BRIBES EN LIGNE
ma voix n’est plus que au programme des actions si, il y a longtemps, les antoine simon 33 dernier vers aoi cyclades, iii° pour jacky coville guetteurs   si vous souhaitez       m̵ pour mes enfants laure et   jn 2,1-12 : janvier 2002 .traverse la musique est le parfum de rêves de josué, c’était une légendes de michel dimanche 18 avril 2010 nous sainte marie, ses mains aussi étaient c’est le grand antoine simon 30 etait-ce le souvenir       dans livre grand format en trois "si elle est pas facile d’ajuster le       sur tous feux éteints. des d’abord l’échange des pour marcel autre citation nice, le 8 octobre       ma pour jean marie a supposer quece monde tienne       qui       il il existe deux saints portant cinquième essai tout f le feu est venu,ardeur des et je vois dans vos cet article est paru dans le tout le problème madame déchirée les petites fleurs des peinture de rimes. le texte (josué avait le grand combat : pour andré du bibelot au babilencore une  les éditions de clers fut li jurz e li les plus vieilles À max charvolen et toujours les lettres : la deuxième édition du       crabe- f j’ai voulu me pencher       pass&e nous avons affaire à de dernier vers aoi pour andrée mult est vassal carles de pour yves et pierre poher et   le texte suivant a       sabots nos voix  il y a le   adagio   je les cuivres de la symphonie       nuage comment entrer dans une c’est ici, me comme c’est dans les écroulements pour nicolas lavarenne ma mieux valait découper a toi le don des cris qui tous ces charlatans qui dernier vers aoi ce qui aide à pénétrer le et…  dits de       les vous avez       parfoi morz est rollant, deus en ad 13) polynésie il faut laisser venir madame très saintes litanies  les œuvres de on cheval l’appel tonitruant du torna a sorrento ulisse torna qu’est-ce qui est en     pourquoi démodocos... Ça a bien un fontelucco, 6 juillet 2000 me       le  “... parler une elle disposait d’une j’ai changé le il n’y a pas de plus est-ce parce que, petit, on le scribe ne retient l’évidence ce monde est semé genre des motsmauvais genre au lecteur voici le premier max charvolen, martin miguel de la « 8° de     les provisions       le     longtemps sur  pour de antoine simon 18 antoine simon 6  tous ces chardonnerets madame est une l’attente, le fruit dernier vers aoi 0 false 21 18 “dans le dessin quelques textes Être tout entier la flamme pluies et bruines, il en est des noms comme du       &agrav le passé n’est antoine simon 15 le nécessaire non du fond des cours et des pas sur coussin d’air mais       reine mais jamais on ne       au ki mult est las, il se dort première  les premières      &       &agrav soudain un blanc fauche le dorothée vint au monde folie de josuétout est       le rm : d’accord sur dix l’espace ouvert au nous lirons deux extraits de       dans carles respunt :       " pour julius baltazar 1 le je meurs de soif guetter cette chose mesdames, messieurs, veuillez ensevelie de silence, l’heure de la dernier vers aoi mise en ligne  jésus inoubliables, les dernier vers aoi douce est la terre aux yeux quel étonnant       au à bernadette le 19 novembre 2013, à la station 5 : comment li quens oger cuardise       sur f dans le sourd chatoiement i mes doigts se sont ouverts les textes mis en ligne       avant 1 la confusion des la gaucherie à vivre, a propos de quatre oeuvres de pour jean gautheronle cosmos       au coupé le sonà eurydice toujours nue à   la production     après       grappe clere est la noit e la le lent déferlement o tendresses ô mes lentement, josué     surgi en 1958 ben ouvre à où l’on revient générations pas une année sans évoquer les routes de ce pays sont même si sequence 6   le béatrice machet vient de recleimet deu mult quando me ne so itu pe       reine je t’enlace gargouille       voyage dernier vers s’il si grant dol ai que ne "moi, esclave" a antoine simon 2 au seuil de l’atelier     chambre       "       coude     vers le soir (ô fleur de courge...       un dernier vers aoi       "   anatomie du m et les plus terribles     dans la ruela       en un c’est pour moi le premier  référencem antoine simon 24 thème principal :       apr&eg il existe au moins deux       baie deuxième suite   je ne comprends plus vue à la villa tamaris et si tu dois apprendre à percey priest lakesur les autre petite voix       glouss chercher une sorte de rien n’est plus ardu vedo la luna vedo le       l̵  l’exposition    iv    vers et nous n’avons rien je dors d’un sommeil de comme ce mur blanc monde imaginal,       la f les rêves de quand c’est le vent qui il pleut. j’ai vu la depuis le 20 juillet, bribes quatre si la mer s’est suite de antoine simon 10     une abeille de         or il faut aller voir voile de nuità la printemps breton, printemps vous êtes la réserve des bribes       le 2 juillet granz fut li colps, li dux en ma voix n’est plus que j’oublie souvent et       voyage nous avancions en bas de tout en travaillant sur les macles et roulis photo pure forme, belle muette, dernier vers aoi   raphaël nous viendrons nous masser station 4 : judas  mon travail est une et encore  dits       m&eacu autre citation"voui un besoin de couper comme de des quatre archanges que passet li jurz, la noit est maintenant il connaît le la liberté s’imprime à traquer attendre. mot terrible.     ton   né le 7 f le feu s’est les durand : une paroles de chamantu au matin du siglent a fort e nagent e       &n les premières diaphane est le  avec « a la pour daniel farioli poussant le 28 novembre, mise en ligne mes pensées restent je suis occupé ces       pav&ea mougins. décembre       ...mai       sur quand il voit s’ouvrir, essai de nécrologie, À max charvolen et martin juste un mi viene in mentemi pour andré on préparait quand les mots et  riche de mes autre essai d’un références : xavier vous avez       journ& il s’appelait f les marques de la mort sur m1       (en regardant un dessin de   saint paul trois je rêve aux gorges cliquetis obscène des le glacis de la mort buttati ! guarda&nbs apaches :   (à a l’aube des apaches, derniers 0 false 21 18     nous petites proses sur terre quand vous serez tout histoire de signes . quatrième essai rares   que signifie a claude b.   comme neuf j’implore en vain   maille 1 :que (josué avait lentement cinq madame aux yeux ] heureux l’homme merci à la toile de la pureté de la survie. nul immense est le théâtre et       un       la souvent je ne sais rien de l’illusion d’une       les v.- les amicales aventures du       " 1-nous sommes dehors. antoine simon 25 constellations et       ton dans les carnets   pour le prochain  c’était pour philippe il ne s’agit pas de je déambule et suis       assis les enseignants :       sur       à pour gilbert il avait accepté arbre épanoui au ciel       longte     du faucon   je n’ai jamais la galerie chave qui pour raphaël les dieux s’effacent       le et combien  tu vois im font chier       que   marcel pour mon épouse nicole abu zayd me déplait. pas pour jean-louis cantin 1.- le pendu       pass&e       voyage dans l’innocence des le travail de bernard antoine simon 16 dans le patriote du 16 mars dans la caverne primordiale le 26 août 1887, depuis présentation du  “ne pas la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Biga, Daniel > Le sentier qui serpente

DANIEL BIGA

<- longtemps sur la rivière | est-ce encore un fleuve ? ->
quai des chargeurs
© Daniel Biga

Les quatre saisons du haïku : printemps

Ecrivain(s) : Biga
Clefs : poésie

quai des chargeurs de l’Ouest

la grêle qui dure

le temps de l’écrire
Publication en ligne : 18 février 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette