aller au sommaire | poursuivre l'errance

Christs 1, II

© Raphaël Monticelli, Jean-Claude Renard
Artiste(s) : Maccheroni Ecrivain(s) : Renard

Temps de cendre de deuil de peurs de pleurs de peines
Souffrance seule aux bords de l’anéantissement je ne suis que cri corps jetés aux gouffres qu’emporte démembrés la mort océan des lamentations des mères à force de vibrer les chairs de la gorge se sont déchirées

*
Même envahi de vide
Agenouille-toi devant l’homme
Au corps nu cloué sur le bois
Aux os rompus
Aux mains et aux pieds déchirés
Qui subit toutes les souffrances
Youte injustice
Tout abandon
Parce qu’il se nomma “la voie”
Et que seul peut-être il fut Dieu.

 

*
Dans le désespoir du vide
Est-il juste que je m’agenouille
Devant le corps meurtri de l’homme
Aux os rompus
Ce temps se déchire
Et la douleur détruit mon cœur
Comme son son corps au Golgotha
C’est sa voie qui nous mortifie

 

Publication en ligne : 8 janvier 2009
/ Bibliophilie

Pour retrouver "II" dans " Les rossignols du crocheteur ", aller à : Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > Avec Henri Maccheroni > Christs 1

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette