernier vers aoi mougins. décembre comment entrer dans une bien sûrla pour lee voudrais je vous à la mémoire de       é       reine d’ eurydice ou bien de       fourmi envoi du bulletin de bribes dans les rêves de la       enfant pour robert       assis à cri et à       bonhe       deux tromper le néant trois tentatives desesperees dernier vers aoi antoine simon 29 10 vers la laisse ccxxxii l’impression la plus du fond des cours et des voile de nuità la l’erbe del camp, ki  avec « a la   se       dans traquer pour marcel Être tout entier la flamme torna a sorrento ulisse torna a claude b.   comme antoine simon 19  ce mois ci : sub "pour tes ne faut-il pas vivre comme autre petite voix si j’avais de son un besoin de couper comme de       &agrav le 26 août 1887, depuis       en vue à la villa tamaris c’est la distance entre le scribe ne retient juste un un jour nous avons       soleil       vaches       neige deuxième apparition de   la baie des anges (À l’église       au nouvelles mises en du bibelot au babilencore une tu le saiset je le vois ce jour là, je pouvais diaphane est le antoine simon 20       grappe troisième essai       soleil       la qu’est-ce qui est en tandis que dans la grande vous dites : "un quelques autres 1254 : naissance de ma voix n’est plus que antoine simon 26 mult ben i fierent franceis e temps de bitume en fusion sur écrirecomme on se    regardant quand les eaux et les terres nos voix       quand "moi, esclave" a lancinant ô lancinant de pa(i)smeisuns en est venuz la fraîcheur et la nécrologie     l’é archipel shopping, la lu le choeur des femmes de diaphane est le mot (ou li emperere s’est si, il y a longtemps, les il existe deux saints portant à bernadette a propos d’une les avenues de ce pays       le sur la toile de renoir, les pour ma  je signerai mon antoine simon 17 deuxième essai le       au       fourr& c’est une sorte de       arauca       ma outre la poursuite de la mise antoine simon 25 dernier vers aoi   pour le prochain antoine simon 5 un trait gris sur la pour egidio fiorin des mots   encore une   ciel !!!!     les fleurs du       banlie max charvolen, martin miguel ma voix n’est plus que j’arrivais dans les les doigts d’ombre de neige bruno mendonça et que vous dire des mult est vassal carles de  il est des objets sur rossignolet tu la accoucher baragouiner comme c’est descendre à pigalle, se       droite  tous ces chardonnerets ecrire les couleurs du monde rêves de josué, dentelle : il avait granz est li calz, si se grande lune pourpre dont les quelque temps plus tard, de       la dernier vers aoi constellations et je n’hésiterai la tentation du survol, à l’évidence dans le train premier ce qui fait tableau : ce f toutes mes si grant dol ai que ne       aujour     de rigoles en avez-vous vu pas facile d’ajuster le dans la caverne primordiale  “ce travail qui dans les carnets deuxième approche de pour dans les horizons de boue, de libre de lever la tête 1- c’est dans Éléments - face aux bronzes de miodrag la chaude caresse de la mort d’un oiseau. Ç’avait été la     depuis le galop du poème me merci au printemps des c’est la chair pourtant dans l’effilé de       un ce paysage que tu contemplais pour mireille et philippe     m2 &nbs printemps breton, printemps quatrième essai rares il y a des objets qui ont la madame est la reine des n’ayant pas seul dans la rue je ris la       reine a l’aube des apaches, antoine simon 32 on peut croire que martine deuxième apparition     cet arbre que régine robin, equitable un besoin sonnerait toutes ces pages de nos  au mois de mars, 1166       montag À peine jetés dans le v.- les amicales aventures du dans les écroulements       la que reste-t-il de la de prime abord, il la prédication faite f tous les feux se sont beaucoup de merveilles il y a tant de saints sur dorothée vint au monde sa langue se cabre devant le       voyage dix l’espace ouvert au recleimet deu mult       entre des conserves !       "       la pie dernier vers aoi pour jacky coville guetteurs des voiles de longs cheveux après la lecture de mi viene in mentemi antoine simon 2       la zacinto dove giacque il mio le coeur du       &agrav     "       nuage pour mon épouse nicole assise par accroc au bord de pour m.b. quand je me heurte       retour       dans dimanche 18 avril 2010 nous a la fin il ne resta que suite du blasphème de    nous maintenant il connaît le les grands       sur bribes en ligne a poème pour iv.- du livre d’artiste li quens oger cuardise sixième rare moment de bonheur,       alla autre essai d’un les plus terribles toute une faune timide veille (la numérotation des un jour, vous m’avez     une abeille de       dans chaque automne les « 8° de 0 false 21 18 attention beau       sur rien n’est plus ardu et ces j’ai donc les installations souvent,       le ecrire sur       le et…  dits de       s̵ attendre. mot terrible. le passé n’est les amants se raphaël c’est vrai petit matin frais. je te raphaËl à propos des grands       &n   que signifie     &nbs (de)lecta lucta   merci à marc alpozzo dernier vers aoi  marcel migozzi vient de       jardin epuisement de la salle, et tout avait attelage ii est une œuvre mais non, mais non, tu frères et les lettres ou les chiffres l’impossible la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Boulanger, Pascal > Un ciel ouvert en toute saison

PASCAL BOULANGER

<- Dédicace | Quand vous serez tout simplement là ->
Exergue
© Pascal Boulanger
Ecrivain(s) : Boulanger
Clefs : poésie

Le passé n’est jamais mort, il n’est même pas encore passé.
William Faulkner
Publication en ligne : 25 septembre 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette