aller au sommaire | poursuivre l'errance

RAPHAEL MONTICELLI

Klein, sixième essai

Artiste(s) : Klein Ecrivain(s) : Monticelli R.


Sixième essai


 


« Homme (...) tiens-toi donc prêt, pense bien à ce point, parce que si tu gagnes en ce point tu as gagné tout le reste, mais si tu perds, ce que tu fais ne vaudra rien. », écrit Savonarole parlant de la mort.
« A vrai dire, ce que je cherche à atteindre, mon développement futur, ma sortie dans la solution de mon problème, c’est de ne plus rien faire du tout, le plus rapidement possible, mais consciemment, avec circonspection et précaution. Je cherche à être « tout court ». Je serai « un peintre » ; on dira de moi : « c’est le peintre », et je me sentirai un « peintre », un vrai, justement parce que je ne peindrai pas, ou tout au moins en apparence. Le fait que j’existe comme peintre sera le travail pictural le plus formidable de ce temps. »
Autant que par sa vie Klein nous aura marqué par sa mort. On ne m’ôtera pas de l’idée qu’il l’a voulue.
Destinée... l’inverse d’une expérience solitaire, comme le symbole d’une aventure collective.

Publication en ligne : 12 février 2017

Pour retrouver "sixième essai" dans " Les rossignols du crocheteur ", aller à : Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Klein

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette