BRIBES EN LIGNE
pure forme, belle muette, dire que le livre est une dernier vers aoi accorde ton désir à ta l’homme est antoine simon 2 clquez sur  hors du corps pas (À l’église une image surgit traverse le d’un côté dernier vers aoi dentelle : il avait il en est des meurtrières. et nous n’avons rien c’est pour moi le premier (vois-tu, sancho, je suis la prédication faite heureuse ruine, pensait martin miguel il va falloir    tu sais macles et roulis photo 4 les doigts d’ombre de neige cet article est paru dans le  l’exposition  décembre 2001.     extraire dès l’origine de son la galerie chave qui non... non... je vous assure, ainsi va le travail de qui chaque automne les le lent tricotage du paysage  l’écriture huit c’est encore à 1. il se trouve que je suis       pav&ea  la toile couvre les       le une il faut dire les       &agrav antoine simon 20 toutes sortes de papiers, sur cette machine entre mes     faisant la pour qui veut se faire une dernier vers aoi   deuxième essai le       va   le 10 décembre introibo ad altare la bouche pleine de bulles      &   ces notes dans un coin de nice, juste un il y a tant de saints sur écoute, josué, a dix sept ans, je ne savais et il parlait ainsi dans la pour jacky coville guetteurs karles se dort cum hume nous avons affaire à de pour andré encore la couleur, mais cette       &agrav antoine simon 5  mise en ligne du texte       " station 4 : judas      [1]  rm : nous sommes en bruno mendonça   voici donc la antoine simon 33       ...mai quelques textes     pluie du dans le respect du cahier des encore une citation“tu       entre leonardo rosa       la  la lancinante nous savons tous, ici, que le coquillage contre  tu vois im font chier pour jean-louis cantin 1.- onzième       la       ruelle neuf j’implore en vain passent .x. portes, pour pierre theunissen la ….omme virginia par la       pour tous feux éteints. des         &n ouverture de l’espace tes chaussures au bas de       s̵ à bernadette juste un mot pour annoncer suite du blasphème de f le feu m’a ne pas négocier ne reprise du site avec la     rien mouans sartoux. traverse de la fraîcheur et la mise en ligne d’un pour martine autre petite voix sainte marie, exode, 16, 1-5 toute pour mireille et philippe le scribe ne retient       dans       sur le galop du poème me Éléments - pour ma pourquoi yves klein a-t-il « 8° de (la numérotation des max charvolen, martin miguel antoine simon 32  epître aux je n’hésiterai pour helmut dernier vers aoi antoine simon 23 à jusqu’à il y a antoine simon 28 issent de mer, venent as je découvre avant toi   ciel !!!! descendre à pigalle, se zacinto dove giacque il mio       une chercher une sorte de douze (se fait terre se antoine simon 24 v.- les amicales aventures du       m&eacu trois tentatives desesperees la musique est le parfum de   adagio   je       fourmi dans le patriote du 16 mars   1) cette  les premières intendo... intendo !       descen « h&eacu lancinant ô lancinant torna a sorrento ulisse torna ne faut-il pas vivre comme si, il y a longtemps, les pour martin  “ne pas in the country       à je ne saurais dire avec assez il semble possible       longte « e ! malvais deux nouveauté, elle disposait d’une dernier vers doel i avrat, antoine simon 29 de l’autre la vie est ce bruissement comme un préliminaire la le recueil de textes madame est toute l’impression la plus moisissures mousses lichens À max charvolen et martin  le grand brassage des       m̵ il faut laisser venir madame je t’ai admiré, tout à fleur d’eaula danse lu le choeur des femmes de dernier vers aoi assise par accroc au bord de   tout est toujours en dans ce pays ma mère depuis le 20 juillet, bribes dernier vers aoi elle ose à peine les oiseaux s’ouvrent  les éditions de mi viene in mentemi       allong gardien de phare à vie, au au seuil de l’atelier   (dans le     une abeille de       sur vous avez pour maxime godard 1 haute pour philippe  référencem       que     pourquoi ço dist li reis : guetter cette chose       sur grant est la plaigne e large même si       montag la fraîcheur et la 1 au retour au moment rêves de josué, effleurer le ciel du bout des se placer sous le signe de       &n       rampan l’impossible c’est la peur qui fait marcel alocco a folie de josuétout est mise en ligne du texte "les 1.- les rêves de d’abord l’échange des       dans quatrième essai rares station 7 : as-tu vu judas se un tunnel sans fin et, à de soie les draps, de soie sables mes parolesvous dans ma gorge mise en ligne pas de pluie pour venir vous dites : "un tout est possible pour qui la bouche pure souffrance premier essai c’est       " "ah ! mon doux pays, voudrais je vous       nuage     &nbs j’arrivais dans les et il fallait aller debout   saint paul trois macao grise toute une faune timide veille  tous ces chardonnerets la danse de certains prétendent dernier vers aoi au programme des actions j’ai donné, au mois c’est une sorte de sous l’occupation les installations souvent,     chambre   la production       et tu l’une des dernières s’égarer on "le renard connaît       d&eacu aux barrières des octrois deuxième suite quatre si la mer s’est les dernières     hélas,   le texte suivant a saluer d’abord les plus nous dirons donc  “la signification       j̵ la brume. nuages le proche et le lointain comme une suite de il faut aller voir en 1958 ben ouvre à       l̵ f qu’il vienne, le feu   est-ce que madame porte à si tu es étudiant en la langue est intarissable       je me mm oui, ce qui est troublant clers est li jurz et li deux mille ans nous démodocos... Ça a bien un un jour, vous m’avez  marcel migozzi vient de       la pie " je suis un écorché vif. bientôt, aucune amarre voici des œuvres qui, le autre citation n’ayant pas  monde rassemblé lorsque martine orsoni j’ai ajouté vous n’avez   six formes de la   on n’est religion de josué il pour le prochain basilic, (la d’ eurydice ou bien de  zones gardées de genre des motsmauvais genre       banlie et la peur, présente   pour adèle et ce pays que je dis est f j’ai voulu me pencher       un nice, le 8 octobre antoine simon 6 ils s’étaient (dans mon ventre pousse une dernier vers aoi dernier vers aoi dix l’espace ouvert au archipel shopping, la bien sûrla clers fut li jurz e li     surgi il est le jongleur de lui exacerbé d’air il avait accepté recleimet deu mult pour jean-marie simon et sa errer est notre lot, madame, quelques autres ce paysage que tu contemplais où l’on revient le franchissement des jamais je n’aurais un homme dans la rue se prend de tantes herbes el pre il pleut. j’ai vu la       sous ainsi alfred… madame chrysalide fileuse   iv    vers et voici maintenant quelques   (à i mes doigts se sont ouverts il souffle sur les collines ma chair n’est buttati ! guarda&nbs       jardin antoine simon 15 les petites fleurs des       vu "la musique, c’est le la rencontre d’une dans les écroulements  le livre, avec dernier vers aoi       sur       ce six de l’espace urbain, le 19 novembre 2013, à la "si elle est       maquis       soleil la mort d’un oiseau.     depuis   d’un coté, depuis ce jour, le site de pa(i)smeisuns en est venuz immense est le théâtre et     sur la macles et roulis photo 3 antoine simon 25 en cet anniversaire, ce qui clere est la noit e la un nouvel espace est ouvert (en regardant un dessin de il y a des objets qui ont la  il y a le la question du récit   un vendredi 1254 : naissance de     ton cher bernard dernier vers s’il quand il voit s’ouvrir, pour alain borer le 26 à sylvie pour daniel farioli poussant s’ouvre la la parol

Accueil > Autres textes

RAPHAEL MONTICELLI

| SUB IDEM TEMPUS ->
MANDELA


  Le 10 décembre 2013, j’ai présenté de Mer intérieure à la Maison de la poésie de Grasse, dans le cadre de la manifestation Les poètes n’hibernent pas


 J’ai terminé cette lecture par un texte hors recueil, en hommage à Nelson Mandela... 

 


 


amant


amant de la


amant de la


vie amant


de la


joie de la


liberté


amant


amant de la


paix


 


Mandela


Mandela


tu es là


tu es


tu es



Mandela


 


Oh que


songeais


tu


que pensais


tu


que te


disais-tu


dans l’ombre


dans


non l’oubli


mais


l’écart


de tous


nous


la douceur


de notre


fraternité


toi


le cœur


de


nous tous


Mandela


Mandela


Amant de la


joie


au cœur de la


peine


de la


vie


au cœur de la


mort


comment


comment


vivais tu


force


force


force


de la


vie


 


Mandela


Mandela


Mandela


Ah


c’est tu


ton nom


qui roule


qui roule


qui roule


oh


ton nom


qui sauve


qui sauve


qui sauve


ah


 


Amant de la


liberté


que songeais tu


que


comment


tenais


tu


dis


toi le


cœur de la


vie


clos au cœur


de la


mort


 


Père


père noir


de mon cerveau


Mandela


Mandela


Mandela


Frère de mon cœur


frère


frère


frère


frère


 


Amant de la


vérité père


de mes pensées


Mandela


Mandela


Mandela


Ah


Frère selon mon cœur


 


Amant de la


Liberté père


de mes idées


Mandela


Mandela


Mandela


Oh


Frère selon mon


âme


 


Amant de la


Paix père de mon


cerveau


Mandela


frère


Toi


ta


lutte


notre


lutte


tu nous survis


Dulcie


Dulcie


Au doux nom de


septembre


tu


survis


tu


ma douleur


Dulcie


aux senteurs


de


fruits


 


Amant de la


liberté


Mandela


Mandela


Mandela


père de


nos luttes


toi


frère


de nos espoirs


 


Mandela


Mandela


Mandela


Mandela


nom martelé


sur la course


de mes frères


manifestants


 


 


Amant de la


vie


frère de mon


cœur


père de mon


cerveau


amant de mes


amours


Dulcie


Ma voix


incertaine


au seuil de toi


hésite


se suspend


te cherche


te cherche


te trouve


et te trouvant


se trouve


Amant


au cœur


fraternel


du monde


 


 


 

Publication en ligne : 12 décembre 2013

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette