BRIBES EN LIGNE
a l’aube des apaches, vos estes proz e vostre   au milieu de       le   né le 7 martin miguel art et       &agrav pourquoi yves klein a-t-il halt sunt li pui e mult halt quand sur vos visages les       aux  si, du nouveau ce 28 février 2002.  l’exposition  ensevelie de silence, pour maxime godard 1 haute       retour vedo la luna vedo le certains soirs, quand je       neige chaque automne les 1) notre-dame au mur violet sculpter l’air :     chant de       ( avant dernier vers aoi avez-vous vu       " vi.- les amicales aventures       grimpa suite du blasphème de o tendresses ô mes « pouvez-vous       nuage tout en travaillant sur les  hors du corps pas à bernadette       au giovanni rubino dit       au la bouche pure souffrance       aujour « h&eacu nous avancions en bas de       l̵ toute trace fait sens. que  tu vois im font chier mille fardeaux, mille jamais si entêtanteeurydice     tout autour  zones gardées de nice, le 18 novembre 2004 la littérature de  “comment mon cher pétrarque, À l’occasion de         or f j’ai voulu me pencher       bien antoine simon 33 en cet anniversaire, ce qui ki mult est las, il se dort       sur le une fois entré dans la quand les eaux et les terres et  riche de mes la pureté de la survie. nul       fourr& temps où le sang se pour andré troisième essai et a la fin il ne resta que les plus terribles       midi       la       &agrav antoine simon 7  le grand brassage des sors de mon territoire. fais vous dites : "un       " vous avez       entre       reine pour martine, coline et laure au commencement était    nous karles se dort cum hume la prédication faite les plus vieilles pour lee de profondes glaouis tout à fleur d’eaula danse la route de la soie, à pied, l’impossible pas facile d’ajuster le madame est toute zacinto dove giacque il mio a grant dulur tendrai puis ( ce texte a troisième essai merci à la toile de pur ceste espee ai dulor e dernier vers aoi  le "musée     [1]  la danse de deux ce travail vous est       p&eacu arbre épanoui au ciel r.m.a toi le don des cris qui       une     faisant la toutes sortes de papiers, sur agnus dei qui tollis peccata dernier vers doel i avrat, il ne s’agit pas de mon travail est une et encore  dits branches lianes ronces on trouvera la video "moi, esclave" a pas une année sans évoquer béatrice machet vient de carcassonne, le 06 printemps breton, printemps la lecture de sainte j’ai en réserve écrirecomme on se villa arson, nice, du 17 pas de pluie pour venir 1 au retour au moment écoute, josué,       dans   encore une tout mon petit univers en l’erbe del camp, ki    il nous viendrons nous masser       pass&e les oiseaux s’ouvrent       il   entrons macles et roulis photo 7 un tunnel sans fin et, à antoine simon 2 pour max charvolen 1) errer est notre lot, madame,       la pour m.b. quand je me heurte gardien de phare à vie, au  il y a le dernier vers aoi 1254 : naissance de dernier vers aoi charogne sur le seuilce qui             voyage       six       jardin la deuxième édition du ce monde est semé       ( il arriva que       les …presque vingt ans plus rêve, cauchemar, coupé le sonà la brume. nuages       j̵ il faut aller voir essai de nécrologie,  martin miguel vient n’ayant pas dernier vers aoi   un vendredi je ne peins pas avec quoi, les cuivres de la symphonie ce texte m’a été de la deuxième suite légendes de michel cinq madame aux yeux   iv    vers l’illusion d’une "pour tes l’appel tonitruant du la mastication des macles et roulis photo j’ai parlé je n’ai pas dit que le       fourr& deuxième apparition de temps de cendre de deuil de       devant       un       la   l’oeuvre vit son  “... parler une monde imaginal,  dans le livre, le station 7 : as-tu vu judas se dernier vers aoi le temps passe si vite, de mes deux mains dernier vers aoi il en est des noms comme du folie de josuétout est       maquis l’éclair me dure, derniers nous dirons donc nu(e), comme son nom premier vers aoi dernier  “la signification antoine simon 28    regardant « e ! malvais j’ai relu daniel biga,       pour antoine simon 6   pour le prochain "l’art est-il       je me toi, mésange à       les ce n’est pas aux choses neuf j’implore en vain       je me accoucher baragouiner ce pays que je dis est et combien et te voici humanité    tu sais attendre. mot terrible. À peine jetés dans le des conserves !       "    7 artistes et 1 f le feu m’a       ...mai       coude       sur un homme dans la rue se prend mais non, mais non, tu ma voix n’est plus que       quinze nouvelles mises en le grand combat :       le allons fouiller ce triangle dans les carnets temps où les coeurs huit c’est encore à l’une des dernières deuxième essai le descendre à pigalle, se sauvage et fuyant comme       quand ici, les choses les plus les grands     pourquoi       le       l̵       su issent de mer, venent as     une abeille de antoine simon 17     quand trois (mon souffle au matin avec marc, nous avons tout est possible pour qui       sur petites proses sur terre dans l’effilé de dans les écroulements clers fut li jurz e li dernier vers aoi   li quens oger cuardise       la pie le proche et le lointain une errance de ainsi alfred…   (dans le     dans la ruela       " ouverture de l’espace préparation des c’est la distance entre avant propos la peinture est     longtemps sur de proche en proche tous       object envoi du bulletin de bribes saluer d’abord les plus  un livre écrit antoine simon 30 10 vers la laisse ccxxxii lu le choeur des femmes de tendresses ô mes envols le 28 novembre, mise en ligne       "  née à elle disposait d’une la vie est ce bruissement vue à la villa tamaris  mise en ligne du texte       dans eurydice toujours nue à a christiane il semble possible certains prétendent voudrais je vous un trait gris sur la histoire de signes . il avait accepté     oued coulant cher bernard 1257 cleimet sa culpe, si il aurait voulu être  tous ces chardonnerets       approche d’une noble folie de josué, d’abord l’échange des paysage de ta tombe  et       sur   1) cette a toi le don des cris qui mesdames, messieurs, veuillez de l’autre et je vois dans vos il n’était qu’un antoine simon 5       dans "nice, nouvel éloge de la le 26 août 1887, depuis ce jour-là il lui dernier vers aoi "si elle est poème pour pour martin « voici  “ne pas petit matin frais. je te       sur et ces de tantes herbes el pre     depuis       & cinquième citationne la fraîcheur et la 0 false 21 18 sous la pression des j’ai donc     pluie du et la peur, présente alocco en patchworck © dans le pain brisé son   est-ce que       dans       un bribes en ligne a     vers le soir " je suis un écorché vif. dernier vers aoi v.- les amicales aventures du les routes de ce pays sont à la bonne     sur la pente en introduction à       sur preambule – ut pictura       dans   dits de       soleil antoine simon 10   ces notes je dors d’un sommeil de dix l’espace ouvert au comme ce mur blanc sur l’erbe verte si est pour frédéric 1.- les rêves de ce qui fait tableau : ce       l̵ c’est extrêmement la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Benedetto, Albertine > Glossolalies

ALBERTINE BENEDETTO

<- Ma gorge est une grotte | Dans ma gorge j’installe des chantiers ->
Le galop du poème
© Albertine Benedetto
Ecrivain(s) : Benedetto A.
Clefs : poésie

Le galop du poème me tympanise les os
je ne suis plus que traversée
défilé sonore où cavalent les mots
fiévreux de leurs luttes souterraines
combats à mort
pour se délivrer de l’ emmurement
écumant d’asphyxie ils
halètent me prenant
à la gorge ils
martèlent l’air
de leurs syllabes sauvages
(n’ayant aucune considération pour nos enclos)

Publication en ligne : 19 juin 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette