BRIBES EN LIGNE
il ne sait rien qui ne va pour jean-louis cantin 1.-       aux       " dans les horizons de boue, de       et  “la signification       ...mai mieux valait découper       droite 13) polynésie pour mireille et philippe       le station 1 : judas       soleil mes pensées restent le recueil de textes       d&eacu douce est la terre aux yeux i en voyant la masse aux       mouett     &nbs de proche en proche tous mouans sartoux. traverse de sous l’occupation       pass&e ce qui fascine chez pour jean marie f le feu s’est les oiseaux s’ouvrent       les dernier vers aoi quelques autres   tout est toujours en une errance de   anatomie du m et mult est vassal carles de " je suis un écorché vif. le geste de l’ancienne, pour julius baltazar 1 le un nouvel espace est ouvert  au travers de toi je v.- les amicales aventures du avec marc, nous avons      & 5) triptyque marocain       aujour ouverture de l’espace antoine simon 17 pour anne slacik ecrire est       ma au matin du branches lianes ronces       pass&e le "patriote", madame est une les routes de ce pays sont je me souviens de dans le respect du cahier des       tourne libre de lever la tête bruno mendonça       montag ...et poème pour       journ& attention beau tu le sais bien. luc ne que reste-t-il de la approche d’une pur ceste espee ai dulor e 0 false 21 18       fleure       le       les la mort, l’ultime port, tendresses ô mes envols "moi, esclave" a pierre ciel merci à marc alpozzo pour je découvre avant toi madame des forêts de dernier vers aoi le ciel de ce pays est tout j’entends sonner les       avant la liberté de l’être je suis marcel alocco a pour alain borer le 26 cinquième citationne (elle entretenait    il  pour de toutes sortes de papiers, sur antoine simon 32 antoine simon 3 passet li jurz, la noit est titrer "claude viallat, pas une année sans évoquer dernier vers aoi aux barrières des octrois madame aux rumeurs pour jean gautheronle cosmos       qui dernier vers aoi d’un bout à travail de tissage, dans deuxième apparition de elle réalise des autre petite voix bernadette griot vient de     pourquoi dernier vers aoi dix l’espace ouvert au       la cet article est paru temps où les coeurs dernier vers aoi   au seuil de l’atelier antoine simon 26 mais non, mais non, tu dernier vers aoi jouer sur tous les tableaux       m̵ l’impossible à cri et à je m’étonne toujours de la       la       entre nous dirons donc       st a la fin il ne resta que mais jamais on ne         or les grands       quinze gardien de phare à vie, au dernier vers aoi bribes en ligne a clere est la noit e la madame, c’est notre j’arrivais dans les samuelchapitre 16, versets 1 le soleil n’est pas ce jour-là il lui antoine simon 28 mesdames, messieurs, veuillez À perte de vue, la houle des lorsque martine orsoni       fleur "le renard connaît madame est une torche. elle rien n’est sixième  dans le livre, le il semble possible pour maguy giraud et       le 1 la confusion des les textes mis en ligne la route de la soie, à pied,       embarq   la production  l’exposition  le 26 août 1887, depuis quelque temps plus tard, de   (à  tu ne renonceras pas. ecrire les couleurs du monde madame a des odeurs sauvages pour le prochain basilic, (la  jésus    en la fraîcheur et la depuis le 20 juillet, bribes     depuis       m̵ nécrologie pour raphaël   entrons il existe au moins deux ce va et vient entre dernier vers aoi autre essai d’un couleur qui ne masque pas  au mois de mars, 1166 1254 : naissance de         &n il avait accepté ce monde est semé  un livre écrit janvier 2002 .traverse dernier vers aoi entr’els nen at ne pui toute une faune timide veille karles se dort cum hume       le et te voici humanité     oued coulant errer est notre lot, madame, me on cheval bientôt, aucune amarre dernier vers aoi des voiles de longs cheveux carissimo ulisse,torna a passet li jurz, si turnet a       &agrav paysage de ta tombe  et un jour, vous m’avez pas facile d’ajuster le nous viendrons nous masser sainte marie, au labyrinthe des pleursils paien sunt morz, alquant       &agrav     tout autour douze (se fait terre se (de)lecta lucta   de toutes les dans le pain brisé son quand nous rejoignons, en en ceste tere ad estet ja f les feux m’ont il est le jongleur de lui       au       object moisissures mousses lichens pour michèle un soir à paris au   maille 1 :que quando me ne so itu pe j’écoute vos antoine simon 19 carles li reis en ad prise sa dernier vers aoi jusqu’à il y a frères et madame dans l’ombre des       su réponse de michel       nuage les étourneaux ! À max charvolen et martin soudain un blanc fauche le rimbaud a donc ….omme virginia par la beaucoup de merveilles       grappe pour marcel traquer       nuage mi viene in mentemi    de femme liseuse des voix percent, racontent quai des chargeurs de    7 artistes et 1       ruelle rêves de josué, très saintes litanies tant pis pour eux. equitable un besoin sonnerait a supposer quece monde tienne ma voix n’est plus que tendresse du mondesi peu de reflets et echosla salle j’ai relu daniel biga, d’un côté le coeur du antoine simon 21       la       il pour lee dans ce périlleux  les œuvres de       l̵       au sept (forces cachées qui un titre : il infuse sa nos voix    au balcon sables mes parolesvous seins isabelle boizard 2005 madame porte à       crabe-     une abeille de mille fardeaux, mille       la "nice, nouvel éloge de la la gaucherie à vivre, c’est la chair pourtant     l’é l’une des dernières       j̵ rien n’est plus ardu vous avez dernier vers s’il aucun hasard si se quand vous serez tout le 2 juillet "mais qui lit encore le       vu dernier vers aoi       deux       en un de tantes herbes el pre nice, le 18 novembre 2004 je ne peins pas avec quoi,       va le nécessaire non  les éditions de les plus vieilles le lent tricotage du paysage comme c’est station 4 : judas    en grec, morías c’est le grand inoubliables, les dernier vers aoi un verre de vin pour tacher dans le patriote du 16 mars a l’aube des apaches,  la lancinante dernier vers aoi l’art c’est la eurydice toujours nue à     &nbs   au milieu de tu le saiset je le vois carissimo ulisse,torna a neuf j’implore en vain macles et roulis photo 7 un besoin de couper comme de issent de mer, venent as voile de nuità la le géographe sait tout "pour tes     ton  “comment (en regardant un dessin de de pareïs li seit la un tunnel sans fin et, à  de la trajectoire de ce 1) notre-dame au mur violet il souffle sur les collines je dors d’un sommeil de envoi du bulletin de bribes d’abord l’échange des et il fallait aller debout       sur dernier vers aoi  improbable visage pendu reprise du site avec la ils s’étaient (ô fleur de courge...       l̵       la madame, vous débusquez  le "musée antoine simon 20 le 23 février 1988, il de sorte que bientôt     du faucon       pav&ea dans un coin de nice, quant carles oït la deux nouveauté, il en est des noms comme du       sur quelques textes dans le train premier il existe deux saints portant la mort d’un oiseau. À peine jetés dans le là, c’est le sable et « pouvez-vous quatrième essai rares et si tu dois apprendre à le grand combat : je rêve aux gorges il faut laisser venir madame a ma mère, femme parmi       au 1 au retour au moment les parents, l’ultime il tente de déchiffrer, le ciel est clair au travers il en est des meurtrières. avant propos la peinture est "la musique, c’est le cette machine entre mes a propos d’une j’ai perdu mon la parol

Accueil > Carnets intermittents

RAPHAËL MONTICELLI

<- À PROPOS DU MOUVEMENT ARTISTIQUE NIÇOIS 1947-1977 |
MICHEL BUTOR : UN ÉCRIVAIN POPULAIRE ?

Dans le Patriote du 16 mars 2018, un dossier de 12 pages pose la question de la "popularité" d’un écrivain singulier.
Contributions de :
Mireille Calle-Gruber, Adèle Godefroy, Christian Arthaud, Henri Desoubeaux, Michel Ménaché, Martin Miguel, Raphaël Monticelli, Gérald Thupinier, Jean Baptiste Sarocchi, Christian Skimao.
On accède au PDF en cliquant sur le lien ci-dessous.

PDF - 1.8 Mo

Et on accède à l’espace « BUTOR » de ce site en cliquant sur ce lien
http://www.bribes-en-ligne.fr/spip.php?rubrique239

Publication en ligne : 24 mars
/ le Patriote

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette