BRIBES EN LIGNE
  nous sommes je suis  “comment   le texte suivant a       il       ...mai j’ai perdu mon       force temps de pierres dans la dorothée vint au monde les parents, l’ultime   tout est toujours en       pass&e accorde ton désir à ta       soleil le tissu d’acier le nécessaire non a grant dulur tendrai puis dans un coin de nice,  les premières attendre. mot terrible.     nous pour m.b. quand je me heurte edmond, sa grande l’ami michel madame est la reine des je ne sais pas si       entre  epître aux derniers vers sun destre démodocos... Ça a bien un la lecture de sainte f les marques de la mort sur les textes mis en ligne pour nicolas lavarenne ma le travail de bernard     tout autour bribes en ligne a pour julius baltazar 1 le saluer d’abord les plus allons fouiller ce triangle dans les carnets f les rêves de dernier vers que mort janvier 2002 .traverse "le renard connaît percey priest lakesur les le géographe sait tout pur ceste espee ai dulor e tendresse du mondesi peu de « e ! malvais v.- les amicales aventures du en cet anniversaire, ce qui livre grand format en trois "la musique, c’est le lorsqu’on connaît une ecrire les couleurs du monde À perte de vue, la houle des même si       la       &n torna a sorrento ulisse torna       aujour pas une année sans évoquer quelques autres       ce pour andrée quand nous rejoignons, en       dans       descen f dans le sourd chatoiement antoine simon 11 je ne saurais dire avec assez merci à la toile de libre de lever la tête       le    regardant juste un petites proses sur terre 1) notre-dame au mur violet       au une errance de f le feu s’est ouverture d’une des voiles de longs cheveux c’est une sorte de et combien et encore  dits langues de plomba la se reprendre. creuser son tendresses ô mes envols  de la trajectoire de ce raphaël   1) cette       ma dans le pain brisé son quatrième essai de il y a des objets qui ont la premier vers aoi dernier clere est la noit e la il y a tant de saints sur j’ai longtemps  marcel migozzi vient de       chaque que reste-t-il de la pour mireille et philippe (josué avait lentement “dans le dessin introibo ad altare dans le pays dont je vous sous la pression des "mais qui lit encore le bruno mendonça reflets et echosla salle dernier vers aoi       le 1. il se trouve que je suis    7 artistes et 1 au rayon des surgelés   (dans le     à l’illusion d’une i mes doigts se sont ouverts de soie les draps, de soie rita est trois fois humble. pour mes enfants laure et       sur       apr&eg ce texte se présente ainsi va le travail de qui de sorte que bientôt madame déchirée     vers le soir cet univers sans       la       une   entrons ce jour-là il lui premier essai c’est pour martine pour jacky coville guetteurs temps où les coeurs en ceste tere ad estet ja 0 false 21 18 1-nous sommes dehors. dernier vers aoi carmelo arden quin est une       un martin miguel art et attention beau j’ai relu daniel biga, religion de josué il 1.- les rêves de  née à dans le respect du cahier des dans les horizons de boue, de       assis 1257 cleimet sa culpe, si ajout de fichiers sons dans viallat © le château de je dors d’un sommeil de       au la réserve des bribes à Éléments - carissimo ulisse,torna a suite de est-ce parce que, petit, on       " douce est la terre aux yeux pour yves et pierre poher et pas de pluie pour venir sa langue se cabre devant le  tu vois im font chier       voyage monde imaginal, ce texte m’a été       nuage madame est une   pour olivier temps de pierres  si, du nouveau tout mon petit univers en les cuivres de la symphonie    nous antoine simon 19       la question du récit mais jamais on ne       dans de la       les toutefois je m’estimais un soir à paris au et ma foi,  martin miguel vient je rêve aux gorges  le "musée cet article est paru béatrice machet vient de la prédication faite effleurer le ciel du bout des pour martin tant pis pour eux. exode, 16, 1-5 toute la vie est ce bruissement   la production les petites fleurs des pour mon épouse nicole dernier vers aoi tous feux éteints. des       pav&ea       au il ne sait rien qui ne va on peut croire que martine inoubliables, les macles et roulis photo 3 rimbaud a donc dernier vers aoi il semble possible     rien deux nouveauté, j’ai en réserve li emperere s’est et c’était dans charogne sur le seuilce qui bernadette griot vient de tout est possible pour qui la vie est dans la vie. se    courant       p&eacu     &nbs portrait. 1255 : thème principal : deuxième apparition de bal kanique c’est à cri et à le scribe ne retient       au il était question non dire que le livre est une des quatre archanges que la brume. nuages   voici donc la la rencontre d’une macles et roulis photo 4       et tu juste un mot pour annoncer l’erbe del camp, ki       sur samuelchapitre 16, versets 1 imagine que, dans la       s̵ pour daniel farioli poussant antoine simon 18       je me la liberté de l’être       ruelle je me souviens de dans l’innocence des a claude b.   comme   la baie des anges dernier vers aoi   pour adèle et madame est toute les dessins de martine orsoni  l’exposition  le 23 février 1988, il   ces sec erv vre ile le vieux qui il n’était qu’un nous avons affaire à de des voix percent, racontent vos estes proz e vostre  pour de j’ai changé le     quand ce poème est tiré du une il faut dire les   six formes de la laure et pétrarque comme rossignolet tu la madame, vous débusquez   que signifie       un pour    en d’un côté au labyrinthe des pleursils       la un trait gris sur la traquer 0 false 21 18       fourr& a propos d’une "ces deux là se ma mémoire ne peut me autre citation"voui station 5 : comment le samedi 26 mars, à 15 antoine simon 10 et tout avait       à aux barrières des octrois dernier vers aoi  le grand brassage des la galerie chave qui giovanni rubino dit douze (se fait terre se       tourne attendre. mot terrible. rien n’est on croit souvent que le but quant carles oït la       m̵       m&eacu       avant       l̵ franchement, pensait le chef, sixième grant est la plaigne e large f le feu s’est li quens oger cuardise l’art n’existe depuis le 20 juillet, bribes  ce mois ci : sub toute une faune timide veille c’est parfois un pays de pareïs li seit la aux george(s) (s est la  “la signification madame chrysalide fileuse antoine simon 30 pierre ciel   encore une       le pour martine, coline et laure preambule – ut pictura il aurait voulu être       sur a l’aube des apaches, mougins. décembre dernier vers aoi  “ce travail qui ...et poème pour       sous       enfant station 7 : as-tu vu judas se autre petite voix     les fleurs du deuxième essai eurydice toujours nue à accoucher baragouiner comme ce mur blanc       pav&ea     son pluies et bruines, antoine simon 24 passet li jurz, la noit est antoine simon 2 À max charvolen et il souffle sur les collines mult est vassal carles de chaque jour est un appel, une       et rm : d’accord sur ki mult est las, il se dort je crie la rue mue douleur je découvre avant toi ço dist li reis : autres litanies du saint nom et si tu dois apprendre à  référencem f qu’il vienne, le feu à la mémoire de       dans lancinant ô lancinant " je suis un écorché vif.       le dix l’espace ouvert au   ces notes sculpter l’air : agnus dei qui tollis peccata au matin du       é un besoin de couper comme de     après pour jean-louis cantin 1.- quatrième essai de       object la tentation du survol, à clers est li jurz et li la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Boulanger, Pascal > Un ciel ouvert en toute saison

PASCAL BOULANGER

<- Vous deux, c’est joie et inquiétude... | Quand nous rejoignons, en auto... ->
... Presque vingt ans plus tard...
© Pascal Boulanger
Ecrivain(s) : Boulanger
Clefs : poésie

…Presque vingt ans plus tard, je suis toujours là, à la même place.
Je vous attends.

J’attends l’inattendu et pourtant le déjà-là.

Publication en ligne : 1er octobre 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette