BRIBES EN LIGNE
  ces sec erv vre ile « e ! malvais   j’ai souvent pour mes enfants laure et percey priest lakesur les peinture de rimes. le texte de pareïs li seit la d’abord l’échange des j’arrivais dans les ….omme virginia par la   saint paul trois la rencontre d’une la pureté de la survie. nul       & outre la poursuite de la mise des quatre archanges que quand les eaux et les terres       assis       les glaciation entre     tout autour de la       dans normalement, la rubrique pour egidio fiorin des mots halt sunt li pui e mult halt je ne saurais dire avec assez napolì napolì le geste de l’ancienne, de profondes glaouis le 15 mai, à la fraîcheur et la  le livre, avec pour martine, coline et laure montagnesde     ton et c’était dans    nous et encore  dits       sur toujours les lettres : "mais qui lit encore le j’ai donc spectacle de josué dit et  riche de mes g. duchêne, écriture le prenez vos casseroles et       la le lent déferlement antoine simon 10 constellations et mesdames, messieurs, veuillez       s̵ il arriva que la force du corps, etait-ce le souvenir un titre : il infuse sa       voyage     son je sais, un monde se       "et bien, voilà..." dit  epître aux premier essai c’est bien sûrla quand nous rejoignons, en ce qui importe pour petit matin frais. je te  improbable visage pendu toulon, samedi 9 "si elle est sors de mon territoire. fais je déambule et suis ce qui fascine chez après la lecture de       pass&e pas même il n’est pire enfer que       quinze “dans le dessin ainsi fut pétrarque dans une fois entré dans la nous avons affaire à de la danse de ajout de fichiers sons dans dans les écroulements encore la couleur, mais cette reflets et echosla salle comme un préliminaire la ne pas négocier ne     le cygne sur  les trois ensembles leonardo rosa a propos d’une       &n  les œuvres de noble folie de josué, temps de pierres dans la       au       deux antoine simon 11       la l’attente, le fruit a la libération, les " je suis un écorché vif. la cité de la musique autre citation"voui les lettres ou les chiffres bruno mendonça       je       avant pour raphaël tout en travaillant sur les f dans le sourd chatoiement f le feu est venu,ardeur des f les rêves de polenta quand c’est le vent qui 1-nous sommes dehors. dernier vers aoi préparation des du bibelot au babilencore une la mastication des       la   voici donc la       journ&  “... parler une reprise du site avec la paien sunt morz, alquant ce 28 février 2002. pour marcel je ne sais pas si nos voix la musique est le parfum de portrait. 1255 : tous ces charlatans qui entr’els nen at ne pui v.- les amicales aventures du c’est parfois un pays beaucoup de merveilles cette machine entre mes       sur nous savons tous, ici, que en introduction à tendresses ô mes envols  le grand brassage des la fraîcheur et la bel équilibre et sa siglent a fort e nagent e titrer "claude viallat, j’ai parlé j’ai travaillé pour ma légendes de michel  avec « a la quand il voit s’ouvrir, je rêve aux gorges     les fleurs du la gaucherie à vivre, je suis celle qui trompe le 23 février 1988, il         &n antoine simon 27 une autre approche de  ce mois ci : sub bribes en ligne a       jonath       coude le bulletin de "bribes nu(e), comme son nom autre petite voix  tu vois im font chier       force neuf j’implore en vain merci à la toile de       l̵ passent .x. portes, le lent tricotage du paysage       six on trouvera la video  hier, 17 dans les carnets le ciel de ce pays est tout       la immense est le théâtre et j’aime chez pierre fin première la bouche pure souffrance   six formes de la nice, le 30 juin 2000 non, björg, les premières dont les secrets… à quoi il faut laisser venir madame cliquetis obscène des   pour théa et ses vous êtes la poésie, à la f le feu s’est       au station 3 encore il parle antoine simon 21 un verre de vin pour tacher       pav&ea ce grant est la plaigne e large à sylvie juste un mot pour annoncer à propos des grands pour gilbert pourquoi yves klein a-t-il ouverture de l’espace       ce  marcel migozzi vient de a supposer quece monde tienne madame est une       longte       é       la       va dernier vers aoi la brume. nuages dans l’innocence des   marcel saluer d’abord les plus deux ce travail vous est il en est des noms comme du       &n le galop du poème me       arauca démodocos... Ça a bien un bernard dejonghe... depuis   maille 1 :que 1) notre-dame au mur violet c’est extrêmement là, c’est le sable et pour jacqueline moretti, seul dans la rue je ris la on préparait antoine simon 33 des voix percent, racontent c’est une sorte de  il y a le granz est li calz, si se 1.- les rêves de dentelle : il avait villa arson, nice, du 17 madame déchirée effleurer le ciel du bout des suite de sequence 6   le fragilité humaine. que reste-t-il de la onzième cyclades, iii° a grant dulur tendrai puis nous lirons deux extraits de  la lancinante mille fardeaux, mille il faut aller voir la vie est dans la vie. se je reviens sur des       sous À max charvolen et antoine simon 25 0 false 21 18       sur       sur dans les horizons de boue, de il était question non     m2 &nbs le coquillage contre on dit qu’agathe de sorte que bientôt merle noir  pour li emperere par sa grant       dans ma voix n’est plus que samuelchapitre 16, versets 1       qui temps de cendre de deuil de       deux granz fut li colps, li dux en equitable un besoin sonnerait troisième essai clers est li jurz et li dans le monde de cette carcassonne, le 06 intendo... intendo !       l̵ vous deux, c’est joie et dimanche 18 avril 2010 nous d’ eurydice ou bien de       le je ne peins pas avec quoi, cher bernard la prédication faite le passé n’est "nice, nouvel éloge de la les textes mis en ligne pour daniel farioli poussant   ciel !!!! le temps passe dans la pour mon épouse nicole je n’ai pas dit que le  je signerai mon   si vous souhaitez pour le prochain basilic, (la pour michèle aueret les doigts d’ombre de neige edmond, sa grande journée de     &nbs buttati ! guarda&nbs antoine simon 2 marie-hélène depuis le 20 juillet, bribes       et tu       au certains soirs, quand je du fond des cours et des c’est la peur qui fait       la dans les rêves de la  zones gardées de pour andrée       soleil iloec endreit remeint li os libre de lever la tête les routes de ce pays sont le scribe ne retient   la baie des anges       une  la toile couvre les pour michèle gazier 1 béatrice machet vient de macles et roulis photo 7 j’ai relu daniel biga,    il i mes doigts se sont ouverts al matin, quant primes pert f qu’il vienne, le feu       retour avec marc, nous avons patrick joquel vient de le nécessaire non quand sur vos visages les sainte marie, genre des motsmauvais genre  ce qui importe pour un temps hors du tout est possible pour qui       &eacut ma chair n’est première       le trois tentatives desesperees je meurs de soif dernier vers s’il  les premières 0 false 21 18       le soudain un blanc fauche le   que signifie l’heure de la     oued coulant premier vers aoi dernier tu le saiset je le vois       et je t’ai admiré, de mes deux mains pour maxime godard 1 haute difficile alliage de ço dist li reis : dire que le livre est une       dans     [1]  deuxième apparition de la littérature de iv.- du livre d’artiste ecrire sur sous la pression des raphaël       soleil (ô fleur de courge... mult ben i fierent franceis e et que dire de la grâce avant propos la peinture est pour michèle       st       dans rimbaud a donc la parol

Accueil > Écoutez voir > Videothèque > Michel Butor
|
La (re)conquête du Louvre
Ecrivain(s) : Butor (site)

A la libération, les salles du Louvre sont progressivement rouvertes au public... Évocation...

QuickTime - 2.9 Mo
Publication en ligne : 11 février 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette