BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi able comme capable de donner je déambule et suis toutes sortes de papiers, sur accorde ton désir à ta les installations souvent, tendresses ô mes envols vous deux, c’est joie et je n’ai pas dit que le     nous juste un à si j’avais de son etait-ce le souvenir trois tentatives desesperees antoine simon 28 si, il y a longtemps, les le tissu d’acier peinture de rimes. le texte       la nice, le 18 novembre 2004     après le 15 mai, à       fleur       arauca démodocos... Ça a bien un l’existence n’est   un titrer "claude viallat,  si, du nouveau       dans  “ce travail qui antoine simon 20       m&eacu       droite  les éditions de lorsqu’on connaît une tous ces charlatans qui j’ai ajouté  dernières mises       ...mai       le f le feu est venu,ardeur des sables mes parolesvous au matin du       aux toutefois je m’estimais comment entrer dans une tout en travaillant sur les       montag  l’exposition  le ciel de ce pays est tout  ce qui importe pour l’art c’est la l’attente, le fruit    seule au       pourqu   nous sommes références : xavier journée de les doigts d’ombre de neige ….omme virginia par la nous dirons donc i en voyant la masse aux torna a sorrento ulisse torna       l̵ agnus dei qui tollis peccata normal 0 21 false fal tout en vérifiant ici. les oiseaux y ont fait pour robert s’ouvre la la chaude caresse de       &eacut macles et roulis photo     extraire pour jean-louis cantin 1.- leonardo rosa   pour olivier       devant les petites fleurs des les routes de ce pays sont de mes deux mains    courant quand vous serez tout la rencontre d’une pour martine, coline et laure aux barrières des octrois       chaque les dieux s’effacent patrick joquel vient de dernier vers aoi tout est prêt en moi pour dernier vers aoi   ] heureux l’homme       la 1) la plupart de ces (josué avait lentement quant carles oït la     le diaphane est le ce qui fait tableau : ce jouer sur tous les tableaux    nous se reprendre. creuser son f j’ai voulu me pencher       le errer est notre lot, madame, où l’on revient     quand   un vendredi ses mains aussi étaient je découvre avant toi qu’est-ce qui est en   la production l’art n’existe un jour nous avons À la loupe, il observa     rien   encore une       soleil le scribe ne retient je rêve aux gorges chaises, tables, verres, je désire un le temps passe si vite, carles li reis en ad prise sa « pouvez-vous halt sunt li pui e mult halt pour andrée le 26 août 1887, depuis au labyrinthe des pleursils    de femme liseuse ce texte m’a été    tu sais traquer ce 28 février 2002. dentelle : il avait avant dernier vers aoi écoute, josué, le passé n’est pluies et bruines,       &n       su jamais je n’aurais et je vois dans vos antoine simon 31 max charvolen, martin miguel il en est des meurtrières. de soie les draps, de soie     du faucon       pass&e pour jean marie ...et poème pour spectacle de josué dit madame, c’est notre dans ce pays ma mère il aurait voulu être deuxième pour maxime godard 1 haute   que signifie       sabots on peut croire que martine petit matin frais. je te       bien  un livre écrit sous l’occupation (de)lecta lucta   dans la caverne primordiale       qui       descen la danse de dernier vers aoi sequence 6   le livre grand format en trois dernier vers aoi tant pis pour eux.       la rita est trois fois humble. en ceste tere ad estet ja       soleil antoine simon 11 toujours les lettres : r.m.a toi le don des cris qui       parfoi dix l’espace ouvert au en introduction à    au balcon onze sous les cercles   d’un coté, 7) porte-fenêtre   le texte suivant a les grands quelques autres marcel alocco a le plus insupportable chez  la toile couvre les vedo la luna vedo le là, c’est le sable et       le iv.- du livre d’artiste     un mois sans  zones gardées de tout à fleur d’eaula danse     à   jn 2,1-12 : moisissures mousses lichens glaciation entre antoine simon 33 i.- avaler l’art par je suis occupé ces je ne saurais dire avec assez quand sur vos visages les ajout de fichiers sons dans tu le saiset je le vois dernier vers aoi de pa(i)smeisuns en est venuz que reste-t-il de la  les trois ensembles des conserves !       jonath face aux bronzes de miodrag pour angelo je suis et voici maintenant quelques       le 26 août 1887, depuis 13) polynésie a la fin il ne resta que un tunnel sans fin et, à rare moment de bonheur,   se écrirecomme on se  martin miguel vient   six formes de la vous avez pour mes enfants laure et cinquième citationne deux nouveauté, souvent je ne sais rien de archipel shopping, la toi, mésange à effleurer le ciel du bout des me ne faut-il pas vivre comme heureuse ruine, pensait pour andré  les œuvres de les lettres ou les chiffres une errance de ouverture d’une j’ai relu daniel biga, sixième       pass&e libre de lever la tête dernier vers aoi clere est la noit e la pourquoi yves klein a-t-il f le feu m’a de la pour jacky coville guetteurs voile de nuità la       apr&eg la vie est ce bruissement fragilité humaine. la brume. nuages       fourr& je n’hésiterai les enseignants :       deux mult ben i fierent franceis e un verre de vin pour tacher chairs à vif paumes merci à marc alpozzo       d&eacu       midi dieu faisait silence, mais j’ai parlé non... non... je vous assure, tandis que dans la grande la musique est le parfum de antoine simon 27 le numéro exceptionnel de quel étonnant mouans sartoux. traverse de ce poème est tiré du       ce   ces sec erv vre ile temps de pierres dans la les dessins de martine orsoni  tu ne renonceras pas. 1.- les rêves de       le       je me  on peut passer une vie les avenues de ce pays       coude antoine simon 14       j̵ l’éclair me dure,   iv    vers       le À peine jetés dans le la littérature de j’ai perdu mon à la mémoire de elle réalise des avec marc, nous avons     l’é    7 artistes et 1 tout est possible pour qui pour martine maintenant il connaît le la poésie, à la       m̵ pour frédéric dernier vers aoi "la musique, c’est le     le cygne sur     pourquoi pour egidio fiorin des mots dans les horizons de boue, de    il (josué avait antoine simon 7 outre la poursuite de la mise suite du blasphème de le coquillage contre antoine simon 30 il existe deux saints portant deuxième apparition de     chant de     cet arbre que passent .x. portes,       dans     tout autour sors de mon territoire. fais quando me ne so itu pe sauvage et fuyant comme  dans le livre, le       crabe- dans l’effilé de autre petite voix f toutes mes       un 0 false 21 18 josué avait un rythme epuisement de la salle, immense est le théâtre et les amants se samuelchapitre 16, versets 1 coupé en deux quand pour marcel “dans le dessin il semble possible       grappe ils sortent f les rêves de le galop du poème me du bibelot au babilencore une rêves de josué, a claude b.   comme macles et roulis photo 4 j’aime chez pierre (ô fleur de courge... juste un mot pour annoncer     double       l̵   marcel si grant dol ai que ne depuis le 20 juillet, bribes       en       object       longte moi cocon moi momie fuseau depuis ce jour, le site mon travail est une   au milieu de       la pie tout le problème ce texte se présente  “comment       marche ma voix n’est plus que antoine simon 32       ( comme c’est       fleure       sous la fraîcheur et la petites proses sur terre       ( descendre à pigalle, se marché ou souk ou la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Ughes, Yves > Capharnaüm, douze stations avant Judas

YVES UGHES

<- Capharnaüm, 1 | Capharnaüm, 3 ->
Capharnaüm, 2
© Yves Ughes
Ecrivain(s) : Ughes (site)

Et ces vieilles bancroches triant les fruits légumes comme formulaires de salut faudrait-il encore faire semblant de les aimer alors que les soldats oppriment les villages et qu’il conviendrait d’ensanglanter les lames Vois donc ces vigiles presque totalement faits de prothèses mesurant de l’œil les dessous des caissières
Judas se redressa respira profondément et présenta sa carte de fidélité
aux grandes surfaces il restait fidèle
il jeta négligemment le montant demandé
saurait-il se hisser à la hauteur de cette recette qui mêle la senteur des fenouils coupés fin fin à la chair subtile des rougets
son palais saura-t-il enfin apprécier le vin rosé château Sainte Roseline qui devait en bonne logique convenir parfaitement à ce plat sur le seuil des tonnelles

Publication en ligne : 16 janvier 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette