BRIBES EN LIGNE
nouvelles mises en       apr&eg madame a des odeurs sauvages madame est une torche. elle l’erbe del camp, ki poème pour c’est un peu comme si, "pour tes       object       le les oiseaux s’ouvrent station 1 : judas nous lirons deux extraits de       la dernier vers aoi   je ne comprends plus béatrice machet vient de       au dernier vers aoi pour marcel j’arrivais dans les au programme des actions j’ai donné, au mois pour m.b. quand je me heurte       b&acir     oued coulant on cheval le travail de bernard « h&eacu je meurs de soif       " dernier vers aoi bruno mendonça entr’els nen at ne pui la liberté de l’être  “... parler une mille fardeaux, mille dernier vers aoi présentation du zacinto dove giacque il mio folie de josuétout est immense est le théâtre et vous dites : "un la gaucherie à vivre, un nouvel espace est ouvert       aujour       allong       ( deuxième essai le       la les petites fleurs des il arriva que       retour mieux valait découper  dernières mises       crabe-       &n a ma mère, femme parmi il n’était qu’un       dans je m’étonne toujours de la   se la lecture de sainte nu(e), comme son nom       fourr&  l’écriture   j’ai souvent la légende fleurie est  marcel migozzi vient de   iv    vers lentement, josué       devant c’est pour moi le premier       mouett     son       ...mai 1-nous sommes dehors. c’est la peur qui fait     tout autour a propos de quatre oeuvres de deux mille ans nous la force du corps, j’ai travaillé "et bien, voilà..." dit on dit qu’agathe me       fleure abu zayd me déplait. pas       au sous l’occupation   maille 1 :que grant est la plaigne e large le soleil n’est pas (de)lecta lucta   de sorte que bientôt glaciation entre c’est la chair pourtant       au       à dernier vers aoi antoine simon 33 et  riche de mes       autre essai d’un antoine simon 32 dans ce pays ma mère       neige ici, les choses les plus       la       le       chaque recleimet deu mult difficile alliage de     m2 &nbs macles et roulis photo 6 un titre : il infuse sa les doigts d’ombre de neige iv.- du livre d’artiste       le 1- c’est dans les lettres ou les chiffres inoubliables, les franchement, pensait le chef, antoine simon 12 a la femme au       en un de toutes les peinture de rimes. le texte "mais qui lit encore le soudain un blanc fauche le autre petite voix dernier vers aoi je rêve aux gorges de mes deux mains       le sainte marie, nice, le 8 octobre v.- les amicales aventures du avant dernier vers aoi dernier vers aoi       pour       arauca très malheureux... face aux bronzes de miodrag madame est la reine des lu le choeur des femmes de au lecteur voici le premier  le "musée les amants se les durand : une le recueil de textes rm : d’accord sur beaucoup de merveilles paysage de ta tombe  et après la lecture de et te voici humanité les avenues de ce pays       nuage     vers le soir equitable un besoin sonnerait c’est une sorte de voici des œuvres qui, le pour jean-marie simon et sa bientôt, aucune amarre pour yves et pierre poher et depuis ce jour, le site sculpter l’air :       enfant pour le prochain basilic, (la le 26 août 1887, depuis     chant de les plus terribles de profondes glaouis       sur (ô fleur de courge... le ciel de ce pays est tout derniers autres litanies du saint nom       m̵ il est le jongleur de lui   est-ce que       les il faut aller voir       su le "patriote", dans le pain brisé son ce pays que je dis est a christiane (elle entretenait  de même que les une il faut dire les et…  dits de       etudiant à tout à fleur d’eaula danse jouer sur tous les tableaux dans le pays dont je vous pas une année sans évoquer antoine simon 21 pour max charvolen 1)       six pour angelo pour martin able comme capable de donner     de rigoles en autre citation"voui des quatre archanges que jusqu’à il y a couleur qui ne masque pas très saintes litanies pour jean gautheronle cosmos le coquillage contre écrirecomme on se les étourneaux ! le grand combat : l’ami michel       sous       je me il y a dans ce pays des voies la rencontre d’une     &nbs       voyage les routes de ce pays sont station 3 encore il parle coupé le sonà toutes ces pages de nos       entre mult ben i fierent franceis e à la mémoire de       la antoine simon 25 antoine simon 28 comme ce mur blanc dernier vers aoi s’ouvre la pour martine, coline et laure des quatre archanges que de proche en proche tous au matin du le coeur du       au chaque automne les deuxième quand sur vos visages les un besoin de couper comme de les dieux s’effacent les parents, l’ultime et combien bribes en ligne a pour anne slacik ecrire est dans ce périlleux sixième       é le glacis de la mort       cerisi et tout avait     pluie du pour frédéric j’ai longtemps cet article est paru dans le dernier vers aoi       le c’est la distance entre  les œuvres de     depuis ce qu’un paysage peut patrick joquel vient de et ma foi,   saint paul trois le 23 février 1988, il au rayon des surgelés i mes doigts se sont ouverts       &agrav un homme dans la rue se prend       " en ceste tere ad estet ja dernier vers aoi tout en vérifiant voile de nuità la (ma gorge est une m1       troisième essai et       ce 0 false 21 18 la liberté s’imprime à dernier vers aoi à la bonne     hélas, la prédication faite À la loupe, il observa l’appel tonitruant du rien n’est le lourd travail des meules       au coupé en deux quand josué avait un rythme dernier vers aoi quel ennui, mortel pour macles et roulis photo une autre approche de pour julius baltazar 1 le       fourmi c’est seulement au pour helmut “le pinceau glisse sur deuxième apparition sauvage et fuyant comme la question du récit (en regardant un dessin de       coude pour philippe tout en travaillant sur les le corps encaisse comme il elle disposait d’une nice, le 18 novembre 2004 il y a des objets qui ont la laure et pétrarque comme s’égarer on vi.- les amicales aventures pour jacqueline moretti, dernier vers aoi     ton le passé n’est l’heure de la dernier vers que mort quando me ne so itu pe     rien ...et poème pour       st pourquoi yves klein a-t-il il s’appelait démodocos... Ça a bien un       dans alocco en patchworck © antoine simon 16 jamais je n’aurais station 5 : comment la danse de  jésus 0 false 21 18 j’écoute vos clere est la noit e la    courant       " et si tu dois apprendre à       une mesdames, messieurs, veuillez   anatomie du m et       &agrav       " tromper le néant a propos d’une l’évidence   marcel le 28 novembre, mise en ligne histoire de signes . pas de pluie pour venir dix l’espace ouvert au antoine simon 22 sur la toile de renoir, les mult est vassal carles de  il y a le à sylvie  tous ces chardonnerets tant pis pour eux. la fonction, du bibelot au babilencore une     le cygne sur il pleut. j’ai vu la noble folie de josué, seul dans la rue je ris la toutes sortes de papiers, sur on peut croire que martine l’art n’existe sixième pour andré villers 1) mi viene in mentemi ecrire sur le tissu d’acier la terre nous il ne sait rien qui ne va les premières vos estes proz e vostre       marche elle réalise des   ciel !!!! dernier vers aoi dans le patriote du 16 mars       le  c’était   l’oeuvre vit son    regardant dernier vers aoi il existe deux saints portant la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Joquel, Patrick > Déambulations

PATRICK JOQUEL

<- Premier soir au balcon | Lille ->
À propos de caméras
© Patrick Joquel

Déambulation 5

Ecrivain(s) : Joquel
Clefs : poésie

Dans le monde de cette première semaine d’été 09 , le Maire de Meaux se félicitait que sa ville était bien filmée. Il précisait cependant que les fenêtres étaient floutées… Cela m’a rappelé deux textes déjà anciens que j’ai écrit sur ce thème…

*

Plus un lieu public sans caméra. Sourions nous sommes filmés. Sourions mais pas trop. Trop sourire alerterait le jaugeur d’expression. Sécurité électronique. La longueur du sourire doit être comprise entre une valeur minima (top secret) et une valeur maxima (top secret). Tout individu dont le sourire sera soit strictement inférieur soit strictement supérieur à ces valeurs secrètes et fluctuantes en fonction de l’actualité diffusée par les journaux télévisés des chaînes officielles fera l’objet d’une procédure de contrôle. Procédure automatique d’abord puis personnalisée s’il y a lieu.

*

« des caméras surveillent votre sécurité et la circulation automobile »
Mandelieu juillet 2006


-   Je n’aime pas être traité à égalité avec la circulation automobile. Même pour ma sécurité.


-   « Vérification d’usage automatique : Ceinture et braguette : ok. Temps de cerveau disponible : faible ! Alerte rouge : Il est urgent que cet individu procède à un lavage télévisuel … Vitesse : relativement lente ; l’individu marche le nez en l’air… Courbure automatique de la nuque enclenchée… »



-   L’existence du hiatus révèle les disfonctionnements sécuritaires. Si la parole bégaie que peut-on attendre d’une caméra ? même de surveillance ?


-   Quand verrons-nous apparaître dans nos rues la caméra tolérance zéro ? Couplée avec une arme automatique ! Comportement suspect décelé : feu ! La Police Municipale intervient ensuite pour les constatations d’usage.

Publication en ligne : 3 juillet 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette