BRIBES EN LIGNE
art jonction semble enfin       au j’écoute vos       le pour raphaël dans les rêves de la pas facile d’ajuster le macles et roulis photo 6 printemps breton, printemps la terre a souvent tremblé de toutes les alocco en patchworck © "si elle est vous avez deux ajouts ces derniers j’ai en réserve monde imaginal, de l’autre peinture de rimes. le texte   pour théa et ses       sur je t’enfourche ma la mastication des       aujour dernier vers aoi ] heureux l’homme   que signifie mais jamais on ne seul dans la rue je ris la passet li jurz, si turnet a « pouvez-vous dernier vers aoi macles et roulis photo 4 antoine simon 15 il arriva que mult est vassal carles de il y a des objets qui ont la       m̵ dernier vers aoi légendes de michel je crie la rue mue douleur démodocos... Ça a bien un si tu es étudiant en "moi, esclave" a dans les écroulements pour jean marie quant carles oït la dernier vers aoi       vu le franchissement des voudrais je vous présentation du quel ennui, mortel pour nice, le 30 juin 2000 le geste de l’ancienne, dont les secrets… à quoi paysage de ta tombe  et       en granz est li calz, si se lancinant ô lancinant les durand : une i.- avaler l’art par derniers vers sun destre   en grec, morías certains soirs, quand je je déambule et suis ce qui aide à pénétrer le   (à le coeur du descendre à pigalle, se les plus vieilles et voici maintenant quelques lentement, josué   maille 1 :que je reviens sur des merci au printemps des       sabots macles et roulis photo gardien de phare à vie, au temps de cendre de deuil de la mort d’un oiseau. tu le saiset je le vois       j̵ les doigts d’ombre de neige       gentil rossignolet tu la a la femme au    en je suis celle qui trompe  on peut passer une vie le temps passe si vite, la pureté de la survie. nul  dans le livre, le dernier vers aoi la vie humble chez les jusqu’à il y a     pluie du carles respunt :       au  les œuvres de  tous ces chardonnerets       marche et ma foi,     [1]      quand       sur quand il voit s’ouvrir, pour jacqueline moretti, nous savons tous, ici, que de soie les draps, de soie il était question non ...et poème pour       m&eacu mon travail est une on trouvera la video       au saluer d’abord les plus le temps passe dans la a dix sept ans, je ne savais dans le pain brisé son       sur il avait accepté c’est la peur qui fait à la bonne traquer     chant de torna a sorrento ulisse torna ce paysage que tu contemplais on cheval …presque vingt ans plus antoine simon 12 j’ai donné, au mois       dans et la peur, présente je suis bien dans f toutes mes les dessins de martine orsoni  née à preambule – ut pictura d’abord l’échange des langues de plomba la  improbable visage pendu   chercher une sorte de  les éditions de deuxième apparition le 23 février 1988, il des voiles de longs cheveux       allong quelque chose antoine simon 26 pour pierre theunissen la toujours les lettres : au rayon des surgelés (en regardant un dessin de voile de nuità la à bernadette comme un préliminaire la       tourne antoine simon 21     au couchant immense est le théâtre et       maquis   si vous souhaitez       ma inoubliables, les madame, on ne la voit jamais jouer sur tous les tableaux f le feu m’a       dans dans les hautes herbes     le il est le jongleur de lui très saintes litanies nous dirons donc ajout de fichiers sons dans  marcel migozzi vient de et si au premier jour il sous l’occupation à la mémoire de j’ai travaillé madame, c’est notre   j’ai souvent la bouche pleine de bulles       embarq       un Ç’avait été la pour philippe ma mémoire ne peut me dernier vers aoi je n’ai pas dit que le les enseignants :       l̵       deux sous la pression des on peut croire que martine f les rêves de j’ai longtemps un trait gris sur la       pav&ea 1- c’est dans dernier vers aoi pour michèle “le pinceau glisse sur (de)lecta lucta   quatrième essai de       la al matin, quant primes pert       allong temps de pierres       descen j’entends sonner les f tous les feux se sont tout en vérifiant bruno mendonça dans le respect du cahier des ils avaient si longtemps, si à sylvie (josué avait lentement il ne reste plus que le (la numérotation des       voyage quand c’est le vent qui le lent tricotage du paysage bal kanique c’est     un mois sans des conserves ! j’arrivais dans les sculpter l’air :     oued coulant       p&eacu       object antoine simon 27 macles et roulis photo 1 Être tout entier la flamme deux nouveauté, pas même apaches :         &n libre de lever la tête       dans  pour jean le se reprendre. creuser son       &n que d’heures merci à marc alpozzo "l’art est-il et il fallait aller debout normal 0 21 false fal depuis ce jour, le site se placer sous le signe de de sorte que bientôt premier essai c’est       au       la il semble possible il ne sait rien qui ne va bernard dejonghe... depuis    au balcon       &agrav dernier vers aoi lorsque martine orsoni       au antoine simon 31 dernier vers que mort nous lirons deux extraits de       sur l’impossible le 26 août 1887, depuis la galerie chave qui i en voyant la masse aux dans l’effilé de au lecteur voici le premier si j’étais un références : xavier pierre ciel       retour dans les horizons de boue, de issent de mer, venent as       enfant pour robert  dans toutes les rues les dieux s’effacent       alla  hors du corps pas pour michèle gazier 1 carles li reis en ad prise sa bien sûr, il y eut avec marc, nous avons d’ eurydice ou bien de  mise en ligne du texte antoine simon 33 ce texte m’a été janvier 2002 .traverse pour j’ai ajouté       le polenta une errance de morz est rollant, deus en ad a claude b.   comme violette cachéeton vous n’avez il en est des meurtrières. comme une suite de mise en ligne d’un coupé le sonà c’était une   un vendredi le galop du poème me madame porte à à propos des grands le 2 juillet tu le sais bien. luc ne quel étonnant spectacle de josué dit la brume. nuages       longte c’est la distance entre « amis rollant, de f le feu s’est la prédication faite       avant       je religion de josué il le 19 novembre 2013, à la l’impression la plus de prime abord, il pour maguy giraud et "et bien, voilà..." dit dernier vers aoi   equitable un besoin sonnerait ecrire sur c’est ici, me abu zayd me déplait. pas macles et roulis photo 7 dieu faisait silence, mais la littérature de je ne peins pas avec quoi, face aux bronzes de miodrag pour andré     nous chaque automne les 0 false 21 18 et te voici humanité iloec endreit remeint li os dernier vers aoi  pour de  monde rassemblé attendre. mot terrible. 1 au retour au moment merci à la toile de au labyrinthe des pleursils dernier vers aoi antoine simon 3  le livre, avec diaphane est le couleur qui ne masque pas vi.- les amicales aventures       une ils sortent deuxième essai le  epître aux sainte marie, ici. les oiseaux y ont fait   la baie des anges       la ce qu’un paysage peut dix l’espace ouvert au a toi le don des cris qui dernier vers aoi écrirecomme on se     vers le soir antoine simon 9 percey priest lakesur les il y a tant de saints sur « e ! malvais       " difficile alliage de deuxième apparition de       neige À l’occasion de       je       carissimo ulisse,torna a avant dernier vers aoi un jour nous avons     chambre l’heure de la le plus insupportable chez sauvage et fuyant comme  hier, 17 j’ai relu daniel biga, la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Badin, Paul > Pas à Pas

PAUL BADIN

<- Pas à Pas 6 | Pas à Pas 8 ->
Pas à Pas 7
© Paul Badin
Ecrivain(s) : Badin P.

Les étourneaux ! on a envie de crier, on en crie encore, de retour à la table du soir autour de la soupe fumante. Ils bouffent tout, vident une vigne, un champ, en moins de temps qu’il n’en faut pour aller les chasser.

Publication en ligne : 27 juillet 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette