BRIBES EN LIGNE
      le pour robert       et le soleil n’est pas voici des œuvres qui, le antoine simon 33 napolì napolì bernadette griot vient de peinture de rimes. le texte la force du corps, antoine simon 2 laure et pétrarque comme cet univers sans autre petite voix lu le choeur des femmes de       ce ma chair n’est comme c’est       pav&ea antoine simon 15 quatre si la mer s’est je t’enfourche ma ses mains aussi étaient macles et roulis photo dans les hautes herbes la vie est ce bruissement il y a des objets qui ont la       sur pour andré     un mois sans antoine simon 12 noble folie de josué, à propos “la       dans spectacle de josué dit nice, le 18 novembre 2004       ma voix n’est plus que  au travers de toi je     à f toutes mes dans ce pays ma mère on peut croire que martine mes pensées restent pure forme, belle muette,       alla       (   (dans le       les nous lirons deux extraits de station 1 : judas errer est notre lot, madame, nu(e), comme son nom  le livre, avec la musique est le parfum de depuis ce jour, le site dessiner les choses banales       assis l’erbe del camp, ki un verre de vin pour tacher zacinto dove giacque il mio il pleut. j’ai vu la     de rigoles en  les éditions de allons fouiller ce triangle       &eacut issent de mer, venent as après la lecture de       apr&eg la mort, l’ultime port, journée de   encore une la fraîcheur et la pas même       au       la       sabots       au elle ose à peine 1 la confusion des     les provisions l’évidence me un besoin de couper comme de madame est une le geste de l’ancienne, i.- avaler l’art par "ah ! mon doux pays, un temps hors du   maille 1 :que antoine simon 27 il arriva que frères et       " ce va et vient entre je m’étonne toujours de la six de l’espace urbain, mais jamais on ne quand les mots je meurs de soif du fond des cours et des de pareïs li seit la       bonhe macles et roulis photo 4 et nous n’avons rien vertige. une distance       dans je t’ai admiré,       la samuelchapitre 16, versets 1 il ne s’agit pas de cher bernard je n’ai pas dit que le on trouvera la video fin première       b&acir a toi le don des cris qui la bouche pure souffrance sept (forces cachées qui sous l’occupation     [1]  mougins. décembre le corps encaisse comme il clers fut li jurz e li pierre ciel le géographe sait tout nous serons toujours ces essai de nécrologie, exacerbé d’air ainsi fut pétrarque dans nice, le 8 octobre je dors d’un sommeil de  pour le dernier jour       &agrav chaque automne les pour martine, coline et laure a dix sept ans, je ne savais       " madame chrysalide fileuse la question du récit cliquetis obscène des   je n’ai jamais       j̵ religion de josué il la vie est dans la vie. se mieux valait découper       voyage gardien de phare à vie, au certains soirs, quand je dans le respect du cahier des pour gilbert dernier vers aoi pour marcel       glouss je rêve aux gorges (la numérotation des abstraction voir figuration à dernier vers doel i avrat, ici, les choses les plus pour nicolas lavarenne ma descendre à pigalle, se de sorte que bientôt 1) la plupart de ces edmond, sa grande       la       au  référencem ne pas négocier ne       object 1257 cleimet sa culpe, si je n’hésiterai j’ai longtemps       et tu pour michèle gazier 1) j’ai travaillé on dit qu’agathe       l̵       au le glacis de la mort "si elle est de la pour andrée c’est la chair pourtant approche d’une à bernadette   nous sommes les textes mis en ligne a claude b.   comme le 15 mai, à       l̵ tous ces charlatans qui de profondes glaouis pour ma recleimet deu mult dans ce périlleux de pa(i)smeisuns en est venuz     sur la  née à j’aime chez pierre il existe deux saints portant le coeur du comme ce mur blanc la mastication des coupé le sonà   ciel !!!!       il mult est vassal carles de  les œuvres de je ne saurais dire avec assez si elle est belle ? je pour frédéric pour alain borer le 26 polenta   le texte suivant a pour andré villers 1)  martin miguel vient "pour tes       " il est le jongleur de lui  l’exposition  nous avancions en bas de le 26 août 1887, depuis les plus terribles mi viene in mentemi tout le problème premier essai c’est rêve, cauchemar, des voix percent, racontent des voiles de longs cheveux un homme dans la rue se prend lorsque martine orsoni l’heure de la     chambre je déambule et suis avant dernier vers aoi       soleil À perte de vue, la houle des dans l’innocence des pour mon épouse nicole c’est un peu comme si,       force quand les eaux et les terres dans le patriote du 16 mars  tous ces chardonnerets si j’avais de son pour martine       apr&eg au commencement était si j’étais un pluies et bruines, j’entends sonner les  pour jean le  la toile couvre les Éléments - et c’était dans macles et roulis photo 7     depuis f les rêves de envoi du bulletin de bribes très malheureux... le samedi 26 mars, à 15 in the country sors de mon territoire. fais f tous les feux se sont  dans toutes les rues les dernières la vie humble chez les trois (mon souffle au matin la gaucherie à vivre, mise en ligne rimbaud a donc pour maguy giraud et percey priest lakesur les au seuil de l’atelier jusqu’à il y a j’arrivais dans les       fourr& mise en ligne d’un       devant       baie j’ai donné, au mois on cheval j’ai en réserve couleur qui ne masque pas       une       montag       s̵ un soir à paris au c’est parfois un pays raphaël je me souviens de huit c’est encore à preambule – ut pictura le pendu       au       au rayon des surgelés si grant dol ai que ne paroles de chamantu pour jean gautheronle cosmos les installations souvent, je ne sais pas si diaphane est le    regardant       &ccedi dieu faisait silence, mais quant carles oït la clers est li jurz et li       je me       rampan normal 0 21 false fal carcassonne, le 06 les petites fleurs des   iv    vers       pourqu et tout avait tandis que dans la grande         or  si, du nouveau quand c’est le vent qui       grimpa et…  dits de le numéro exceptionnel de  ce mois ci : sub traquer la danse de les lettres ou les chiffres       le première autre citation attendre. mot terrible.       ton ainsi va le travail de qui marché ou souk ou l’impression la plus les doigts d’ombre de neige     le cygne sur       vu j’écoute vos 1-nous sommes dehors. a la femme au accorde ton désir à ta il avait accepté pour raphaël pur ceste espee ai dulor e 0 false 21 18     vers le soir à la bonne karles se dort cum hume ki mult est las, il se dort rm : d’accord sur il faut laisser venir madame g. duchêne, écriture le madame est une torche. elle dernier vers aoi en ceste tere ad estet ja station 4 : judas  derniers encore une citation“tu le bulletin de "bribes leonardo rosa vedo la luna vedo le aucun hasard si se   que signifie le lent tricotage du paysage martin miguel art et dernier vers aoi (elle entretenait dernier vers aoi folie de josuétout est 13) polynésie on préparait  “ne pas entr’els nen at ne pui   le 10 décembre agnus dei qui tollis peccata deuxième essai quelques autres ce texte se présente    tu sais       "       le les parents, l’ultime portrait. 1255 : je sais, un monde se pour mes enfants laure et toi, mésange à le travail de bernard 1.- les rêves de je suis occupé ces la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Boulanger, Pascal > Un ciel ouvert en toute saison

PASCAL BOULANGER

| Exergue ->
Dédicace
© Pascal Boulanger
Ecrivain(s) : Boulanger
Clefs : poésie

 

Pour Adèle et Nora

Publication en ligne : 24 septembre 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette