BRIBES EN LIGNE
 les trois ensembles madame est une torche. elle       cerisi à le temps passe si vite, si tu es étudiant en       l̵ c’est extrêmement je suis celle qui trompe on trouvera la video  “ne pas  hors du corps pas       un après la lecture de 1.- les rêves de   j’ai souvent les plus vieilles ( ce texte a le proche et le lointain la brume. nuages rm : d’accord sur la fraîcheur et la ouverture de l’espace  si, du nouveau normalement, la rubrique gardien de phare à vie, au antoine simon 33 clquez sur quand vous serez tout       le constellations et a claude b.   comme je n’hésiterai janvier 2002 .traverse le texte qui suit est, bien cet article est paru dernier vers doel i avrat, il en est des meurtrières. ce 28 février 2002. ne pas négocier ne       m̵ dans le pain brisé son marcel alocco a     au couchant   si vous souhaitez autres litanies du saint nom dernier vers aoi je ne sais pas si       deux       le la poésie, à la et…  dits de genre des motsmauvais genre station 4 : judas  moisissures mousses lichens portrait. 1255 :    au balcon  je signerai mon       au j’écoute vos la gaucherie à vivre,   le texte suivant a nice, le 30 juin 2000 ecrire sur diaphane est le mot (ou li quens oger cuardise onze sous les cercles sa langue se cabre devant le pour m.b. quand je me heurte on préparait antoine simon 18 antoine simon 6 poème pour a supposer quece monde tienne (la numérotation des       pass&e   pour le prochain dernier vers aoi sequence 6   le bernadette griot vient de tous feux éteints. des j’ai donc       je eurydice toujours nue à accoucher baragouiner thème principal : descendre à pigalle, se envoi du bulletin de bribes bien sûrla c’est parfois un pays c’est seulement au       deux "ces deux là se       bonheu les routes de ce pays sont     nous je crie la rue mue douleur dernier vers aoi les doigts d’ombre de neige le passé n’est l’impossible maintenant il connaît le le numéro exceptionnel de je meurs de soif buttati ! guarda&nbs ce jour là, je pouvais j’ai en réserve la communication est       les lettres ou les chiffres pas de pluie pour venir deux nouveauté, quatrième essai de antoine simon 30 antoine simon 7 elle disposait d’une la liberté s’imprime à carissimo ulisse,torna a       la le bulletin de "bribes madame des forêts de l’appel tonitruant du dans les carnets c’était une 1. il se trouve que je suis (dans mon ventre pousse une       la exode, 16, 1-5 toute bientôt, aucune amarre       " Éléments - troisième essai journée de 1 au retour au moment in the country mes pensées restent la vie est dans la vie. se trois tentatives desesperees la tentation du survol, à   je n’ai jamais en ceste tere ad estet ja   pour olivier dernier vers aoi à la mémoire de       voyage dans le monde de cette   iv    vers un tunnel sans fin et, à nu(e), comme son nom etait-ce le souvenir légendes de michel il pleut. j’ai vu la et tout avait  ce qui importe pour       le       le il arriva que pour ma   nous sommes l’homme est zacinto dove giacque il mio     surgi       o les dieux s’effacent       s̵ introibo ad altare  monde rassemblé a christiane un temps hors du décembre 2001. autre citation de prime abord, il       la pie les étourneaux !     oued coulant les installations souvent, si, il y a longtemps, les pour frédéric de tantes herbes el pre pour egidio fiorin des mots la danse de cliquetis obscène des cinquième essai tout       le   la production       &n  tous ces chardonnerets ensevelie de silence, macles et roulis photo       crabe- comme c’est vous dites : "un dernier vers aoi et encore  dits   dits de etudiant à nous savons tous, ici, que       au dernier vers aoi     ces notes intendo... intendo !       l̵ inoubliables, les       en le lourd travail des meules dernier vers aoi trois (mon souffle au matin       aujour et te voici humanité dans ce pays ma mère rare moment de bonheur, arbre épanoui au ciel accorde ton désir à ta temps de cendre de deuil de et combien sur la toile de renoir, les il souffle sur les collines titrer "claude viallat, nous lirons deux extraits de pour martine, coline et laure du bibelot au babilencore une approche d’une troisième essai et de toutes les langues de plomba la d’un côté s’ouvre la   marcel douce est la terre aux yeux tout en travaillant sur les pour jean-louis cantin 1.- dans le pays dont je vous cet univers sans  “comment     m2 &nbs mi viene in mentemi       assis       &n       glouss agnus dei qui tollis peccata patrick joquel vient de dans l’innocence des  dernier salut au       jardin ajout de fichiers sons dans encore une citation“tu c’est la peur qui fait une autre approche de       sous les grands madame, on ne la voit jamais et nous n’avons rien je suis occupé ces sors de mon territoire. fais dernier vers aoi       pour f j’ai voulu me pencher autre citation"voui l’une des dernières premier vers aoi dernier vertige. une distance 1- c’est dans elle réalise des       sur le   le 10 décembre (elle entretenait pour angelo li emperere par sa grant pour andré pas une année sans évoquer       les       rampan madame est la reine des pour maxime godard 1 haute       midi la prédication faite  dernières mises là, c’est le sable et leonardo rosa dernier vers aoi       ce       voyage toutefois je m’estimais dans les rêves de la   anatomie du m et le ciel est clair au travers       dans madame dans l’ombre des dernier vers aoi premier essai c’est able comme capable de donner       allong il existe au moins deux il y a des objets qui ont la dans le train premier  c’était       &agrav temps où le sang se       ton     rien avant propos la peinture est pour michèle aueret dire que le livre est une aux barrières des octrois exacerbé d’air (de)lecta lucta   un verre de vin pour tacher À max charvolen et       le le galop du poème me Être tout entier la flamme    regardant à sylvie  un livre écrit dans ce périlleux passet li jurz, si turnet a percey priest lakesur les il n’y a pas de plus paien sunt morz, alquant pour raphaël morz est rollant, deus en ad il faut aller voir on peut croire que martine antoine simon 10 raphaËl de la madame a des odeurs sauvages écoute, josué, la pureté de la survie. nul carles respunt : les avenues de ce pays est-ce parce que, petit, on très malheureux...     longtemps sur       le viallat © le château de macles et roulis photo 7 f tous les feux se sont cinq madame aux yeux       é comme une suite de       "   1) cette les oiseaux s’ouvrent samuelchapitre 16, versets 1    il …presque vingt ans plus "moi, esclave" a       dans au matin du le 15 mai, à même si tant pis pour eux. villa arson, nice, du 17 le coquillage contre rimbaud a donc       l̵   né le 7 seul dans la rue je ris la « amis rollant, de "nice, nouvel éloge de la saluer d’abord les plus       dans nice, le 18 novembre 2004 lentement, josué "l’art est-il       bien l’heure de la l’existence n’est dans les hautes herbes       embarq quel étonnant r.m.a toi le don des cris qui       les (josué avait ouverture d’une dernier vers aoi ici. les oiseaux y ont fait       pass&e       un un besoin de couper comme de  pour de pour max charvolen 1) pour martine       le je ne peins pas avec quoi, passet li jurz, la noit est merci à la toile de antoine simon 13 juste un prenez vos casseroles et une il faut dire les le 26 août 1887, depuis la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VI
<- CLXXV | CLXXVII ->
CLXXVI

Clefs : art

derniers vers

Sun destre guant a Deu en puroffrit ;
Seint Gabriel de sa main l’ad pris.
Desur sun braz teneit le chef enclin ;
Juntes ses mains est alet a sa fin.
Deus tramist sun angle Cherubin,
E seint Michel del Peril ;
Ensembl’od els sent Gabriel i vint.
L’anme del cunte portent en pareïs.

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette