BRIBES EN LIGNE
il est le jongleur de lui bien sûr, il y eut       un un nouvel espace est ouvert À max charvolen et martin temps où les coeurs antoine simon 21 un soir à paris au a la libération, les       allong       droite     vers le soir madame chrysalide fileuse la deuxième édition du    tu sais au labyrinthe des pleursils   ciel !!!!       grappe de soie les draps, de soie       reine pour lee la bouche pure souffrance cher bernard il arriva que ainsi fut pétrarque dans f tous les feux se sont le nécessaire non "mais qui lit encore le  tu vois im font chier gardien de phare à vie, au     chant de À la loupe, il observa       ce cyclades, iii° la vie est ce bruissement les durand : une ce qui importe pour essai de nécrologie,       " 1257 cleimet sa culpe, si la terre nous il n’y a pas de plus je t’enlace gargouille epuisement de la salle, passet li jurz, si turnet a je sais, un monde se le franchissement des  de la trajectoire de ce       la       bruyan je ne sais pas si ma voix n’est plus que       dans       la on dit qu’agathe avec marc, nous avons dans les rêves de la sous la pression des f j’ai voulu me pencher         la pie il avait accepté ma voix n’est plus que v.- les amicales aventures du introibo ad altare dernier vers aoi guetter cette chose r.m.a toi le don des cris qui       au fontelucco, 6 juillet 2000 mi viene in mentemi nouvelles mises en fin première dernier vers aoi       l̵ deux nouveauté,       longte depuis le 20 juillet, bribes       ruelle si j’étais un  martin miguel vient les cuivres de la symphonie   nous sommes là, c’est le sable et       " au lecteur voici le premier samuelchapitre 16, versets 1 en cet anniversaire, ce qui cet article est paru quel ennui, mortel pour elle disposait d’une   (à l’appel tonitruant du rossignolet tu la zacinto dove giacque il mio premier vers aoi dernier a supposer quece monde tienne able comme capable de donner à bernadette madame déchirée pour philippe écoute, josué, premier essai c’est que reste-t-il de la       vous avez nous avons affaire à de       bien il faut aller voir sors de mon territoire. fais quand il voit s’ouvrir,  l’écriture  “... parler une diaphane est le       dans le numéro exceptionnel de de pareïs li seit la pour mes enfants laure et le passé n’est eurydice toujours nue à dernier vers que mort ensevelie de silence, dont les secrets… à quoi pour andré mais jamais on ne  “ce travail qui dernier vers aoi   tout est toujours en très saintes litanies recleimet deu mult       assis antoine simon 24 l’homme est paien sunt morz, alquant pour jean-marie simon et sa       ( si, il y a longtemps, les et la peur, présente (ma gorge est une     dans la ruela macles et roulis photo 6 antoine simon 2 au programme des actions       force rita est trois fois humble. les lettres ou les chiffres printemps breton, printemps rimbaud a donc quand vous serez tout antoine simon 16 dernier vers aoi un verre de vin pour tacher journée de c’était une quant carles oït la pour le prochain basilic, (la autre citation vous avez  epître aux    seule au li emperere s’est on préparait  née à       &n 1 la confusion des       m̵ de toutes les       grimpa ouverture de l’espace il existe deux saints portant       un la légende fleurie est       soleil et ces   iv    vers la mort d’un oiseau.       &agrav c’est la chair pourtant       magnol le coeur du deuxième essai le macles et roulis photo 3       jardin 1 au retour au moment raphaël cette machine entre mes   anatomie du m et j’ai longtemps de sorte que bientôt la liberté s’imprime à à sylvie une errance de attention beau frères et voici des œuvres qui, le mon travail est une première       dans         or les doigts d’ombre de neige six de l’espace urbain,  “ne pas au matin du le pendu tu le saiset je le vois     double couleur qui ne masque pas la fraîcheur et la bientôt, aucune amarre l’art n’existe       bonhe       sur a grant dulur tendrai puis temps de pierres       pass&e travail de tissage, dans présentation du   la baie des anges histoire de signes .       la     pourquoi et…  dits de hans freibach : tout en vérifiant abstraction voir figuration monde imaginal, ne pas négocier ne ...et poème pour antoine simon 13 accorde ton désir à ta al matin, quant primes pert       le       en un     m2 &nbs j’écoute vos       st sequence 6   le neuf j’implore en vain "et bien, voilà..." dit antoine simon 32       apparu pas facile d’ajuster le le glacis de la mort antoine simon 30 pour m.b. quand je me heurte l’existence n’est     les fleurs du       au le vieux qui raphaël n’ayant pas       pav&ea dernier vers aoi non, björg, pas sur coussin d’air mais dans la caverne primordiale j’aime chez pierre       sur grant est la plaigne e large la fraîcheur et la qu’est-ce qui est en apaches : des quatre archanges que vedo la luna vedo le autres litanies du saint nom       vu faisant dialoguer   encore une (en regardant un dessin de diaphane est le mot (ou   je ne comprends plus le lent déferlement       o l’heure de la le corps encaisse comme il       (  tous ces chardonnerets le scribe ne retient arbre épanoui au ciel ce paysage que tu contemplais ce texte se présente suite de je suis il ne sait rien qui ne va je ne saurais dire avec assez sixième le lent tricotage du paysage       au dans les carnets à cri et à  de même que les le 15 mai, à       pour du bibelot au babilencore une la terre a souvent tremblé pour helmut juste un la route de la soie, à pied,       au l’illusion d’une la gaucherie à vivre, et il parlait ainsi dans la   j’ai souvent religion de josué il madame aux rumeurs la musique est le parfum de       " madame a des odeurs sauvages  si, du nouveau passet li jurz, la noit est le 2 juillet antoine simon 3 folie de josuétout est   au milieu de     longtemps sur raphaËl madame porte à bernard dejonghe... depuis légendes de michel le 26 août 1887, depuis le grand combat :   je n’ai jamais  les trois ensembles la pureté de la survie. nul ce jour-là il lui   le 10 décembre il y a dans ce pays des voies et nous n’avons rien les amants se et que vous dire des vertige. une distance en introduction à elle ose à peine quatrième essai de les plus vieilles me les installations souvent, antoine simon 27     surgi pour angelo la prédication faite       voyage       la pure forme, belle muette, il y a tant de saints sur i en voyant la masse aux bernadette griot vient de nécrologie rêves de josué, a toi le don des cris qui pour jacky coville guetteurs pour michèle aueret (josué avait lentement       le macles et roulis photo 7 le 23 février 1988, il branches lianes ronces mise en ligne d’un  c’était pour andré villers 1) a claude b.   comme a christiane de pa(i)smeisuns en est venuz et ma foi, mult ben i fierent franceis e jouer sur tous les tableaux f le feu s’est vous êtes tendresse du mondesi peu de       fleure reprise du site avec la constellations et il ne s’agit pas de f les rêves de lorsque martine orsoni  tu ne renonceras pas. dernier vers aoi j’ai perdu mon  dans toutes les rues     les provisions       sur le reflets et echosla salle f dans le sourd chatoiement prenez vos casseroles et …presque vingt ans plus macao grise  la toile couvre les    regardant       le le samedi 26 mars, à 15 violette cachéeton     [1]  la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VI
<- CLXXVIII | CLXXX ->
CLXXIX

Clefs : lieux , art

dernier vers

AOI

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte