BRIBES EN LIGNE
aucun hasard si se les étourneaux ! autres litanies du saint nom   jn 2,1-12 : coupé en deux quand que d’heures la terre nous       la   saint paul trois dernier vers aoi       pav&ea c’est la peur qui fait eurydice toujours nue à  “ne pas       sur c’est la distance entre antoine simon 27 printemps breton, printemps et ces À perte de vue, la houle des grant est la plaigne e large le 15 mai, à spectacle de josué dit non, björg,   pour théa et ses       (    il madame est la reine des j’écoute vos  les éditions de franchement, pensait le chef, pourquoi yves klein a-t-il se placer sous le signe de écrirecomme on se « amis rollant, de       le pour maxime godard 1 haute       bonhe 1 la confusion des     vers le soir    en d’un côté dernier vers aoi macles et roulis photo 1 tes chaussures au bas de f le feu s’est une autre approche de       & sixième pour andré       b&acir accoucher baragouiner pour michèle aueret dans le pain brisé son réponse de michel       les       au       arauca noble folie de josué, ouverture d’une pour robert dans ce pays ma mère et tout avait quand les mots si, il y a longtemps, les constellations et pur ceste espee ai dulor e prenez vos casseroles et recleimet deu mult     pourquoi       à     du faucon langues de plomba la dernier vers doel i avrat,     l’é       &eacut dernier vers aoi la terre a souvent tremblé       pav&ea f le feu est venu,ardeur des       quand l’une des dernières travail de tissage, dans   je ne peins pas avec quoi,       je  il est des objets sur a supposer quece monde tienne errer est notre lot, madame, raphaël   3   

les "je me tais. pour taire. au commencement était quelques autres dernier vers aoi   lu le choeur des femmes de       je deuxième       fourr& comme ce mur blanc en cet anniversaire, ce qui onzième pour mes enfants laure et       soleil dernier vers aoi le 28 novembre, mise en ligne villa arson, nice, du 17       deux difficile alliage de dernier vers aoi pour raphaël j’ai travaillé   marcel  l’écriture la réserve des bribes je suis bien dans la force du corps, ce paysage que tu contemplais (josué avait       dans le 19 novembre 2013, à la  “comment chaque jour est un appel, une la lecture de sainte       bien chaque automne les onze sous les cercles     rien quelque temps plus tard, de  “... parler une de l’autre (de)lecta lucta         six       la       apr&eg il avait accepté       soleil le glacis de la mort    tu sais patrick joquel vient de je me souviens de branches lianes ronces       sur       " ce qui aide à pénétrer le chairs à vif paumes dans un coin de nice,       fourr&     hélas, elle ose à peine       allong       dans derniers je t’enfourche ma       bonheu lancinant ô lancinant quatre si la mer s’est 0 false 21 18 livre grand format en trois il faut laisser venir madame a la fin il ne resta que pas même       grappe tendresses ô mes envols À peine jetés dans le aux barrières des octrois des quatre archanges que (en regardant un dessin de       tourne genre des motsmauvais genre l’art c’est la carles respunt : j’entends sonner les       chaque tout à fleur d’eaula danse je serai toujours attentif à       nuage exode, 16, 1-5 toute j’ai perdu mon voudrais je vous ils s’étaient       &agrav       qui le soleil n’est pas c’est vrai vertige. une distance nous serons toujours ces sous la pression des le texte qui suit est, bien  marcel migozzi vient de « pouvez-vous dentelle : il avait trois tentatives desesperees traquer antoine simon 22  de même que les   pour olivier dernier vers aoi       cette       si elle est belle ? je    seule au je suis occupé ces et si tu dois apprendre à l’homme est rossignolet tu la a dix sept ans, je ne savais nice, le 18 novembre 2004 tendresse du mondesi peu de ce texte m’a été mais jamais on ne     double poème pour a claude b.   comme   l’oeuvre vit son ici. les oiseaux y ont fait moisissures mousses lichens  ce mois ci : sub     au couchant macles et roulis photo 6 un homme dans la rue se prend   j’ai souvent derniers vers sun destre     oued coulant je ne saurais dire avec assez le plus insupportable chez sables mes parolesvous les dernières de soie les draps, de soie "si elle est toi, mésange à bribes en ligne a sous l’occupation et que dire de la grâce chercher une sorte de merci à marc alpozzo antoine simon 17 la route de la soie, à pied, fragilité humaine. le coeur du station 1 : judas ( ce texte a       les les oiseaux s’ouvrent religion de josué il « voici poussées par les vagues même si générations dernier vers aoi li emperere s’est  monde rassemblé       " dernier vers aoi max charvolen, martin miguel de proche en proche tous       j̵       le madame porte à       deux       " hans freibach : 13) polynésie deuxième suite mon cher pétrarque, ce 28 février 2002.       montag carissimo ulisse,torna a antoine simon 24   tout est toujours en madame des forêts de       au le grand combat : dernier vers aoi dernier vers aoi       &n dorothée vint au monde dans l’effilé de pour martin  référencem dernier vers s’il de tantes herbes el pre de sorte que bientôt l’ami michel       le c’est une sorte de passent .x. portes, la bouche pure souffrance il en est des noms comme du la fraîcheur et la (vois-tu, sancho, je suis antoine simon 23       sur granz est li calz, si se bernard dejonghe... depuis ce monde est semé       dans       voyage la mort, l’ultime port, pour martine, coline et laure carles li reis en ad prise sa "la musique, c’est le       dans quel ennui, mortel pour antoine simon 19       ce polenta ce jour là, je pouvais pour martine “dans le dessin       aujour       enfant madame a des odeurs sauvages merci au printemps des dernier vers aoi     &nbs dernier vers aoi À la loupe, il observa ainsi va le travail de qui passet li jurz, si turnet a il souffle sur les collines   se quant carles oït la il y a dans ce pays des voies toute trace fait sens. que assise par accroc au bord de madame chrysalide fileuse pas de pluie pour venir à cri et à   dits de rien n’est       le       au rimbaud a donc       ...mai       un jusqu’à il y a   un vendredi couleur qui ne masque pas mieux valait découper "le renard connaît   si vous souhaitez deuxième essai le petit matin frais. je te dernier vers aoi 1- c’est dans 0 false 21 18 rêve, cauchemar, pour gilbert       devant   on n’est je n’hésiterai Être tout entier la flamme premier vers aoi dernier   la baie des anges Ç’avait été la antoine simon 16 dernier vers aoi après la lecture de tout mon petit univers en       m&eacu       l̵ a ma mère, femme parmi josué avait un rythme       sur ils sortent       reine toulon, samedi 9 tromper le néant   ces notes deux ajouts ces derniers essai de nécrologie, 1) la plupart de ces le bulletin de "bribes       la pie     les provisions ecrire les couleurs du monde fontelucco, 6 juillet 2000 le vieux qui       pourqu la légende fleurie est paien sunt morz, alquant c’est la chair pourtant la deuxième édition du       retour pour andrée       les mise en ligne d’un (la numérotation des       bruyan et il fallait aller debout lentement, josué la parol

Accueil > Aide à la navigation
|
S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION

 

Si vous souhaitez être régulièrement informé des nouveautés publiées dans ’Bribes en ligne", vous pouvez vous inscrire sur la liste de diffusion en cliquant sur le lien suivant, ou en le collant dans votre navigateur :

http://www.bribes-en-ligne.fr/lists/?p=subscribe&id=2

 

Si vous souhaitez vous désinscrire de ce groupe, cliquez sur le lien suivant, ou collez le dans votre navigateur :

http://www.bribes-en-ligne.fr/lists/?p=unsubscribe

 

referencement

Referencement gratuit dans annuaire special litteratures et poesies

info portfolio

Publication en ligne : 6 mars 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette