BRIBES EN LIGNE
      midi de tantes herbes el pre  les premières les lettres ou les chiffres       soleil       longte la brume. nuages À max charvolen et martin       à les amants se j’oublie souvent et     après antoine simon 11       sur face aux bronzes de miodrag       arauca bruno mendonça un nouvel espace est ouvert  au mois de mars, 1166 l’ami michel toulon, samedi 9 dernier vers aoi   au labyrinthe des pleursils dieu faisait silence, mais madame est une torche. elle     surgi voile de nuità la       au mm si c’est ça creuser, l’illusion d’une rien n’est sous la pression des li quens oger cuardise À l’occasion de       la “le pinceau glisse sur antoine simon 23 f le feu s’est la vie est dans la vie. se bribes en ligne a c’est la peur qui fait les petites fleurs des clers fut li jurz e li "mais qui lit encore le descendre à pigalle, se dernier vers aoi       coude de profondes glaouis petit matin frais. je te autre essai d’un d’ eurydice ou bien de       dans béatrice machet vient de certains soirs, quand je  le grand brassage des ajout de fichiers sons dans  pour le dernier jour il aura fallu longtemps - le samedi 26 mars, à 15 tromper le néant   un à propos “la  un livre écrit pour julius baltazar 1 le nu(e), comme son nom       bruyan régine robin, approche d’une sequence 6   le histoire de signes .  dernier salut au       &agrav et voici maintenant quelques       pav&ea la gaucherie à vivre,       &n le pendu j’ai relu daniel biga, décembre 2001. c’est parfois un pays       pav&ea les durand : une je reviens sur des dernier vers aoi il ne s’agit pas de       dans  “ne pas première rupture : le pour daniel farioli poussant   est-ce que       magnol a toi le don des cris qui ce jour là, je pouvais de l’autre       juin noble folie de josué, je ne saurais dire avec assez c’est le grand 13) polynésie thème principal : le scribe ne retient ce qui fascine chez lorsqu’on connaît une pas sur coussin d’air mais le travail de miguel, de 1968 la littérature de quand vous serez tout charogne sur le seuilce qui bernard dejonghe... depuis       en un dans ce pays ma mère antoine simon 21       dans tendresses ô mes envols       &agrav       neige       bien a l’aube des apaches,     " je désire un la route de la soie, à pied, i.- avaler l’art par ce qui importe pour ils sortent       la pie     au couchant fin première chaque jour est un appel, une dans l’innocence des sauvage et fuyant comme (la numérotation des       dans pour nicolas lavarenne ma avez-vous vu       et tu et je vois dans vos     double   que signifie deuxième approche de   je n’ai jamais       entre me antoine simon 31 le temps passe si vite, zacinto dove giacque il mio deuxième apparition de       pass&e effleurer le ciel du bout des la bouche pure souffrance avant propos la peinture est       d&eacu ço dist li reis : les avenues de ce pays guetter cette chose dernier vers aoi antoine simon 7     depuis quand sur vos visages les le ciel de ce pays est tout la langue est intarissable       ce l’existence n’est     [1]        &n   pour olivier   voici donc la  l’écriture dans le patriote du 16 mars de soie les draps, de soie de toutes les sables mes parolesvous pour anne slacik ecrire est       vu dernier vers aoi les dieux s’effacent pour jacky coville guetteurs i mes doigts se sont ouverts vous avez d’un côté  hors du corps pas      & douze (se fait terre se j’aime chez pierre       banlie intendo... intendo ! recleimet deu mult rêves de josué, la mort d’un oiseau.   le texte suivant a karles se dort cum hume religion de josué il  marcel migozzi vient de constellations et     chant de vous êtes       gentil carcassonne, le 06 j’écoute vos elle disposait d’une     du faucon       devant ses mains aussi étaient et il fallait aller debout       assis       la autre petite voix leonardo rosa il existe deux saints portant dernier vers aoi macles et roulis photo 7 "le renard connaît et c’était dans martin miguel il va falloir mise en ligne du texte "les pour andrée dans le pays dont je vous dernier vers aoi  les œuvres de f les marques de la mort sur pour michèle gazier 1    si tout au long et tout avait       dans       une cliquetis obscène des       deux ecrire sur seins isabelle boizard 2005       au dorothée vint au monde chairs à vif paumes eurydice toujours nue à       la       "       sous a la libération, les j’ai en réserve   j’ai souvent …presque vingt ans plus       apr&eg preambule – ut pictura       enfant ouverture d’une « pouvez-vous mouans sartoux. traverse de       la       un comme un préliminaire la granz est li calz, si se       allong madame porte à j’ai donc allons fouiller ce triangle tout mon petit univers en vous dites : "un nos voix feuilleton d’un travail les enseignants : tout le problème la deuxième édition du antoine simon 32 rita est trois fois humble. mm oui, ce qui est troublant il n’y a pas de plus quel étonnant jamais je n’aurais       madame dans l’ombre des autres litanies du saint nom jouer sur tous les tableaux       &ccedi dans les rêves de la normalement, la rubrique       sur c’est une sorte de dernier vers que mort       un antoine simon 16 la fraîcheur et la le vieux qui       "       la glaciation entre       je le soleil n’est pas pour andré laure et pétrarque comme       le  pour de dans les carnets même si       fourr& villa arson, nice, du 17 le travail de bernard clquez sur heureuse ruine, pensait pourquoi yves klein a-t-il il semble possible  avec « a la l’une des dernières       l̵ tous ces charlatans qui il avait accepté  epître aux    au balcon traquer       soleil tout à fleur d’eaula danse le lourd travail des meules       il le 15 mai, à       (de)lecta lucta   a christiane deux nouveauté, madame chrysalide fileuse ce jour-là il lui pour angelo beaucoup de merveilles     de rigoles en quatre si la mer s’est sept (forces cachées qui des quatre archanges que   je ne comprends plus  “... parler une a grant dulur tendrai puis derniers journée de fragilité humaine.    regardant attendre. mot terrible. dernier vers aoi langues de plomba la   ces sec erv vre ile "pour tes montagnesde pour jean marie   ciel !!!! franchement, pensait le chef,  il est des objets sur quand les eaux et les terres le tissu d’acier tout est possible pour qui écrirecomme on se bien sûrla   jn 2,1-12 :       l̵       s̵       fleure lorsque martine orsoni janvier 2002 .traverse toutefois je m’estimais le désir de faire avec s’ouvre la dernier vers aoi   voici des œuvres qui, le trois (mon souffle au matin "tu sais ce que c’est vue à la villa tamaris pas une année sans évoquer pour jean-louis cantin 1.- sainte marie,  ce qui importe pour       tourne     quand       le d’abord l’échange des quand les couleurs une autre approche de quelques textes deuxième apparition coupé le sonà "si elle est    courant tout en travaillant sur les la mort, l’ultime port,       reine   se dans l’innocence des accorde ton désir à ta "moi, esclave" a       montag martin miguel art et carles li reis en ad prise sa mesdames, messieurs, veuillez des voiles de longs cheveux pour maguy giraud et  martin miguel vient les étourneaux ! moi cocon moi momie fuseau les textes mis en ligne pour martine, coline et laure la liberté s’imprime à la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Badin, Paul > Pas à Pas

PAUL BADIN

<- Pas à Pas 7 | Pas à Pas 9 ->
Pas à Pas 8
© Paul Badin
Ecrivain(s) : Badin P.

Le nécessaire non respect de l’excès de soi-même… ce qu’il faut d’humour inexorable pour ne pas se plaindre, pour éviter de s’attarder trop sur soi. Car on trouve effectivement pire ailleurs.

Publication en ligne : 28 juillet 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette