aller au sommaire | poursuivre l'errance

DANIEL BIGA

Le sentier qui serpente, Un mois sans lumière

© Daniel Biga

Les quatre saisons du haïku : été

Ecrivain(s) : Biga
Clefs : poésie

 

 

un mois sans lumière

électrique

quel pied ! bon oeil !

Publication en ligne : 23 octobre 2009

Pour retrouver "Un mois sans lumière" dans " Au rendez-vous des amis... ", aller à : Au rendez-vous des amis... > Biga, Daniel > Le sentier qui serpente

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette