BRIBES EN LIGNE
la terre nous il s’appelait       sur antoine simon 23  tu ne renonceras pas. le tissu d’acier percey priest lakesur les deuxième apparition de j’ai perdu mon du bibelot au babilencore une "l’art est-il       dans avant dernier vers aoi un tunnel sans fin et, à il ne s’agit pas de À l’occasion de ce texte se présente « pouvez-vous etudiant à   un vendredi l’homme est antoine simon 5   marcel tout en travaillant sur les temps de pierres dans la       grappe       et tu paien sunt morz, alquant carles li reis en ad prise sa pour andrée       l̵       au bribes en ligne a antoine simon 15 1. il se trouve que je suis madame déchirée en introduction à dernier vers aoi       soleil pas de pluie pour venir le lourd travail des meules       je me j’aime chez pierre sculpter l’air : dernier vers aoi       pass&e mult est vassal carles de  on peut passer une vie       le les durand : une ecrire les couleurs du monde       dans les dernières Éléments - charogne sur le seuilce qui       un dans l’effilé de thème principal : "je me tais. pour taire. madame aux rumeurs six de l’espace urbain, paroles de chamantu       fourr& voudrais je vous après la lecture de ici, les choses les plus       la pie le vieux qui 7) porte-fenêtre et ces se placer sous le signe de macles et roulis photo 6 clere est la noit e la merci à la toile de    tu sais       la       embarq     &nbs  marcel migozzi vient de madame porte à       j̵ antoine simon 2       ce a claude b.   comme       st peinture de rimes. le texte vertige. une distance 1) notre-dame au mur violet antoine simon 13 tous feux éteints. des a propos de quatre oeuvres de recleimet deu mult 1.- les rêves de certains prétendent douze (se fait terre se le lent déferlement je dors d’un sommeil de "ces deux là se       va une autre approche de       glouss tromper le néant le glacis de la mort bernadette griot vient de     hélas, "pour tes ce qui fascine chez nos voix mise en ligne       le lu le choeur des femmes de marie-hélène pour max charvolen 1) seul dans la rue je ris la rm : d’accord sur approche d’une je suis celle qui trompe la lecture de sainte vous n’avez dernier vers aoi    en dernier vers aoi antoine simon 28       journ& jamais si entêtanteeurydice       le   si vous souhaitez de l’autre dans les rêves de la       dans religion de josué il       l̵ intendo... intendo ! polenta  le livre, avec nous viendrons nous masser rêve, cauchemar,  le grand brassage des la vie est dans la vie. se autres litanies du saint nom       en       ...mai et voici maintenant quelques quand sur vos visages les leonardo rosa pour jean marie  “... parler une g. duchêne, écriture le pour ma la liberté de l’être antoine simon 12 dernier vers aoi     faisant la dans les horizons de boue, de dernier vers aoi d’un côté       bruyan       je je suis occupé ces mon cher pétrarque, au commencement était (ma gorge est une bel équilibre et sa  hier, 17 dans les écroulements dans le monde de cette de soie les draps, de soie patrick joquel vient de le texte qui suit est, bien deuxième approche de nous avancions en bas de très malheureux... voici des œuvres qui, le macles et roulis photo 7 couleur qui ne masque pas    si tout au long v.- les amicales aventures du journée de     au couchant la brume. nuages vous avez les textes mis en ligne station 1 : judas madame est toute ce qui importe pour première l’attente, le fruit dernier vers aoi dans le train premier autre essai d’un antoine simon 20  pour de c’était une       droite quelque temps plus tard, de issent de mer, venent as dentelle : il avait il existe deux saints portant morz est rollant, deus en ad dernier vers aoi 1254 : naissance de petites proses sur terre face aux bronzes de miodrag ce qui aide à pénétrer le antoine simon 3 pour julius baltazar 1 le temps où le sang se ] heureux l’homme   en grec, morías dans les hautes herbes pas même un jour, vous m’avez       (       &agrav  avec « a la le samedi 26 mars, à 15 abu zayd me déplait. pas     ton       crabe-   saint paul trois suite de dernier vers aoi deuxième       "  epître aux dernier vers aoi et il fallait aller debout   pour théa et ses  monde rassemblé raphaël "tu sais ce que c’est ce pays que je dis est tu le sais bien. luc ne       dans     dans la ruela pour philippe etait-ce le souvenir et  riche de mes   pour olivier ensevelie de silence, mais jamais on ne  ce mois ci : sub au labyrinthe des pleursils       le nouvelles mises en (dans mon ventre pousse une sur la toile de renoir, les la communication est dernier vers aoi mouans sartoux. traverse de granz fut li colps, li dux en mult ben i fierent franceis e nous dirons donc nice, le 30 juin 2000 temps de cendre de deuil de       quand jamais je n’aurais  je signerai mon écrirecomme on se 10 vers la laisse ccxxxii   la baie des anges       cerisi li emperere par sa grant mais non, mais non, tu quando me ne so itu pe       sous dernier vers aoi vue à la villa tamaris l’art n’existe sixième     tout autour       gentil « voici le ciel est clair au travers       bonhe pluies et bruines, pour andré villers 1) cliquetis obscène des les grands dimanche 18 avril 2010 nous c’est la peur qui fait  zones gardées de       sur     un mois sans pour maguy giraud et       entre chairs à vif paumes le corps encaisse comme il si j’avais de son f les feux m’ont j’ai changé le les étourneaux ! attendre. mot terrible. hans freibach : agnus dei qui tollis peccata les avenues de ce pays vous dites : "un carissimo ulisse,torna a     les fleurs du dernier vers aoi je rêve aux gorges       au ici. les oiseaux y ont fait antoine simon 26     depuis je ne peins pas avec quoi,       sur       pass&e j’entends sonner les     chant de de sorte que bientôt derniers vers sun destre  “la signification et ma foi,     après au lecteur voici le premier       sur l’impression la plus béatrice machet vient de "ah ! mon doux pays,  dans toutes les rues pour marcel références : xavier     pluie du  dernières mises il n’y a pas de plus passent .x. portes, dans un coin de nice, lentement, josué suite du blasphème de ce 28 février 2002.   (dans le       l̵ traquer genre des motsmauvais genre       avant (de)lecta lucta   la mort d’un oiseau. pure forme, belle muette, et encore  dits     du faucon       neige ouverture de l’espace Être tout entier la flamme et si tu dois apprendre à la bouche pure souffrance pour jean gautheronle cosmos l’heure de la envoi du bulletin de bribes       "   l’oeuvre vit son rien n’est plus ardu merle noir  pour f les rêves de       nuage deux ce travail vous est 0 false 21 18       voyage       la dernier vers aoi lancinant ô lancinant guetter cette chose l’ami michel pour anne slacik ecrire est chaises, tables, verres, dernier vers aoi il y a dans ce pays des voies faisant dialoguer passet li jurz, la noit est dans le pays dont je vous toute trace fait sens. que marcel alocco a il pleut. j’ai vu la dix l’espace ouvert au  si, du nouveau       dans deuxième essai attention beau       sur i.- avaler l’art par là, c’est le sable et antoine simon 18       ma iv.- du livre d’artiste deuxième apparition dernier vers aoi   un soir à paris au madame est une nécrologie a propos d’une poussées par les vagues       su du fond des cours et des la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > avec Jean Jacques Laurent > Terre de l’enfuie
| II ->
I
Artiste(s) : Laurent (site)

Ce pays que je dis est né d’eau d’herbe et de neige, nuage entre désirs et perte ; les terres qui l’entourent sans cesse s’effilochent.
l’aigle se bat contre lui-même
il étire ses ailes
en rêve
on les croirait nuageuses
il déchire des arcs en ciel
tant leurs contours selon l’heure et le point du regard
changent et se recomposent
les pistes se brouillent
la vie je vous l’assure y est harmonieuse
l’aigle trompette
et dans la brume d’une aurore d’automne
peu à peu
discrètement
disparaît
la première chandelle du chèvrefeuille
frémit à l’appel du midi.

JPEG - 46.3 ko
Ce pays que je dis...
Publication en ligne : 7 janvier 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette