BRIBES EN LIGNE
 un livre écrit sculpter l’air :       les dans les écroulements ce       la j’ai donc certains soirs, quand je quelques autres toutes ces pages de nos la chaude caresse de       allong nice, le 18 novembre 2004 la question du récit si tu es étudiant en quand les mots     les provisions antoine simon 12       pass&e toulon, samedi 9  on peut passer une vie villa arson, nice, du 17       apr&eg       bien   nous sommes mais non, mais non, tu dernier vers aoi   marché ou souk ou dernier vers aoi j’ai ajouté bel équilibre et sa ce texte se présente vous avez       au l’évidence poème pour       midi art jonction semble enfin       neige tendresse du mondesi peu de       bonhe ainsi fut pétrarque dans l’art c’est la la liberté s’imprime à       les deux mille ans nous       aux       il antoine simon 32 noble folie de josué, les doigts d’ombre de neige ce qui importe pour dernier vers aoi toi, mésange à       ( sur l’erbe verte si est     chant de le pendu pour mireille et philippe saluer d’abord les plus le scribe ne retient montagnesde chairs à vif paumes pour gilbert rare moment de bonheur, elle disposait d’une en cet anniversaire, ce qui onze sous les cercles       neige la fraîcheur et la tu le sais bien. luc ne et la peur, présente zacinto dove giacque il mio comme ce mur blanc a propos de quatre oeuvres de ki mult est las, il se dort si j’étais un       voyage la prédication faite       quinze     cet arbre que pour jean-marie simon et sa       la l’erbe del camp, ki douce est la terre aux yeux station 3 encore il parle nous avons affaire à de mise en ligne attention beau  dernières mises je n’hésiterai quel ennui, mortel pour     après  improbable visage pendu guetter cette chose moi cocon moi momie fuseau quelques textes le travail de bernard buttati ! guarda&nbs eurydice toujours nue à       une souvent je ne sais rien de les routes de ce pays sont il pleut. j’ai vu la  c’était       assis " je suis un écorché vif. nous avancions en bas de Éléments - travail de tissage, dans  les œuvres de des voiles de longs cheveux et te voici humanité dernier vers aoi dernier vers aoi 1 la confusion des       la dernier vers aoi monde imaginal, pour michèle aueret       dans il faut laisser venir madame il ne sait rien qui ne va préparation des dimanche 18 avril 2010 nous       ce archipel shopping, la juste un antoine simon 28 constellations et  hier, 17 très malheureux... un trait gris sur la les grands (de)lecta lucta   de prime abord, il accoucher baragouiner temps de cendre de deuil de il existe deux saints portant mieux valait découper il n’était qu’un des quatre archanges que       &agrav paysage de ta tombe  et dernier vers aoi   jn 2,1-12 : avant propos la peinture est "je me tais. pour taire. dernier vers aoi antoine simon 13 le 26 août 1887, depuis dans les hautes herbes lorsqu’on connaît une cet article est paru    de femme liseuse       au  tous ces chardonnerets deux nouveauté, pour daniel farioli poussant À perte de vue, la houle des       &agrav la danse de    regardant neuf j’implore en vain ne pas négocier ne l’illusion d’une antoine simon 6 sixième   pour le prochain Être tout entier la flamme c’est pour moi le premier merle noir  pour maintenant il connaît le la mastication des premier vers aoi dernier pluies et bruines, iloec endreit remeint li os       object dernier vers aoi cet univers sans couleur qui ne masque pas de pareïs li seit la a toi le don des cris qui je sais, un monde se       reine   iv    vers démodocos... Ça a bien un       retour       st pour robert   pour martin une il faut dire les sables mes parolesvous antoine simon 24 paroles de chamantu       un       un   est-ce que dans le pain brisé son     au couchant arbre épanoui au ciel seins isabelle boizard 2005 et il fallait aller debout pour michèle attelage ii est une œuvre reflets et echosla salle exacerbé d’air  l’exposition  pour egidio fiorin des mots histoire de signes . à bernadette hans freibach :     depuis cinquième citationne nous lirons deux extraits de       &ccedi pour jean-louis cantin 1.-   tout est toujours en sur la toile de renoir, les    au balcon genre des motsmauvais genre de profondes glaouis tout mon petit univers en dernier vers aoi les dessins de martine orsoni merci au printemps des ensevelie de silence, le geste de l’ancienne,     une abeille de rm : d’accord sur 1- c’est dans       &agrav coupé le sonà merci à marc alpozzo       dans pour le prochain basilic, (la écrirecomme on se mise en ligne d’un printemps breton, printemps (dans mon ventre pousse une pour lee quatrième essai de portrait. 1255 : les cuivres de la symphonie       fleur pour max charvolen 1) autre petite voix     son  avec « a la       dans       va a la libération, les bientôt, aucune amarre je suis temps de pierres   d’un coté,     sur la pente       arauca macles et roulis photo 6 la liberté de l’être j’oublie souvent et c’est la distance entre ils avaient si longtemps, si c’est la chair pourtant antoine simon 25 g. duchêne, écriture le 1) notre-dame au mur violet       le autre citation qu’est-ce qui est en pour mon épouse nicole       le douze (se fait terre se a claude b.   comme coupé en deux quand dorothée vint au monde écoute, josué,  dans toutes les rues là, c’est le sable et pour anne slacik ecrire est le tissu d’acier   pour théa et ses       la le bulletin de "bribes et…  dits de livre grand format en trois quando me ne so itu pe       ...mai clquez sur l’éclair me dure, a christiane « amis rollant, de       reine à la mémoire de petit matin frais. je te ce qui fait tableau : ce       &n on trouvera la video c’est parfois un pays       longte de pa(i)smeisuns en est venuz la communication est antoine simon 11 petites proses sur terre mon cher pétrarque, bribes en ligne a madame dans l’ombre des voici des œuvres qui, le giovanni rubino dit il ne s’agit pas de apaches : ouverture d’une s’égarer on       sous   1) cette les avenues de ce pays cinq madame aux yeux le texte qui suit est, bien samuelchapitre 16, versets 1  pour le dernier jour f le feu s’est       " dans les carnets clers fut li jurz e li dernier vers aoi dernier vers aoi ecrire les couleurs du monde       soleil on cheval dernier vers aoi immense est le théâtre et ce poème est tiré du macao grise avez-vous vu     sur la       la aux barrières des octrois c’est vrai       l̵       mouett       "       journ& dernier vers aoi il semble possible madame des forêts de       montag madame, vous débusquez je découvre avant toi       que je t’enlace gargouille le lent déferlement tes chaussures au bas de dieu faisait silence, mais li quens oger cuardise pas même dernier vers aoi         il glaciation entre       la       le       cette  tu ne renonceras pas. madame est la reine des       voyage mi viene in mentemi 0 false 21 18 la fonction, max charvolen, martin miguel pour nicolas lavarenne ma le corps encaisse comme il antoine simon 29 en introduction à  pour jean le       coude pour andré   l’oeuvre vit son antoine simon 20 antoine simon 14       sur le dans un coin de nice, f les feux m’ont "tu sais ce que c’est n’ayant pas les dieux s’effacent "la musique, c’est le le nécessaire non six de l’espace urbain, tromper le néant pierre ciel rita est trois fois humble. (ô fleur de courge... quand sur vos visages les la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Benedetto, Albertine > Glossolalies

ALBERTINE BENEDETTO

<- AVATARS DU DIRE | Sa langue se cabre ->
Genre des mots
© Albertine Benedetto
Ecrivain(s) : Benedetto A.
Clefs : poésie

Genre des mots
mauvais genre évidemment
la sagesse au féminin s’est trompée d’un x
irréparable la faute depuis
nous errons de ruse en tromperie
Circée n’est jamais loin

L’amour au masculin
cherche toujours son Eurydice
l’éternelle fiancée à peine saisie
par le regard qui tranche
préfère les ombres ses complices
car les amours au féminin
sont toujours équivoques

A défaut de transes
que dire des trans
sexuels el mar ne peut s’ouvrir
sans devenir la mar la mort
est Thanatos mâle dominatrice
Polémos se décline en blessures
au féminin

Pourtant Force est Femme
s’ il y a vis de forme
tout cela se règlera
le dernier mot est au poète
a batallas de amor
campo de plumas

Publication en ligne : 30 mai 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette