BRIBES EN LIGNE
  d’un coté,       quand ce jour-là il lui pour andré Éléments - tu le saiset je le vois on croit souvent que le but    au balcon c’est un peu comme si, l’instant criblé la musique est le parfum de "nice, nouvel éloge de la a grant dulur tendrai puis antoine simon 23 poème pour dernier vers aoi     pluie du ecrire sur f tous les feux se sont j’ai relu daniel biga,       neige carissimo ulisse,torna a et combien deuxième approche de  ce mois ci : sub ecrire les couleurs du monde       la prenez vos casseroles et lorsqu’on connaît une       la       juin je serai toujours attentif à iv.- du livre d’artiste   un dernier vers aoi travail de tissage, dans f j’ai voulu me pencher    7 artistes et 1     après le lent déferlement le coquillage contre       entre  la toile couvre les dans ce périlleux       marche       un on cheval à arbre épanoui au ciel  le "musée la brume. nuages dans les rêves de la j’ai parlé carles respunt :  c’était cliquetis obscène des ensevelie de silence,   jn 2,1-12 : dans le train premier         arauca madame aux rumeurs pour jean-louis cantin 1.- à la bonne jouer sur tous les tableaux dernier vers aoi pierre ciel antoine simon 24 présentation du pour jean-marie simon et sa j’ai ajouté  il est des objets sur des quatre archanges que nous lirons deux extraits de josué avait un rythme   six formes de la abu zayd me déplait. pas carmelo arden quin est une   (à dernier vers que mort le pendu normalement, la rubrique  hier, 17 raphaël le corps encaisse comme il le numéro exceptionnel de l’art n’existe tendresses ô mes envols       bonheu dans l’innocence des madame des forêts de essai de nécrologie, le geste de l’ancienne, c’est ici, me       la vous êtes antoine simon 32 un besoin de couper comme de quand vous serez tout  il y a le       il 1 la confusion des je rêve aux gorges  l’exposition  ] heureux l’homme siglent a fort e nagent e         or       dans       le de la dans les hautes herbes dernier vers aoi       fleure       longte       assis pour mireille et philippe    courant antoine simon 26       en écoute, josué, en cet anniversaire, ce qui le scribe ne retient un temps hors du       au avant dernier vers aoi la mort d’un oiseau.     faisant la "tu sais ce que c’est ma mémoire ne peut me madame est une torche. elle la liberté s’imprime à le ciel est clair au travers   encore une "moi, esclave" a mi viene in mentemi ma voix n’est plus que       enfant je découvre avant toi       dans les durand : une       dans       droite macles et roulis photo 6 rien n’est plus ardu tromper le néant   maille 1 :que     rien ce poème est tiré du montagnesde       p&eacu guetter cette chose       pav&ea temps de pierres dans le pain brisé son pour max charvolen 1) chercher une sorte de dans les écroulements       le attendre. mot terrible. seins isabelle boizard 2005 madame chrysalide fileuse tandis que dans la grande     m2 &nbs la galerie chave qui dernier vers aoi antoine simon 27  les trois ensembles (elle entretenait il ne sait rien qui ne va mille fardeaux, mille     les fleurs du       au les oiseaux s’ouvrent à propos “la       station 3 encore il parle madame, vous débusquez       jonath dernier vers aoi buttati ! guarda&nbs     de rigoles en et tout avait les plus vieilles       dans les textes mis en ligne dernier vers aoi je n’hésiterai f dans le sourd chatoiement     " pour andrée de tantes herbes el pre           au couchant  les premières il avait accepté je dors d’un sommeil de mult ben i fierent franceis e   la production du bibelot au babilencore une pour julius baltazar 1 le ce qui aide à pénétrer le soudain un blanc fauche le       aujour     pourquoi ici, les choses les plus bernadette griot vient de   ces sec erv vre ile au rayon des surgelés       au préparation des je crie la rue mue douleur     tout autour …presque vingt ans plus morz est rollant, deus en ad  le grand brassage des sous la pression des un homme dans la rue se prend pour maxime godard 1 haute l’éclair me dure, sur la toile de renoir, les apaches : macles et roulis photo 4 on trouvera la video ( ce texte a juste un mot pour annoncer       dans  pour de       " rien n’est et…  dits de dont les secrets… à quoi avec marc, nous avons le travail de bernard   anatomie du m et thème principal : a propos d’une j’aime chez pierre antoine simon 15       sous le texte qui suit est, bien       le       journ&       le  “ce travail qui l’ami michel je n’ai pas dit que le le recueil de textes  epître aux antoine simon 29 clers est li jurz et li les doigts d’ombre de neige la cité de la musique   pour théa et ses au matin du       apr&eg heureuse ruine, pensait moisissures mousses lichens madame dans l’ombre des pour michèle gazier 1) vue à la villa tamaris   en grec, morías       &agrav journée de introibo ad altare antoine simon 31 pure forme, belle muette, si j’étais un dans le respect du cahier des     ton deux mille ans nous chairs à vif paumes depuis ce jour, le site dans le pays dont je vous       sur dans les horizons de boue, de les parents, l’ultime trois (mon souffle au matin pour qui veut se faire une les dessins de martine orsoni       magnol       j̵ les étourneaux !     sur la références : xavier tout est prêt en moi pour les routes de ce pays sont etudiant à se reprendre. creuser son   est-ce que       bonhe jusqu’à il y a voudrais je vous       alla pourquoi yves klein a-t-il rm : d’accord sur dernier vers aoi toute trace fait sens. que art jonction semble enfin ce pays que je dis est pour michèle   le texte suivant a 0 false 21 18 petit matin frais. je te   je ne comprends plus station 4 : judas  la bouche pleine de bulles raphaël d’ eurydice ou bien de pour anne slacik ecrire est pour martin "si elle est violette cachéeton       la pour egidio fiorin des mots alocco en patchworck © décembre 2001. deuxième apparition de normal 0 21 false fal cher bernard zacinto dove giacque il mio       é mise en ligne d’un       que autres litanies du saint nom pour si j’avais de son le 15 mai, à       o une fois entré dans la 0 false 21 18       voyage en introduction à dans le monde de cette       reine       la pour m.b. quand je me heurte o tendresses ô mes       l̵ carcassonne, le 06 pour jacqueline moretti, torna a sorrento ulisse torna paysage de ta tombe  et       au moi cocon moi momie fuseau ce jour là, je pouvais poussées par les vagues il faut aller voir je sais, un monde se " je suis un écorché vif. réponse de michel       deux pas facile d’ajuster le l’attente, le fruit dans l’innocence des madame est la reine des ce qui importe pour même si attention beau dernier vers aoi il arriva que   dits de genre des motsmauvais genre   3   

les ...et poème pour on a cru à ma voix n’est plus que "la musique, c’est le (ma gorge est une merci au printemps des encore la couleur, mais cette antoine simon 21       glouss  je signerai mon       coude     longtemps sur « amis rollant, de nous dirons donc troisième essai la fonction, exode, 16, 1-5 toute et ma foi, première  avec « a la paien sunt morz, alquant un soir à paris au la prédication faite a dix sept ans, je ne savais dessiner les choses banales je m’étonne toujours de la juste un abstraction voir figuration pour robert « voici coupé le sonà       deux la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Benedetto, Albertine > Glossolalies

ALBERTINE BENEDETTO

<- Langues de plomb | Pas de pluie pour venir ->
Une fois entré dans la nomenclature
© Albertine Benedetto
Ecrivain(s) : Benedetto A.
Clefs : poésie

Une fois entré dans la nomenclature
tu peux tambouriner
leurs paupières sont de pierre
seules leurs bouches bougent
en prédicats qui pétrifient
inutile de resserrer
les tentacules de leur langue
tu n’es que spectre
au rayon x de leur jugement

Ah ! comme Schlemihl
ou Peter Pan
malgré le prix
s’arracher du scan
voir ce film dérisoire engluer leur doigts
vaguer
habiter un coin d’existence
de temps en temps

Publication en ligne : 19 juin 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette