BRIBES EN LIGNE
f les feux m’ont       une sixième       soleil chercher une sorte de l’instant criblé et te voici humanité       le pour andré villers 1)       en on préparait l’heure de la o tendresses ô mes 1) notre-dame au mur violet nous avancions en bas de ...et poème pour antoine simon 29 cher bernard faisant dialoguer       sur  tous ces chardonnerets       fourr&    de femme liseuse où l’on revient ainsi alfred… troisième essai et si tu dois apprendre à diaphane est le mot (ou   se thème principal : 1- c’est dans c’est parfois un pays       ce dernier vers aoi       "       le le proche et le lointain       sur inoubliables, les (en regardant un dessin de encore une citation“tu       descen il était question non       m̵ toulon, samedi 9 deux ajouts ces derniers ce poème est tiré du les doigts d’ombre de neige il y a tant de saints sur religion de josué il pour le prochain basilic, (la mise en ligne d’un       neige un tunnel sans fin et, à       le six de l’espace urbain,   j’ai souvent       sur siglent a fort e nagent e cette machine entre mes martin miguel art et dimanche 18 avril 2010 nous       jardin macles et roulis photo 6 À max charvolen et je t’ai admiré, f les marques de la mort sur attendre. mot terrible. dernier vers aoi madame dans l’ombre des ne faut-il pas vivre comme  tu ne renonceras pas. si tu es étudiant en aucun hasard si se au seuil de l’atelier pas même patrick joquel vient de (ô fleur de courge... dans un coin de nice, quatre si la mer s’est     son il souffle sur les collines et ma foi, deuxième apparition ço dist li reis : rimbaud a donc       qui mise en ligne       avant       "       pav&ea après la lecture de dans l’effilé de       la       nuage         &n j’oublie souvent et ils s’étaient f qu’il vienne, le feu toutefois je m’estimais temps où le sang se   est-ce que       le    en   anatomie du m et dernier vers aoi pour jean gautheronle cosmos tendresses ô mes envols dernier vers aoi       la f le feu s’est mult ben i fierent franceis e on dit qu’agathe   1) cette equitable un besoin sonnerait en cet anniversaire, ce qui écrirecomme on se les parents, l’ultime deuxième apparition de la réserve des bribes ainsi fut pétrarque dans …presque vingt ans plus la littérature de je suis occupé ces giovanni rubino dit la fraîcheur et la c’est le grand       devant jamais je n’aurais le coeur du de mes deux mains l’éclair me dure, macles et roulis photo 3   un si elle est belle ? je       le "et bien, voilà..." dit dernier vers aoi je suis celle qui trompe  tu vois im font chier       fleure elle réalise des sables mes parolesvous de pa(i)smeisuns en est venuz l’ami michel les dessins de martine orsoni able comme capable de donner guetter cette chose  l’écriture rm : d’accord sur vous dites : "un     chant de le texte qui suit est, bien un titre : il infuse sa la mastication des   adagio   je langues de plomba la mon travail est une les oiseaux s’ouvrent le 26 août 1887, depuis 0 false 21 18 ce qui fascine chez passet li jurz, si turnet a le numéro exceptionnel de     hélas, je n’hésiterai merci au printemps des     l’é quatrième essai rares  “s’ouvre       marche a dix sept ans, je ne savais       enfant à propos “la une fois entré dans la reflets et echosla salle couleur qui ne masque pas et que vous dire des quelque chose grant est la plaigne e large la danse de pour jean-marie simon et sa temps de pierres dans la l’impossible en 1958 ben ouvre à normalement, la rubrique     [1]      surgi en ceste tere ad estet ja démodocos... Ça a bien un « 8° de  avec « a la     les fleurs du lu le choeur des femmes de lorsqu’on connaît une pour jacky coville guetteurs ouverture de l’espace ajout de fichiers sons dans présentation du effleurer le ciel du bout des à la mémoire de attelage ii est une œuvre dessiner les choses banales tout mon petit univers en frères et ils sortent m1             je pour m.b. quand je me heurte "l’art est-il ce les enseignants :       sur comme ce mur blanc       ton exode, 16, 1-5 toute f tous les feux se sont in the country "nice, nouvel éloge de la 1257 cleimet sa culpe, si constellations et quand les mots je désire un petites proses sur terre à bel équilibre et sa je meurs de soif la musique est le parfum de attention beau antoine simon 16  il est des objets sur polenta  au travers de toi je       aujour       ma merci à la toile de       &n torna a sorrento ulisse torna quatrième essai de  si, du nouveau       pav&ea dernier vers aoi dorothée vint au monde la communication est     vers le soir  hier, 17    7 artistes et 1 avec marc, nous avons mais jamais on ne pour lee attendre. mot terrible. buttati ! guarda&nbs   entrons     le cygne sur les grands travail de tissage, dans dans le pain brisé son on croit souvent que le but  référencem diaphane est le la vie est ce bruissement dernier vers aoi dans les écroulements antoine simon 2 l’existence n’est       il au commencement était qu’est-ce qui est en vous êtes de sorte que bientôt vos estes proz e vostre       midi "mais qui lit encore le  il y a le karles se dort cum hume bien sûrla dans ma gorge si j’avais de son       &n il semble possible "le renard connaît     rien antoine simon 14     après ( ce texte a dernier vers aoi du bibelot au babilencore une zacinto dove giacque il mio pour egidio fiorin des mots il n’y a pas de plus       la les dieux s’effacent morz est rollant, deus en ad je déambule et suis       deux a la femme au autre petite voix li emperere s’est le géographe sait tout tout le problème et tout avait dans les carnets je découvre avant toi ce qui fait tableau : ce ce jour là, je pouvais À l’occasion de difficile alliage de       vaches vous n’avez       m&eacu je ne saurais dire avec assez pas une année sans évoquer antoine simon 20 onze sous les cercles paroles de chamantu « h&eacu l’une des dernières       &n la fraîcheur et la la prédication faite antoine simon 23 (vois-tu, sancho, je suis       montag       le macles et roulis photo 4 c’est la peur qui fait a propos d’une traquer viallat © le château de recleimet deu mult       jonath abstraction voir figuration portrait. 1255 : g. duchêne, écriture le monde imaginal,       sous     une abeille de vous avez troisième essai et dernier vers aoi       &eacut normal 0 21 false fal  dans toutes les rues vertige. une distance       les madame, vous débusquez dernier vers aoi       le       fourr& apaches :  dernières mises       sur le lent déferlement huit c’est encore à       & sculpter l’air : dans les carnets nous avons affaire à de pour angelo antoine simon 7 me al matin, quant primes pert       "     m2 &nbs j’ai travaillé des voix percent, racontent madame est une       vu sequence 6   le deux mille ans nous le grand combat : li emperere par sa grant errer est notre lot, madame, i en voyant la masse aux quando me ne so itu pe ce monde est semé  la lancinante       object À peine jetés dans le antoine simon 21       entre pour yves et pierre poher et allons fouiller ce triangle autre citation"voui comment entrer dans une aux barrières des octrois au labyrinthe des pleursils madame chrysalide fileuse sept (forces cachées qui dernier vers aoi   bribes en ligne a antoine simon 19 la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VII
<- CCXIV | CCXVI ->
CCXV

Clefs : Josué , portraits

avant dernier vers

AOI

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette