BRIBES EN LIGNE
seins isabelle boizard 2005 jamais je n’aurais     extraire je ne sais pas si les enseignants :       sur on préparait       au  la lancinante les petites fleurs des premier vers aoi dernier  si, du nouveau le glacis de la mort tout à fleur d’eaula danse la poésie, à la la vie est ce bruissement       dans       entre pour jacqueline moretti, le vieux qui villa arson, nice, du 17 on peut croire que martine    en       &eacut pour egidio fiorin des mots pour michèle gazier 1) pluies et bruines, i mes doigts se sont ouverts la fonction, dernier vers aoi qu’est-ce qui est en s’égarer on station 5 : comment langues de plomba la     les provisions iv.- du livre d’artiste ce qui aide à pénétrer le antoine simon 14 carissimo ulisse,torna a dernier vers aoi pour michèle pour michèle aueret in the country le temps passe dans la       fourr&       la dentelle : il avait       apr&eg       le cinq madame aux yeux a christiane le grand combat : je t’enlace gargouille c’est la chair pourtant quand vous serez tout dernier vers aoi    seule au rêves de josué, madame déchirée torna a sorrento ulisse torna       fourmi   la musique est le parfum de antoine simon 24 coupé en deux quand l’impossible       jardin     de rigoles en antoine simon 20             et tu pour maxime godard 1 haute pour lee le lourd travail des meules       dans       les j’ai changé le où l’on revient il semble possible l’attente, le fruit  improbable visage pendu cet article est paru       longte       quinze  ce mois ci : sub le temps passe si vite,       pass&e pour frédéric juste un mot pour annoncer       la le nécessaire non antoine simon 11 f le feu est venu,ardeur des pour gilbert     les fleurs du tout est prêt en moi pour quelques textes       descen       la nous lirons deux extraits de       vu ils sortent « 8° de       m̵ seul dans la rue je ris la       le ecrire les couleurs du monde à propos “la je dors d’un sommeil de la fraîcheur et la n’ayant pas f tous les feux se sont assise par accroc au bord de j’ai parlé cet univers sans branches lianes ronces art jonction semble enfin nécrologie     nous antoine simon 22       jonath g. duchêne, écriture le cet article est paru dans le dernier vers aoi à bernadette derniers très malheureux... 0 false 21 18 ouverture d’une le 15 mai, à antoine simon 5       dans pour andré dont les secrets… à quoi démodocos... Ça a bien un madame, on ne la voit jamais pour martine grande lune pourpre dont les       " pas facile d’ajuster le je ne saurais dire avec assez f le feu m’a que reste-t-il de la madame est toute et ces la mort d’un oiseau. une il faut dire les paien sunt morz, alquant       m̵ il en est des noms comme du pur ceste espee ai dulor e       entre pour andré il n’y a pas de plus je déambule et suis dernier vers aoi toulon, samedi 9 montagnesde quel étonnant madame porte à sixième a supposer quece monde tienne antoine simon 15 bernard dejonghe... depuis   l’oeuvre vit son la deuxième édition du ce va et vient entre       en       cerisi li emperere s’est À max charvolen et       bonhe ...et poème pour   maille 1 :que et…  dits de le plus insupportable chez au matin du antoine simon 7       &agrav ne faut-il pas vivre comme pour julius baltazar 1 le       la a claude b.   comme       marche       reine  jésus sainte marie, la force du corps, equitable un besoin sonnerait   voici donc la pour anne slacik ecrire est dernier vers aoi moi cocon moi momie fuseau   (à peinture de rimes. le texte able comme capable de donner le corps encaisse comme il je crie la rue mue douleur   en grec, morías pour mireille et philippe vous dites : "un macles et roulis photo 7 la mastication des   je n’ai jamais       le antoine simon 13 macles et roulis photo       pass&e béatrice machet vient de   pour le prochain des quatre archanges que "et bien, voilà..." dit et combien       le macles et roulis photo 6       sur légendes de michel madame des forêts de la fraîcheur et la       chaque macles et roulis photo 4 "ah ! mon doux pays, sauvage et fuyant comme c’est parfois un pays       le       le c’est la distance entre chercher une sorte de un titre : il infuse sa mise en ligne la danse de       embarq       deux       neige       " dernier vers aoi     après     à bien sûrla pour jacky coville guetteurs       dans  au travers de toi je       é       aujour a propos de quatre oeuvres de et ma foi, les dieux s’effacent     au couchant difficile alliage de (josué avait lentement si grant dol ai que ne c’est pour moi le premier rimbaud a donc ce qui importe pour je t’enfourche ma l’existence n’est histoire de signes .       fleure rm : nous sommes en       il edmond, sa grande quand il voit s’ouvrir, ço dist li reis :   marcel traquer tout mon petit univers en tous ces charlatans qui  au mois de mars, 1166 bal kanique c’est sors de mon territoire. fais       midi quel ennui, mortel pour des conserves ! la brume. nuages ce paysage que tu contemplais pour michèle gazier 1 dans les écroulements    7 artistes et 1 dernier vers aoi il n’était qu’un i en voyant la masse aux (de)lecta lucta   clers fut li jurz e li les dernières d’ eurydice ou bien de     quand nous viendrons nous masser  zones gardées de       dans marché ou souk ou de l’autre on dit qu’agathe       o et je vois dans vos pour daniel farioli poussant ma voix n’est plus que apaches : approche d’une ce texte m’a été       le raphaël a dix sept ans, je ne savais il en est des meurtrières.       la dans les horizons de boue, de sur l’erbe verte si est il avait accepté aux barrières des octrois       un d’un bout à de mes deux mains gardien de phare à vie, au tout le problème       enfant il existe au moins deux très saintes litanies la liberté s’imprime à dernier vers que mort   jn 2,1-12 : ce jour là, je pouvais en cet anniversaire, ce qui 13) polynésie cette machine entre mes comme une suite de c’est extrêmement  le "musée a la fin il ne resta que       "   un       "     double   né le 7 r.m.a toi le don des cris qui normalement, la rubrique       force introibo ad altare printemps breton, printemps dans le pays dont je vous couleur qui ne masque pas pour raphaël  l’écriture etudiant à un jour, vous m’avez etait-ce le souvenir toute une faune timide veille petit matin frais. je te il y a des objets qui ont la encore une citation“tu       la f dans le sourd chatoiement l’art c’est la grant est la plaigne e large rare moment de bonheur, les premières paroles de chamantu ici, les choses les plus dernier vers aoi dieu faisait silence, mais la galerie chave qui 7) porte-fenêtre antoine simon 26 dernier vers aoi     son       l̵ le recueil de textes il pleut. j’ai vu la la pureté de la survie. nul    si tout au long aucun hasard si se       et antoine simon 30       sur le " je suis un écorché vif. moisissures mousses lichens le numéro exceptionnel de À perte de vue, la houle des à sylvie avec marc, nous avons maintenant il connaît le recleimet deu mult ki mult est las, il se dort le texte qui suit est, bien neuf j’implore en vain en 1958 ben ouvre à       droite des quatre archanges que nice, le 8 octobre tromper le néant outre la poursuite de la mise au labyrinthe des pleursils  dans le livre, le pour nicolas lavarenne ma certains prétendent la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > Avec Henri Maccheroni > Christs 1

O tendresses ô mes envols brisés
Je ne dis plus violence je me tords en moi-même crevé de haines ordinaires repu de tristesse, maîtresse des désolations gorge noyée de cendres et ce cri le plus vertigineux de tous


*
Même sans feu sans foi
Agenouille-toi devant l’homme
Au corps nu cloué sur le bois
Aux os rompus
A la terrible et sainte histoire
Qui s’ouvrit en chaque victime
A tous nos drames
Et nos détresses
Parce qu’il est plus nous que nous
Et que seul peut-être il fut Dieu.


*



Dans l’esseulement du froid
Est-il juste que je m’agenouille
Devant le corps meurtri de l’homme
Aux os rompus
Le monde n’est que prière
Au mépris de notre mépris
Comme Lui au Golgotha
Etre hors de lui nous fait moins nous
Publication en ligne : 8 janvier 2009
/ Bibliophilie

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette