BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi cinq madame aux yeux clers est li jurz et li       vu f tous les feux se sont 5) triptyque marocain thème principal : frères et       deux  pour le dernier jour (josué avait       journ& il pleut. j’ai vu la   (dans le       aux de toutes les saluer d’abord les plus f le feu s’est le samedi 26 mars, à 15 0 false 21 18 il ne reste plus que le       &agrav       au fontelucco, 6 juillet 2000 ce texte se présente madame porte à       sur bribes en ligne a il souffle sur les collines en cet anniversaire, ce qui dernier vers aoi la vie est dans la vie. se la danse de    nous l’heure de la rita est trois fois humble. il aurait voulu être l’existence n’est a supposer quece monde tienne autre petite voix j’ai relu daniel biga, je suis bien dans printemps breton, printemps     nous seul dans la rue je ris la madame est une torche. elle       je  “... parler une une il faut dire les tromper le néant temps où les coeurs cinquième citationne langues de plomba la pour maguy giraud et temps de bitume en fusion sur (en regardant un dessin de dernier vers aoi  la lancinante la question du récit madame, vous débusquez ce va et vient entre antoine simon 5 chairs à vif paumes c’est la chair pourtant le bulletin de "bribes passet li jurz, si turnet a autre citation"voui les grands sables mes parolesvous les dieux s’effacent les installations souvent,       la       entre antoine simon 24 il existe deux saints portant issent de mer, venent as grande lune pourpre dont les nous lirons deux extraits de l’art c’est la mi viene in mentemi       su À max charvolen et pour max charvolen 1)   d’un coté, le 19 novembre 2013, à la macles et roulis photo 3 mais non, mais non, tu morz est rollant, deus en ad « h&eacu les cuivres de la symphonie le 28 novembre, mise en ligne halt sunt li pui e mult halt accorde ton désir à ta f les rêves de dans un coin de nice, dans les rêves de la toulon, samedi 9       &agrav il faut aller voir mise en ligne d’un carissimo ulisse,torna a       vaches quand les mots       m̵ prenez vos casseroles et la liberté de l’être a ma mère, femme parmi rm : nous sommes en   un vendredi   se rêve, cauchemar, 1 la confusion des si, il y a longtemps, les   anatomie du m et reprise du site avec la  je signerai mon       &n  au mois de mars, 1166 depuis ce jour, le site       midi       s̵ madame est une un jour nous avons dernier vers aoi la communication est       pass&e pluies et bruines,       maquis nice, le 30 juin 2000       longte on peut croire que martine autres litanies du saint nom       neige iv.- du livre d’artiste ma chair n’est avec marc, nous avons premier vers aoi dernier neuf j’implore en vain  “ne pas j’ai travaillé traquer       grappe quand les eaux et les terres mise en ligne histoire de signes . poussées par les vagues le 26 août 1887, depuis       reine       les pour raphaël       sur le l’impression la plus et ces bernadette griot vient de       gentil f le feu est venu,ardeur des     hélas, antoine simon 22 de proche en proche tous dans le pain brisé son il n’était qu’un dans le respect du cahier des troisième essai et le plus insupportable chez le glacis de la mort la cité de la musique tous feux éteints. des  hier, 17 outre la poursuite de la mise marché ou souk ou le geste de l’ancienne, la chaude caresse de ses mains aussi étaient c’était une     &nbs       l̵       la approche d’une moisissures mousses lichens ils s’étaient passent .x. portes, (vois-tu, sancho, je suis guetter cette chose est-ce parce que, petit, on cette machine entre mes a dix sept ans, je ne savais   3   

les tout en travaillant sur les "ah ! mon doux pays, c’est la distance entre pour julius baltazar 1 le que reste-t-il de la nice, le 18 novembre 2004       six de l’espace urbain, temps de cendre de deuil de ajout de fichiers sons dans   en grec, morías  si, du nouveau       le       sur       fleure pour frédéric petit matin frais. je te folie de josuétout est sors de mon territoire. fais si elle est belle ? je certains soirs, quand je les amants se ouverture de l’espace leonardo rosa  ce qui importe pour aux george(s) (s est la le coquillage contre au matin du percey priest lakesur les tout est possible pour qui envoi du bulletin de bribes       jonath on cheval nécrologie descendre à pigalle, se la vie est ce bruissement 0 false 21 18 villa arson, nice, du 17       la il semble possible écrirecomme on se  un livre écrit  c’était la gaucherie à vivre,   que signifie ce paysage que tu contemplais le lourd travail des meules ici. les oiseaux y ont fait       je       l̵ martin miguel art et constellations et  les premières je me souviens de  les œuvres de       un     longtemps sur       une à bernadette suite de les enseignants : antoine simon 26  epître aux       embarq Éléments -  tous ces chardonnerets       voyage       dans réponse de michel et il parlait ainsi dans la       dans trois tentatives desesperees je rêve aux gorges       sur d’un côté       dans un titre : il infuse sa       dans voile de nuità la deux nouveauté, ma voix n’est plus que il y a dans ce pays des voies         or dernier vers aoi       é       &n antoine simon 9 bal kanique c’est pour nicolas lavarenne ma antoine simon 3     au couchant pour michèle gazier 1) v.- les amicales aventures du       un  dernier salut au j’ai changé le attention beau     cet arbre que    courant quel étonnant effleurer le ciel du bout des moi cocon moi momie fuseau grant est la plaigne e large toutefois je m’estimais ainsi alfred… macles et roulis photo 6 un nouvel espace est ouvert granz fut li colps, li dux en il y a tant de saints sur vous n’avez       pass&e li quens oger cuardise       jardin juste un mot pour annoncer pour gilbert granz est li calz, si se       sur le l’ami michel de mes deux mains branches lianes ronces dernier vers aoi       sous c’est extrêmement clers fut li jurz e li pour michèle  le livre, avec des voiles de longs cheveux le soleil n’est pas     le cygne sur le temps passe dans la genre des motsmauvais genre dernier vers aoi a propos d’une ce pays que je dis est pourquoi yves klein a-t-il       ( derniers vers sun destre dernier vers aoi m1             le monde imaginal, depuis le 20 juillet, bribes ce monde est semé antoine simon 29       la les lettres ou les chiffres     sur la a grant dulur tendrai puis       que     les provisions pour robert antoine simon 23 sixième huit c’est encore à raphaËl À max charvolen et martin l’une des dernières j’ai parlé       en le 15 mai, à de l’autre pour mon épouse nicole   pour le prochain quatrième essai de dernier vers aoi carmelo arden quin est une quatre si la mer s’est   (à       ruelle le corps encaisse comme il       marche quai des chargeurs de     pluie du antoine simon 33       sur pour m.b. quand je me heurte       à j’ai donné, au mois la mastication des "le renard connaît       & f j’ai voulu me pencher       banlie l’instant criblé coupé le sonà dernier vers s’il ce texte m’a été si grant dol ai que ne       &ccedi références : xavier d’un bout à       il etudiant à nu(e), comme son nom ne pas négocier ne cyclades, iii° la liberté s’imprime à un verre de vin pour tacher   iv    vers c’est pour moi le premier la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Benedetto, Albertine > Glossolalies

ALBERTINE BENEDETTO

<- Souvent je ne sais rien de toi | Du bibelot au babil ->
Tendresse du monde
© Albertine Benedetto
Ecrivain(s) : Benedetto A.
Clefs : poésie

Tendresse du monde

si peu

de temps pour s’attarder
à la surface et pénétrer

trouver la brèche du saisissement

au lieu des mots en saillies
leur arythmie

comme une bande-son
qui hacherait l’image
dans un théâtre d’ombres
une figuration grotesque
nommée actualité

muette la nuit
ignore les turbulences
et se rejoint

Publication en ligne : 25 juin 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette