BRIBES EN LIGNE
dans l’effilé de avez-vous vu       object  on peut passer une vie     à siglent a fort e nagent e r.m.a toi le don des cris qui       maquis vous êtes dernier vers aoi  pour jean le       voyage je t’ai admiré, a toi le don des cris qui chaque jour est un appel, une toujours les lettres :       sur le mi viene in mentemi dans le patriote du 16 mars nice, le 18 novembre 2004 trois tentatives desesperees    tu sais       (       sur moisissures mousses lichens si tu es étudiant en     dans la ruela sables mes parolesvous des voiles de longs cheveux ici. les oiseaux y ont fait ecrire sur       sous archipel shopping, la tout est possible pour qui je suis occupé ces (ma gorge est une de tantes herbes el pre  hors du corps pas me       la ici, les choses les plus preambule – ut pictura    7 artistes et 1 antoine simon 3       je rien n’est À la loupe, il observa dans les carnets       pass&e petit matin frais. je te dans le pays dont je vous       pass&e antoine simon 28 macles et roulis photo 7 pour mon épouse nicole raphaël nouvelles mises en passent .x. portes, madame porte à poème pour dans les écroulements la tentation du survol, à morz est rollant, deus en ad on trouvera la video certains prétendent tout en vérifiant       la c’est vrai station 5 : comment pour lee 1254 : naissance de voici des œuvres qui, le dernier vers aoi  un livre écrit depuis ce jour, le site qu’est-ce qui est en       dans deux ce travail vous est et encore  dits lorsqu’on connaît une iv.- du livre d’artiste "la musique, c’est le station 1 : judas   un pas facile d’ajuster le c’est seulement au madame est toute a propos de quatre oeuvres de on croit souvent que le but passet li jurz, si turnet a vos estes proz e vostre equitable un besoin sonnerait f les marques de la mort sur  les éditions de       la       le et il parlait ainsi dans la pour jean marie       les antoine simon 7       &n quand sur vos visages les    nous    courant envoi du bulletin de bribes       mouett tant pis pour eux. je n’hésiterai ce qui importe pour les doigts d’ombre de neige       &eacut       une       deux les dieux s’effacent   né le 7 il y a dans ce pays des voies d’ eurydice ou bien de       neige  le livre, avec     au couchant à un soir à paris au       sur la fonction, en cet anniversaire, ce qui reprise du site avec la apaches : seul dans la rue je ris la la vie est ce bruissement marie-hélène au programme des actions le texte qui suit est, bien dernier vers aoi 1 la confusion des dessiner les choses banales et…  dits de nous savons tous, ici, que sa langue se cabre devant le pour martin s’ouvre la       je       soleil  tu ne renonceras pas. tous ces charlatans qui pour martine deuxième essai le la route de la soie, à pied,   adagio   je titrer "claude viallat,       descen       j̵ f le feu s’est au rayon des surgelés       au si, il y a longtemps, les a dix sept ans, je ne savais       je me je déambule et suis       le       droite violette cachéeton pour mireille et philippe quand nous rejoignons, en la mort d’un oiseau. jouer sur tous les tableaux     sur la pente un tunnel sans fin et, à alocco en patchworck © pour m.b. quand je me heurte à bernadette sous l’occupation       dans le soleil n’est pas max charvolen, martin miguel montagnesde   la production deuxième essai la prédication faite la gaucherie à vivre,   jn 2,1-12 : mille fardeaux, mille  ce mois ci : sub l’instant criblé       ...mai j’ai parlé able comme capable de donner souvent je ne sais rien de       nuage temps de pierres dans la  mise en ligne du texte de soie les draps, de soie onze sous les cercles "tu sais ce que c’est mouans sartoux. traverse de elle réalise des   dits de le passé n’est       deux et  riche de mes   tout est toujours en       allong       pav&ea       " pure forme, belle muette, macles et roulis photo 6 antoine simon 24 pas même a christiane       enfant in the country       sur       coupé en deux quand en 1958 ben ouvre à       la première       apparu       la         &n présentation du     surgi la vie est dans la vie. se nous dirons donc       dans exacerbé d’air même si temps où les coeurs rien n’est plus ardu et il fallait aller debout dernier vers aoi       deux ce       le il n’y a pas de plus 5) triptyque marocain soudain un blanc fauche le       va tout à fleur d’eaula danse   pour le prochain aux barrières des octrois il ne reste plus que le ce texte se présente  “ce travail qui dans l’innocence des recleimet deu mult outre la poursuite de la mise macles et roulis photo comment entrer dans une et combien station 3 encore il parle madame des forêts de il ne s’agit pas de où l’on revient leonardo rosa antoine simon 20 très saintes litanies    seule au  il est des objets sur décembre 2001. cet univers sans "ah ! mon doux pays,   un vendredi rm : nous sommes en elle disposait d’une si j’étais un 7) porte-fenêtre       la pour egidio fiorin des mots un homme dans la rue se prend que reste-t-il de la tromper le néant a claude b.   comme et si tu dois apprendre à il tente de déchiffrer, f les rêves de merle noir  pour dernier vers aoi les cuivres de la symphonie branches lianes ronces dernier vers s’il ço dist li reis : ma mémoire ne peut me de mes deux mains mult est vassal carles de constellations et on a cru à (elle entretenait ils sortent       é arbre épanoui au ciel dernier vers doel i avrat,       l̵ vi.- les amicales aventures       la pour andré villers 1) pour raphaël f qu’il vienne, le feu ...et poème pour  tu vois im font chier la légende fleurie est « voici li emperere par sa grant que d’heures f le feu m’a temps de pierres   au milieu de antoine simon 32 antoine simon 5 les dernières c’est pour moi le premier et je vois dans vos       le thème principal : les oiseaux s’ouvrent chairs à vif paumes  tous ces chardonnerets prenez vos casseroles et       il existe deux saints portant pour maguy giraud et       au tout en travaillant sur les     chant de       dans attendre. mot terrible. "moi, esclave" a pas sur coussin d’air mais       apr&eg deuxième bribes en ligne a       qui un jour, vous m’avez toute trace fait sens. que troisième essai viallat © le château de dans le respect du cahier des       gentil  pour de     double mieux valait découper quant carles oït la glaciation entre  née à janvier 2002 .traverse la cité de la musique légendes de michel le pendu maintenant il connaît le (josué avait deuxième apparition de pour gilbert madame est une antoine simon 30 quand les mots deux ajouts ces derniers seins isabelle boizard 2005 l’une des dernières "mais qui lit encore le je meurs de soif derniers vers sun destre et te voici humanité     une abeille de À max charvolen et 10 vers la laisse ccxxxii c’est le grand une fois entré dans la je suis celle qui trompe       " travail de tissage, dans sors de mon territoire. fais       longte avant dernier vers aoi (la numérotation des l’erbe del camp, ki l’art c’est la il était question non pour qui veut se faire une buttati ! guarda&nbs   ce jour là, je pouvais       devant  zones gardées de immense est le théâtre et al matin, quant primes pert         or bernadette griot vient de percey priest lakesur les 1-nous sommes dehors. nécrologie il en est des noms comme du pour pierre theunissen la une autre approche de granz est li calz, si se eurydice toujours nue à laure et pétrarque comme quelque temps plus tard, de rossignolet tu la la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VI

Clere est la noit e la lune luisante.

(...)

Las est li reis, kar la peine est mult grant ;
(...)
Mult ad apris ki bien conuist ahan.

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte