BRIBES EN LIGNE
elle réalise des « amis rollant, de pour martine je meurs de soif etudiant à 1. il se trouve que je suis dernier vers aoi 1) la plupart de ces a propos de quatre oeuvres de il avait accepté   pour théa et ses je n’ai pas dit que le a la femme au r.m.a toi le don des cris qui ] heureux l’homme les premières immense est le théâtre et sous la pression des     pourquoi         &n dans le respect du cahier des des voiles de longs cheveux dernier vers aoi pierre ciel mon cher pétrarque, constellations et f les rêves de fragilité humaine.    il    tu sais juste un pour anne slacik ecrire est     sur la   pour le prochain antoine simon 30       fourmi il en est des noms comme du rare moment de bonheur,  de la trajectoire de ce la mort d’un oiseau.  hors du corps pas pour robert merle noir  pour ne pas négocier ne pour andré exode, 16, 1-5 toute f qu’il vienne, le feu et tout avait les grands le corps encaisse comme il bernadette griot vient de patrick joquel vient de       dans   pour adèle et a christiane diaphane est le mot (ou       pass&e li emperere s’est on peut croire que martine  tu vois im font chier les plus terribles pour jean-louis cantin 1.- dans le pays dont je vous       pour aucun hasard si se       grimpa le grand combat :       aujour rien n’est plus ardu (de)lecta lucta       les fleurs du il faut aller voir a l’aube des apaches, quatrième essai rares le passé n’est       voyage       soleil       et    au balcon ma chair n’est  dans toutes les rues on dit qu’agathe le bulletin de "bribes pourquoi yves klein a-t-il     les provisions j’arrivais dans les     du faucon dessiner les choses banales dernier vers aoi       force le travail de bernard neuf j’implore en vain comme c’est antoine simon 33 À perte de vue, la houle des pour frédéric la pureté de la survie. nul la chaude caresse de lorsque martine orsoni tu le sais bien. luc ne       assis madame, c’est notre le glacis de la mort       l̵ « 8° de normal 0 21 false fal l’instant criblé halt sunt li pui e mult halt antoine simon 16 etait-ce le souvenir j’ai parlé mise en ligne d’un  martin miguel vient (elle entretenait carissimo ulisse,torna a bien sûr, il y eut autres litanies du saint nom       fourr& deux ce travail vous est deuxième essai le mille fardeaux, mille dernier vers aoi  née à tout à fleur d’eaula danse     &nbs attendre. mot terrible. pour philippe       il il existe au moins deux apaches : ecrire sur  “comment a toi le don des cris qui je sais, un monde se       ma (josué avait     longtemps sur écrirecomme on se       un antoine simon 20  “ne pas deuxième approche de f le feu s’est       apr&eg   la baie des anges dans les hautes herbes dans un coin de nice, monde imaginal,       chaque les parents, l’ultime raphaËl granz est li calz, si se le 19 novembre 2013, à la viallat © le château de  référencem les doigts d’ombre de neige chaises, tables, verres, suite de pas une année sans évoquer la fraîcheur et la  epître aux à la mémoire de vous avez lorsqu’on connaît une tant pis pour eux.       &n dans la caverne primordiale c’est la distance entre ce qui importe pour       la       sur       j̵ il y a des objets qui ont la       grappe antoine simon 10 tout est prêt en moi pour tout le problème ses mains aussi étaient       le le 28 novembre, mise en ligne à propos des grands ce qui fait tableau : ce       marche attendre. mot terrible. dernier vers aoi je suis j’ai changé le       rampan       st le 2 juillet  il y a le  jésus deuxième suite       six la langue est intarissable les avenues de ce pays       la       au la bouche pleine de bulles       il m1       dernier vers aoi de proche en proche tous       et tu       je chaque automne les j’ai donné, au mois       entre il était question non  les œuvres de nous savons tous, ici, que tes chaussures au bas de buttati ! guarda&nbs très saintes litanies       alla ensevelie de silence, antoine simon 12 la poésie, à la       é sur l’erbe verte si est       apr&eg  marcel migozzi vient de pour mon épouse nicole       sur se reprendre. creuser son dorothée vint au monde un tunnel sans fin et, à   est-ce que samuelchapitre 16, versets 1 on a cru à       au le texte qui suit est, bien régine robin, sainte marie, antoine simon 11       va antoine simon 13 je reviens sur des deux mille ans nous station 5 : comment bien sûrla toulon, samedi 9 l’art n’existe  avec « a la l’art c’est la introibo ad altare « e ! malvais s’égarer on       fleur       tourne   l’oeuvre vit son macles et roulis photo 6 "si elle est et…  dits de en introduction à générations tout est possible pour qui c’est la chair pourtant iv.- du livre d’artiste art jonction semble enfin toi, mésange à passent .x. portes,  “ce travail qui ….omme virginia par la comment entrer dans une tu le saiset je le vois au lecteur voici le premier soudain un blanc fauche le sixième "l’art est-il lancinant ô lancinant  pour jean le pour martine, coline et laure   six formes de la temps de cendre de deuil de les oiseaux s’ouvrent où l’on revient       " dix l’espace ouvert au       glouss clere est la noit e la bientôt, aucune amarre le lent tricotage du paysage dernier vers aoi dernier vers aoi   quelques textes ce jour là, je pouvais       allong nice, le 8 octobre rimbaud a donc epuisement de la salle,       la pie certains soirs, quand je et ma foi, le geste de l’ancienne, je rêve aux gorges première  le "musée "tu sais ce que c’est       p&eacu "et bien, voilà..." dit c’est le grand       dans j’entends sonner les et la peur, présente “dans le dessin  dans le livre, le f le feu s’est       pourqu pour yves et pierre poher et quel ennui, mortel pour       " cet univers sans madame, vous débusquez de tantes herbes el pre giovanni rubino dit  les premières       dans on cheval macles et roulis photo 3 réponse de michel josué avait un rythme premier vers aoi dernier       au folie de josuétout est le vieux qui à la bonne in the country religion de josué il dernier vers aoi       o glaciation entre à propos “la al matin, quant primes pert jouer sur tous les tableaux     chant de 0 false 21 18       en pur ceste espee ai dulor e carcassonne, le 06 mouans sartoux. traverse de un besoin de couper comme de béatrice machet vient de       retour hans freibach :       su le 26 août 1887, depuis même si arbre épanoui au ciel 7) porte-fenêtre deuxième essai le ciel est clair au travers       la ils s’étaient le pendu pour daniel farioli poussant       quinze mais jamais on ne et encore  dits voici des œuvres qui, le de mes deux mains un nouvel espace est ouvert de profondes glaouis l’une des dernières pour alain borer le 26 quel étonnant nous lirons deux extraits de il faut laisser venir madame nécrologie       l̵ allons fouiller ce triangle leonardo rosa dernier vers aoi (dans mon ventre pousse une antoine simon 21 préparation des       parfoi  on peut passer une vie       sur les petites fleurs des temps où le sang se quant carles oït la       reine quelque temps plus tard, de dernier vers aoi     surgi le galop du poème me c’est extrêmement antoine simon 23 la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > Avec Henri Maccheroni > Christs 1

Temps de pierres dans la bouche
Pure souffrance chair à vif paumes crevées déchiquetée à effleurer les choses du monde pour une caresse infiniment douloureuse embouchure chauffée à blanc je claironne quand toute voix s’est déchirée

 
*

Même pris par la nuit
Agenouille-toi devant l’homme
Au corps nu cloué sur le bois
Aux os rompus
A la bouche amère de soif
Qui connut toute solitude
Toute misère
Tout désespoir
Parce qu’il se dit “vérité”
Et que seul peut-être il fut Dieu.
 

 

 

*

 


Dans l’aveuglement de ma nuit
Est-il juste que je m’agenouille
Devant le corps meurtri de l’homme
Aux os rompus
La terre est en sang
Et mon âme connaît le doute
Comme son âme au Golgotha
Nous souffrons de sa vérité

Publication en ligne : 8 janvier 2009
/ Bibliophilie

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette