BRIBES EN LIGNE
la deuxième édition du       la pie       pass&e ecrire les couleurs du monde m1       mouans sartoux. traverse de dernier vers aoi exacerbé d’air deux nouveauté, antoine simon 22 quand nous rejoignons, en  mise en ligne du texte très saintes litanies   (dans le pour jean-louis cantin 1.- aux barrières des octrois       grappe le ciel est clair au travers     l’é il ne reste plus que le nous serons toujours ces 1 au retour au moment vous avez autre citation"voui et ces j’ai donné, au mois gardien de phare à vie, au madame des forêts de quatrième essai de chairs à vif paumes dernier vers aoi   à bernadette       vu assise par accroc au bord de les dessins de martine orsoni  marcel migozzi vient de       cette       aux elle ose à peine le ciel de ce pays est tout       aujour         or la bouche pure souffrance ensevelie de silence, mult ben i fierent franceis e deuxième neuf j’implore en vain ço dist li reis : suite de dernier vers que mort en cet anniversaire, ce qui merci à la toile de imagine que, dans la et je vois dans vos après la lecture de thème principal : j’ai relu daniel biga,     le le proche et le lointain sur la toile de renoir, les temps de pierres j’arrivais dans les comme c’est  l’exposition  et voici maintenant quelques     le cygne sur karles se dort cum hume       &agrav errer est notre lot, madame, le 19 novembre 2013, à la  zones gardées de recleimet deu mult  pour jean le       au       je me  dernières mises "nice, nouvel éloge de la les lettres ou les chiffres merci à marc alpozzo et la peur, présente       et tu   1) cette antoine simon 32 pour helmut pour raphaël passet li jurz, la noit est       b&acir quando me ne so itu pe     ton a la fin il ne resta que on croit souvent que le but tout le problème ...et poème pour ce monde est semé pour michèle gazier 1) il faut aller voir antoine simon 33 station 3 encore il parle     nous       le antoine simon 9 envoi du bulletin de bribes       é sa langue se cabre devant le il n’y a pas de plus toute une faune timide veille  les trois ensembles grande lune pourpre dont les dont les secrets… à quoi  hors du corps pas se reprendre. creuser son les avenues de ce pays     double tes chaussures au bas de "mais qui lit encore le s’ouvre la  “... parler une faisant dialoguer et…  dits de pure forme, belle muette,   3   

les       va af : j’entends cyclades, iii° j’ai perdu mon carissimo ulisse,torna a ce qui importe pour       à au lecteur voici le premier   pour théa et ses le 15 mai, à       "       il temps où le sang se sauvage et fuyant comme pour lee  martin miguel vient j’ai en réserve diaphane est le       nuage       je     pourquoi   si vous souhaitez à propos des grands       au torna a sorrento ulisse torna cet article est paru dans le (ô fleur de courge... les petites fleurs des a supposer quece monde tienne pluies et bruines, diaphane est le mot (ou polenta si tu es étudiant en les grands dernier vers s’il descendre à pigalle, se    nous       "       &n       &agrav viallat © le château de attendre. mot terrible. décembre 2001. pas même démodocos... Ça a bien un dorothée vint au monde       le       soleil antoine simon 5 c’est la chair pourtant ce quel ennui, mortel pour       voyage marie-hélène et que vous dire des ce texte m’a été dernier vers doel i avrat,     quand deuxième suite spectacle de josué dit reflets et echosla salle pour robert pour maguy giraud et  au mois de mars, 1166       montag   dits de v.- les amicales aventures du ainsi fut pétrarque dans       reine premier essai c’est l’une des dernières le grand combat : f qu’il vienne, le feu       je me intendo... intendo ! ….omme virginia par la Éléments -  “comment dernier vers aoi madame, c’est notre toulon, samedi 9 sculpter l’air :  “ne pas frères et non... non... je vous assure, tandis que dans la grande   né le 7 mieux valait découper souvent je ne sais rien de pour m.b. quand je me heurte dans le pain brisé son la poésie, à la j’oublie souvent et bribes en ligne a je dors d’un sommeil de carmelo arden quin est une dans l’effilé de       les 13) polynésie accoucher baragouiner       &ccedi       sur f j’ai voulu me pencher f le feu s’est la rencontre d’une et c’était dans dans le respect du cahier des avant dernier vers aoi dans le train premier dernier vers aoi première je ne peins pas avec quoi, bribes en ligne a       le le temps passe si vite, pour martin carles li reis en ad prise sa de mes deux mains quel étonnant soudain un blanc fauche le les textes mis en ligne       deux pour martine, coline et laure titrer "claude viallat, rm : nous sommes en   que signifie du fond des cours et des monde imaginal, “dans le dessin « e ! malvais       la marché ou souk ou  de même que les le lent tricotage du paysage la liberté s’imprime à madame déchirée normalement, la rubrique    tu sais pour jean marie       neige pour julius baltazar 1 le encore une citation“tu quelques textes À l’occasion de       longte macles et roulis photo 1 entr’els nen at ne pui dernier vers aoi dernier vers aoi pour max charvolen 1)       devant de toutes les   les durand : une  avec « a la al matin, quant primes pert libre de lever la tête li emperere par sa grant       au pour andré       sabots     depuis traquer un jour nous avons voile de nuità la références : xavier mon cher pétrarque,     sur la pente     faisant la À perte de vue, la houle des on dit qu’agathe       enfant   la baie des anges comme ce mur blanc 1-nous sommes dehors. marcel alocco a madame, vous débusquez sixième       quinze Ç’avait été la 0 false 21 18 derniers vers sun destre difficile alliage de  de la trajectoire de ce   on n’est du bibelot au babilencore une  on peut passer une vie pour jean gautheronle cosmos       un on a cru à       un madame dans l’ombre des   en grec, morías issent de mer, venent as mise en ligne comment entrer dans une       pav&ea vedo la luna vedo le       jardin deuxième apparition     longtemps sur de soie les draps, de soie pour nicolas lavarenne ma antoine simon 12 antoine simon 24 une il faut dire les dernier vers aoi janvier 2002 .traverse ce jour-là il lui       en les amants se la brume. nuages i mes doigts se sont ouverts       &agrav   ces notes  monde rassemblé       j̵ o tendresses ô mes       bonheu dernier vers aoi       longte antoine simon 23       entre qu’est-ce qui est en    en       jonath nous avons affaire à de   pour adèle et  “ce travail qui i en voyant la masse aux (de)lecta lucta   la fraîcheur et la elle réalise des un titre : il infuse sa au seuil de l’atelier attendre. mot terrible. pour anne slacik ecrire est       je c’est ici, me tous feux éteints. des ce 28 février 2002. approche d’une (la numérotation des le geste de l’ancienne, je déambule et suis       bien   ciel !!!!  la lancinante c’est un peu comme si, madame est une halt sunt li pui e mult halt antoine simon 26 essai de nécrologie, je suis celle qui trompe       dans agnus dei qui tollis peccata suite du blasphème de portrait. 1255 : certains prétendent raphaËl zacinto dove giacque il mio madame porte à écrirecomme on se pour jean-marie simon et sa écoute, josué, macles et roulis photo 4 f tous les feux se sont accorde ton désir à ta coupé en deux quand la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Benedetto, Albertine > Glossolalies

ALBERTINE BENEDETTO

<- Souvent je ne sais rien de toi | Du bibelot au babil ->
Tendresse du monde
© Albertine Benedetto
Ecrivain(s) : Benedetto A.
Clefs : poésie

Tendresse du monde

si peu

de temps pour s’attarder
à la surface et pénétrer

trouver la brèche du saisissement

au lieu des mots en saillies
leur arythmie

comme une bande-son
qui hacherait l’image
dans un théâtre d’ombres
une figuration grotesque
nommée actualité

muette la nuit
ignore les turbulences
et se rejoint

Publication en ligne : 25 juin 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette