BRIBES EN LIGNE
antoine simon 25 macles et roulis photo 6 les parents, l’ultime pour carmelo arden quin est une       apr&eg       le ouverture de l’espace ce n’est pas aux choses ils avaient si longtemps, si l’attente, le fruit carles li reis en ad prise sa dans l’innocence des mise en ligne     après     oued coulant dans le pays dont je vous à cri et à générations fin première encore une citation“tu     surgi ce qui importe pour    courant       marche tout en travaillant sur les travail de tissage, dans       mouett ainsi alfred… dernier vers aoi dont les secrets… à quoi     rien tout est possible pour qui pour anne slacik ecrire est béatrice machet vient de c’est pour moi le premier       neige       pass&e a supposer quece monde tienne les premières dans l’effilé de pour qui veut se faire une " je suis un écorché vif.   né le 7  hier, 17       le de toutes les      & la vie humble chez les jamais je n’aurais dans les carnets       l̵ dans les hautes herbes après la lecture de polenta apaches : je découvre avant toi     l’é des voix percent, racontent dernier vers aoi les durand : une pour maguy giraud et       droite pas sur coussin d’air mais chaque jour est un appel, une     ton rossignolet tu la abstraction voir figuration le pendu       deux nice, le 8 octobre ce qu’un paysage peut marcel alocco a   nous sommes dans ma gorge merle noir  pour       fleure l’erbe del camp, ki le grand combat : ce qui aide à pénétrer le les installations souvent, ce 28 février 2002. mieux valait découper       en un   adagio   je encore la couleur, mais cette       je me j’ai parlé nice, le 30 juin 2000 fragilité humaine. pour michèle aueret autre citation entr’els nen at ne pui dans ce pays ma mère leonardo rosa madame aux rumeurs pour le prochain basilic, (la       m̵ il ne s’agit pas de il faut laisser venir madame le corps encaisse comme il quand il voit s’ouvrir,       soleil le tissu d’acier il existe deux saints portant (josué avait rm : d’accord sur avec marc, nous avons traquer exacerbé d’air dernier vers aoi régine robin,     au couchant pur ceste espee ai dulor e   l’oeuvre vit son et que vous dire des       le sixième première       va       b&acir mes pensées restent       nuage mi viene in mentemi je reviens sur des un nouvel espace est ouvert sous l’occupation pour martine, coline et laure le franchissement des a toi le don des cris qui       la   ciel !!!! antoine simon 29 ( ce texte a dans les carnets   dits de recleimet deu mult ajout de fichiers sons dans       le   je ne comprends plus    tu sais mille fardeaux, mille le plus insupportable chez le recueil de textes À peine jetés dans le       enfant equitable un besoin sonnerait antoine simon 17 poème pour antoine simon 12 les dieux s’effacent       midi antoine simon 24 agnus dei qui tollis peccata  un livre écrit le ciel est clair au travers quatrième essai de       la     double toute trace fait sens. que je ne saurais dire avec assez portrait. 1255 :   pour théa et ses       les   la baie des anges un tunnel sans fin et, à antoine simon 13 montagnesde       jonath genre des motsmauvais genre me l’une des dernières deux ce travail vous est troisième essai       m̵       "       à dernier vers aoi quatrième essai rares derniers vers sun destre titrer "claude viallat, tandis que dans la grande sa langue se cabre devant le       cette       j̵ cette machine entre mes 1254 : naissance de antoine simon 20 temps de bitume en fusion sur  je signerai mon toulon, samedi 9 au lecteur voici le premier vedo la luna vedo le j’ai donc la chaude caresse de       st temps de pierres c’est une sorte de dimanche 18 avril 2010 nous granz est li calz, si se toute une faune timide veille au matin du la bouche pleine de bulles un soir à paris au  les œuvres de       la       je tout en vérifiant c’est extrêmement   on peut croire que martine premier vers aoi dernier       object laure et pétrarque comme sculpter l’air : inoubliables, les et la peur, présente le 26 août 1887, depuis Éléments - dernier vers aoi 13) polynésie s’ouvre la a christiane       le macles et roulis photo 1       au et il parlait ainsi dans la dernier vers aoi li quens oger cuardise  zones gardées de ...et poème pour       rampan au rayon des surgelés       entre    de femme liseuse quand sur vos visages les une autre approche de r.m.a toi le don des cris qui voudrais je vous envoi du bulletin de bribes       il pour raphaël eurydice toujours nue à seul dans la rue je ris la       la pie  les éditions de passent .x. portes,       soleil torna a sorrento ulisse torna quelque temps plus tard, de lentement, josué     longtemps sur clers fut li jurz e li dans la caverne primordiale le samedi 26 mars, à 15    au balcon       l̵ prenez vos casseroles et 0 false 21 18 outre la poursuite de la mise  les trois ensembles l’art c’est la et…  dits de là, c’est le sable et accorde ton désir à ta le geste de l’ancienne,   la production       sur giovanni rubino dit cyclades, iii° où l’on revient       grimpa dans le patriote du 16 mars f dans le sourd chatoiement non, björg, buttati ! guarda&nbs avez-vous vu que d’heures    nous je rêve aux gorges       dans deux mille ans nous l’art n’existe présentation du pour jean-louis cantin 1.- effleurer le ciel du bout des la brume. nuages   3   

les       la   on n’est ils s’étaient       dans deuxième j’ai changé le j’écoute vos et si au premier jour il patrick joquel vient de       dans       &agrav temps de pierres dans la       neige       je       et tu poussées par les vagues   un la terre nous       " bribes en ligne a j’ai travaillé rita est trois fois humble. c’est le grand  on peut passer une vie sept (forces cachées qui bien sûrla       retour bien sûr, il y eut avant dernier vers aoi cet univers sans a la libération, les  “la signification       aux la musique est le parfum de deux nouveauté,       reine "et bien, voilà..." dit dernier vers aoi       bien       m&eacu ce texte se présente l’évidence percey priest lakesur les d’un bout à j’ai ajouté   pour adèle et quelques textes  jésus le travail de bernard autres litanies du saint nom       ma       sur sors de mon territoire. fais pluies et bruines, reflets et echosla salle    regardant issent de mer, venent as marché ou souk ou  il y a le journée de a l’aube des apaches, quand nous rejoignons, en etudiant à les cuivres de la symphonie   tout est toujours en attelage ii est une œuvre le "patriote", trois tentatives desesperees  avec « a la (vois-tu, sancho, je suis mon cher pétrarque,       au   (dans le pas facile d’ajuster le même si 10 vers la laisse ccxxxii il était question non     quand       la napolì napolì onzième       la quelques autres       fourr& ensevelie de silence,       en   ces sec erv vre ile       reine janvier 2002 .traverse tant pis pour eux. josué avait un rythme pierre ciel dernier vers aoi pour m.b. quand je me heurte reprise du site avec la juste un rien n’est plus ardu pour jean gautheronle cosmos     son   six formes de la dernier vers aoi             au pour lee deuxième apparition de       en f qu’il vienne, le feu la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Benedetto, Albertine > Glossolalies

ALBERTINE BENEDETTO

<- Je découvre avant toi | Tendresse du monde ->
Souvent je ne sais rien de toi
© Albertine Benedetto
Ecrivain(s) : Benedetto A.
Clefs : poésie

Souvent je ne sais rien de toi
entre nous la pesée de l’espace-temps
enfoncé comme un coin
nous a l’un à l’autre annulés
comme le ferait la déflagration d’une bombe
effaçant à l’instant la probabilité de nos vies

Et pourtant

quand nos membres mêlés
joignent terre et ciel
pétris de même matière
humides des mêmes humeurs
baignant dans la même eau
nous révélant l’un à l’autre
avec évidence si pleine
que nous fermons les yeux

Et pourtant

revenue à mon inquiète traversée
gouvernant seule ma chair frileuse si exposée
je suis sourde et aveugle
n’ayant pas même la prescience
inférieure en cela aux autres bêtes
des cataclysmes à venir
dans les palpitations cellulaires du monde
n’imaginant plus que des possibles de toi
de toi peut-être qui n’es pas

Publication en ligne : 25 juin 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette