BRIBES EN LIGNE
entr’els nen at ne pui un jour nous avons à propos des grands antoine simon 24 mille fardeaux, mille “le pinceau glisse sur       en dernier vers aoi jusqu’à il y a       au ce va et vient entre pour jacky coville guetteurs       au temps où les coeurs bientôt, aucune amarre derniers   3   

les antoine simon 19    au balcon       dans ….omme virginia par la pour andré       au la fraîcheur et la       la un trait gris sur la montagnesde       en un il arriva que       vu dans la caverne primordiale bernadette griot vient de je m’étonne toujours de la À la loupe, il observa pour jacqueline moretti, la deuxième édition du       soleil       la langue est intarissable ...et poème pour imagine que, dans la  de la trajectoire de ce able comme capable de donner chairs à vif paumes "mais qui lit encore le des quatre archanges que martin miguel art et       sur       aux et si tu dois apprendre à in the country ouverture d’une les textes mis en ligne quatrième essai de       sur    nous des quatre archanges que       banlie ( ce texte a  les trois ensembles c’est la peur qui fait 0 false 21 18 le vieux qui « 8° de portrait. 1255 :       j̵ reprise du site avec la « pouvez-vous quand c’est le vent qui de mes deux mains     son       &n l’instant criblé poussées par les vagues       pav&ea le galop du poème me    en petit matin frais. je te j’ai donc le géographe sait tout à sylvie dans les carnets bal kanique c’est bien sûr, il y eut dans un coin de nice,       jardin villa arson, nice, du 17 outre la poursuite de la mise antoine simon 33  “ce travail qui ses mains aussi étaient neuf j’implore en vain en introduction à très saintes litanies un soir à paris au  on peut passer une vie la mort, l’ultime port, la légende fleurie est       la siglent a fort e nagent e "pour tes   (dans le pour ma iv.- du livre d’artiste la danse de   je ne comprends plus       l̵       arauca tout en travaillant sur les macao grise nu(e), comme son nom toutefois je m’estimais raphaël le 2 juillet   en grec, morías antoine simon 3 dernier vers aoi s’ouvre la abu zayd me déplait. pas       alla       tourne toi, mésange à       force je n’ai pas dit que le antoine simon 26 rimbaud a donc pour egidio fiorin des mots décembre 2001. je serai toujours attentif à à cri et à carissimo ulisse,torna a agnus dei qui tollis peccata       la pie       la issent de mer, venent as jamais je n’aurais comme un préliminaire la dans le respect du cahier des f les marques de la mort sur       reine a christiane vous avez pierre ciel de soie les draps, de soie       vaches dernier vers aoi il faut laisser venir madame       les aucun hasard si se     après l’attente, le fruit et ma foi, on dit qu’agathe les parents, l’ultime granz fut li colps, li dux en       voyage dans les horizons de boue, de troisième essai antoine simon 13       pour martine, coline et laure aux barrières des octrois petites proses sur terre les premières l’art n’existe       apr&eg       les la bouche pure souffrance       le la fonction,  improbable visage pendu       parfoi   adagio   je     pourquoi pour martine       gentil       à       dans   maille 1 :que je ne peins pas avec quoi,       reine la communication est se placer sous le signe de le grand combat :  dans le livre, le trois tentatives desesperees la rencontre d’une       sur le j’ai ajouté       assis mais jamais on ne macles et roulis photo 1       ...mai       glouss janvier 2002 .traverse   pour adèle et dentelle : il avait normal 0 21 false fal les plus vieilles errer est notre lot, madame, de profondes glaouis cher bernard dernier vers aoi dans ma gorge ce texte m’a été démodocos... Ça a bien un sur l’erbe verte si est raphaËl le coquillage contre   marcel tout est prêt en moi pour douze (se fait terre se madame déchirée       le ce poème est tiré du       &agrav 1254 : naissance de pourquoi yves klein a-t-il mougins. décembre  référencem béatrice machet vient de madame aux rumeurs quand les mots macles et roulis photo 7 il semble possible pas facile d’ajuster le si j’avais de son mesdames, messieurs, veuillez       nuage la gaucherie à vivre, leonardo rosa le samedi 26 mars, à 15     hélas, ce texte se présente patrick joquel vient de macles et roulis photo 6 autre citation "le renard connaît m1       mise en ligne lentement, josué       la    de femme liseuse clers fut li jurz e li macles et roulis photo 4 pour nicolas lavarenne ma j’oublie souvent et karles se dort cum hume la cité de la musique ils avaient si longtemps, si       je madame, on ne la voit jamais « h&eacu         &n clquez sur  le livre, avec et te voici humanité le corps encaisse comme il quelque temps plus tard, de       " l’erbe del camp, ki les amants se       sous      &     un mois sans références : xavier ce qu’un paysage peut cinquième citationne il ne sait rien qui ne va       le le "patriote", l’illusion d’une       descen ce qui importe pour merci au printemps des les dieux s’effacent quel ennui, mortel pour       rampan temps de pierres       dans approche d’une preambule – ut pictura       le mise en ligne d’un "si elle est  le "musée la mastication des le 19 novembre 2013, à la pour robert  avec « a la elle ose à peine dernier vers aoi vi.- les amicales aventures je déambule et suis    courant       que il en est des noms comme du il est le jongleur de lui pour       l̵       "       aujour nous dirons donc       object       une le 26 août 1887, depuis percey priest lakesur les laure et pétrarque comme dans le pain brisé son       le mais non, mais non, tu je crie la rue mue douleur       dans temps où le sang se rm : nous sommes en il en est des meurtrières. jouer sur tous les tableaux       &ccedi dix l’espace ouvert au temps de bitume en fusion sur dans les écroulements il existe deux saints portant voudrais je vous       ce légendes de michel la vie est dans la vie. se   pour théa et ses     l’é  il est des objets sur ecrire les couleurs du monde pour andré villers 1) je suis celle qui trompe       magnol quand nous rejoignons, en "nice, nouvel éloge de la giovanni rubino dit   entrons madame, c’est notre carles li reis en ad prise sa heureuse ruine, pensait 0 false 21 18 chercher une sorte de c’est la chair pourtant gardien de phare à vie, au quando me ne so itu pe       pass&e a propos de quatre oeuvres de       sabots       au c’est parfois un pays la vie est ce bruissement une autre approche de le 15 mai, à exode, 16, 1-5 toute à la mémoire de branches lianes ronces attendre. mot terrible. antoine simon 12       au pas sur coussin d’air mais il souffle sur les collines       dans a grant dulur tendrai puis dernier vers aoi ne pas négocier ne       bonhe 1-nous sommes dehors.  pour de bribes en ligne a dernier vers aoi       les coupé le sonà tout en vérifiant j’écoute vos immense est le théâtre et frères et       m̵ j’arrivais dans les       bien ce qui aide à pénétrer le       entre "ces deux là se je reviens sur des       fleure les étourneaux ! avant dernier vers aoi     m2 &nbs comme ce mur blanc quand sur vos visages les dans l’effilé de pour jean-louis cantin 1.-   dits de 1) la plupart de ces la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > Carmen Boccù

RAPHAEL MONTICELLI

<- Je vois la digitale... | Je vois la digitale... ->
Je vois la digitale...
Artiste(s) : Boccù

Ce monde est semé d’yeux
ils scintillent
se ferment parfois
en un assentiment silencieux

Il y flotte des ailes nuageuses
elles vibrent
parlent
en quelque façon
on les dirait des anges
si leur message nous était connu

Ce monde est d’ailes et d’yeux
et nos regards
s’y décomposent

Tu as fait des merveilles
ton nom est sanctifié

Publication en ligne : 17 décembre 2015
/ Bibliophilie

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette