BRIBES EN LIGNE
la tentation du survol, à en 1958 ben ouvre à (en regardant un dessin de moi cocon moi momie fuseau préparation des  les trois ensembles "mais qui lit encore le       dans macao grise       gentil mieux valait découper pour mireille et philippe pour robert m1       siglent a fort e nagent e    7 artistes et 1 les installations souvent,       l̵ ] heureux l’homme carissimo ulisse,torna a    en spectacle de josué dit  référencem je désire un       le inoubliables, les j’écoute vos un tunnel sans fin et, à le geste de l’ancienne, je ne sais pas si ço dist li reis : exode, 16, 1-5 toute ils s’étaient (josué avait lentement       ruelle  “ne pas quatrième essai de   que signifie bal kanique c’est je me souviens de dernier vers aoi coupé en deux quand deux mille ans nous les routes de ce pays sont pour yves et pierre poher et     son il avait accepté on peut croire que martine     extraire dans le patriote du 16 mars issent de mer, venent as leonardo rosa       d&eacu  née à il en est des meurtrières.    courant rimbaud a donc antoine simon 7 dans le train premier  ce qui importe pour   on n’est ce n’est pas aux choses bernadette griot vient de      & la musique est le parfum de on préparait dans les carnets cet article est paru dans le premier essai c’est       le ajout de fichiers sons dans je suis bien dans la vie humble chez les dernier vers aoi a dix sept ans, je ne savais je m’étonne toujours de la       une       "       le samuelchapitre 16, versets 1 ce pays que je dis est         or dieu faisait silence, mais des voix percent, racontent sixième       &n introibo ad altare  “la signification       la karles se dort cum hume avant propos la peinture est       la pie ma chair n’est dans ce périlleux le recueil de textes       sur       é       marche carles li reis en ad prise sa le tissu d’acier pour ainsi alfred… chaque jour est un appel, une dans la caverne primordiale la langue est intarissable  avec « a la  jésus derniers vers sun destre dernier vers aoi laure et pétrarque comme deux ajouts ces derniers       voyage madame dans l’ombre des pour anne slacik ecrire est et ma foi, À max charvolen et   (à       o l’heure de la rien n’est grande lune pourpre dont les la communication est peinture de rimes. le texte dernier vers doel i avrat,     quand le 15 mai, à dont les secrets… à quoi dernier vers aoi   quai des chargeurs de les textes mis en ligne vos estes proz e vostre       midi et il parlait ainsi dans la le 26 août 1887, depuis et tout avait dernier vers aoi branches lianes ronces       ...mai reprise du site avec la ce texte se présente       que il existe au moins deux pour martine, coline et laure     m2 &nbs   3   

les j’ai changé le       &agrav nice, le 18 novembre 2004 elle réalise des station 3 encore il parle certains prétendent c’est la distance entre le 28 novembre, mise en ligne d’un bout à je serai toujours attentif à le numéro exceptionnel de ce qui fait tableau : ce       la       object je suis celle qui trompe paien sunt morz, alquant madame des forêts de j’ai donc jouer sur tous les tableaux j’ai travaillé les dieux s’effacent dernier vers aoi clers est li jurz et li le scribe ne retient       la cette machine entre mes tout est prêt en moi pour dans l’innocence des rm : d’accord sur       la       devant i en voyant la masse aux mes pensées restent ma mémoire ne peut me       un “le pinceau glisse sur janvier 2002 .traverse à bernadette autres litanies du saint nom et voici maintenant quelques v.- les amicales aventures du à cri et à dernier vers aoi À peine jetés dans le       les dans les hautes herbes ouverture d’une antoine simon 5 rêve, cauchemar,       pass&e le "patriote", premier vers aoi dernier     chambre pas facile d’ajuster le les dernières deux ce travail vous est certains soirs, quand je       montag les plus terribles madame, vous débusquez le samedi 26 mars, à 15   je n’ai jamais passent .x. portes, et combien il aurait voulu être traquer à sylvie       &n "moi, esclave" a       vaches des conserves ! avez-vous vu voici des œuvres qui, le où l’on revient     faisant la       coude  martin miguel vient violette cachéeton     [1]  vi.- les amicales aventures "nice, nouvel éloge de la pour michèle gazier 1) quand nous rejoignons, en antoine simon 28 g. duchêne, écriture le « pouvez-vous tandis que dans la grande pour alain borer le 26 Ç’avait été la     après il en est des noms comme du normal 0 21 false fal   j’ai souvent antoine simon 22       cette       dans             la f le feu s’est  tu ne renonceras pas. abu zayd me déplait. pas   iv    vers à 0 false 21 18 tout est possible pour qui       " equitable un besoin sonnerait le coeur du le coquillage contre effleurer le ciel du bout des nice, le 8 octobre eurydice toujours nue à sa langue se cabre devant le antoine simon 31 béatrice machet vient de faisant dialoguer f dans le sourd chatoiement dans le pays dont je vous bernard dejonghe... depuis dernier vers aoi nous serons toujours ces quand il voit s’ouvrir, soudain un blanc fauche le écrirecomme on se     l’é mon travail est une régine robin, villa arson, nice, du 17 j’ai donné, au mois a supposer quece monde tienne monde imaginal,       sur je reviens sur des       pass&e tout à fleur d’eaula danse neuf j’implore en vain seul dans la rue je ris la depuis le 20 juillet, bribes nécrologie passet li jurz, si turnet a       l̵     depuis références : xavier antoine simon 29 il y a tant de saints sur chercher une sorte de poussées par les vagues juste un mot pour annoncer petit matin frais. je te pour angelo a la femme au la mastication des et que vous dire des comme une suite de   un       et tu pas sur coussin d’air mais dernier vers aoi cyclades, iii° il n’y a pas de plus bribes en ligne a     un mois sans       mouett dernier vers aoi       grimpa       en quelques textes diaphane est le toulon, samedi 9 de pa(i)smeisuns en est venuz la danse de difficile alliage de  il est des objets sur c’est parfois un pays dernier vers aoi         banlie c’est extrêmement on cheval il faut laisser venir madame nous avons affaire à de       pourqu pour michèle aueret 1-nous sommes dehors. un besoin de couper comme de la rencontre d’une la question du récit envoi du bulletin de bribes voudrais je vous madame déchirée suite du blasphème de je n’ai pas dit que le     chant de travail de tissage, dans       ( l’attente, le fruit il n’était qu’un un trait gris sur la   pour théa et ses elle disposait d’une ce paysage que tu contemplais l’existence n’est sainte marie, ce jour-là il lui pour andré villers 1) je sais, un monde se station 5 : comment       m&eacu dans le pain brisé son des voiles de longs cheveux le proche et le lointain quelque temps plus tard, de la fraîcheur et la ce   le 10 décembre non... non... je vous assure,   se avec marc, nous avons antoine simon 30 pour helmut       vu la fraîcheur et la c’est seulement au mult ben i fierent franceis e         &n deuxième approche de  les éditions de il pleut. j’ai vu la hans freibach : onze sous les cercles       je me il était question non les dessins de martine orsoni pour julius baltazar 1 le se reprendre. creuser son moisissures mousses lichens cher bernard "la musique, c’est le       il c’est vrai décembre 2001. antoine simon 11 et…  dits de j’oublie souvent et constellations et c’était une attention beau du fond des cours et des la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VI
<- CLXVI | CLXIII ->
CLXVII

Clefs : portraits

De pareïs li seit la porte uverte !

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette