BRIBES EN LIGNE
    oued coulant réponse de michel       sur il arriva que nous viendrons nous masser à la bonne dans les hautes herbes  hier, 17       d&eacu     vers le soir 0 false 21 18       la pie iloec endreit remeint li os       " dernier vers aoi       les     du faucon 1- c’est dans       soleil       devant le corps encaisse comme il carmelo arden quin est une de l’autre       fourmi la cité de la musique je déambule et suis merci à marc alpozzo  martin miguel vient f les feux m’ont       le dernier vers aoi   la production À max charvolen et martin thème principal : la langue est intarissable la communication est antoine simon 10  c’était dans le pain brisé son max charvolen, martin miguel à propos “la mon cher pétrarque, ce qu’un paysage peut la bouche pure souffrance poème pour descendre à pigalle, se c’est seulement au lentement, josué je m’étonne toujours de la guetter cette chose tout est prêt en moi pour “le pinceau glisse sur cyclades, iii° antoine simon 29 de sorte que bientôt la nuit raphaËl onze sous les cercles que reste-t-il de la a ma mère, femme parmi toujours les lettres :    regardant dernier vers aoi   le texte suivant a dernier vers aoi ce jour-là il lui a claude b.   comme pour yves et pierre poher et       dans écoute, josué, temps de cendre de deuil de pour alain borer le 26 douce est la terre aux yeux     le madame aux rumeurs pour andrée bien sûr, il y eut ce 0 false 21 18 comme une suite de       nuage       vu feuilleton d’un travail       va nice, le 8 octobre quant carles oït la tant pis pour eux. f le feu s’est martin miguel art et antoine simon 23 dernier vers aoi je t’enlace gargouille « e ! malvais       sur le constellations et a grant dulur tendrai puis heureuse ruine, pensait « voici   pour olivier carcassonne, le 06   iv    vers c’est une sorte de 1 la confusion des marché ou souk ou a la libération, les madame dans l’ombre des       dans antoine simon 22       pourqu bribes en ligne a   d’un coté, dernier vers aoi je suis bien dans deux nouveauté, le coeur du les doigts d’ombre de neige  de même que les mult ben i fierent franceis e carles li reis en ad prise sa antoine simon 25 pour daniel farioli poussant sauvage et fuyant comme quelques textes "ah ! mon doux pays,  au mois de mars, 1166 pour jacqueline moretti, le 19 novembre 2013, à la dernier vers aoi le grand combat :       juin des quatre archanges que       journ& "et bien, voilà..." dit pour frédéric que d’heures       au voici des œuvres qui, le ma voix n’est plus que  dernier salut au vous avez mm oui, ce qui est troublant   ciel !!!!   pour le prochain journée de titrer "claude viallat, on a cru à  je signerai mon “dans le dessin  l’écriture sixième il ne s’agit pas de   anatomie du m et nous avancions en bas de moi cocon moi momie fuseau       &n il aura fallu longtemps - on peut croire que martine karles se dort cum hume pour raphaël       "       deux       aujour dernier vers aoi       la il était question non     depuis eurydice toujours nue à       gentil un titre : il infuse sa À la loupe, il observa ce texte m’a été napolì napolì l’instant criblé     m2 &nbs       les quand vous serez tout       o       longte     à macles et roulis photo 6       &agrav il pleut. j’ai vu la pour andré "l’art est-il leonardo rosa un nouvel espace est ouvert zacinto dove giacque il mio quel ennui, mortel pour a christiane ce paysage que tu contemplais le passé n’est       mouett à sylvie les premières on préparait       sur "moi, esclave" a petites proses sur terre       au nous dirons donc le bulletin de "bribes antoine simon 14 pour philippe suite de hans freibach :       jonath références : xavier les oiseaux s’ouvrent quando me ne so itu pe       &agrav dernier vers aoi f dans le sourd chatoiement paysage de ta tombe  et la chaude caresse de   en grec, morías       reine pas une année sans évoquer       dans dans les écroulements troisième essai et on croit souvent que le but     pluie du la liberté de l’être je crie la rue mue douleur couleur qui ne masque pas madame est une torche. elle qu’est-ce qui est en epuisement de la salle,       au       " est-ce parce que, petit, on       enfant encore une citation“tu       ma       le cinquième essai tout le "patriote", avez-vous vu régine robin, c’est le grand je reviens sur des station 3 encore il parle l’existence n’est si grant dol ai que ne   un la main saisit il n’est pire enfer que chercher une sorte de laure et pétrarque comme dernier vers aoi        de la trajectoire de ce       fourr&       marche dans l’innocence des       les premier vers aoi dernier       le madame, vous débusquez comment entrer dans une       fourr&             &ccedi antoine simon 3 madame des forêts de c’est la distance entre    7 artistes et 1 assise par accroc au bord de   saint paul trois bribes en ligne a l’illusion d’une       deux antoine simon 16 en cet anniversaire, ce qui       sur entr’els nen at ne pui    de femme liseuse il est le jongleur de lui      & la poésie, à la pour julius baltazar 1 le al matin, quant primes pert il semble possible       avant je ne saurais dire avec assez attention beau je dors d’un sommeil de exode, 16, 1-5 toute   que signifie le poiseau de  “ce travail qui samuelchapitre 16, versets 1 introibo ad altare je n’hésiterai  jésus percey priest lakesur les villa arson, nice, du 17 faisant dialoguer les dieux s’effacent aucun hasard si se a supposer quece monde tienne autres litanies du saint nom "pour tes li emperere par sa grant comme ce mur blanc le lent déferlement mon travail est une       au (À l’église en introduction à le 15 mai, à pour m.b. quand je me heurte pour michèle gazier 1) pas de pluie pour venir       et de proche en proche tous depuis ce jour, le site ce qui aide à pénétrer le       voyage et…  dits de       &n dans le monde de cette à bernadette   j’ai souvent le glacis de la mort ce monde est semé vous n’avez       dans       &n le temps passe si vite, un jour, vous m’avez  pour le dernier jour chaque jour est un appel, une       " et encore  dits je t’ai admiré, deux mille ans nous         &n antoine simon 31 i en voyant la masse aux antoine simon 17 début de la mise en ligne de des conserves !       &agrav       ton quand sur vos visages les  il est des objets sur       un     extraire les cuivres de la symphonie onzième     l’é une il faut dire les station 1 : judas beaucoup de merveilles tous ces charlatans qui j’arrivais dans les le travail de miguel, de 1968       au       au la brume. nuages livre grand format en trois sur la toile de renoir, les ici. les oiseaux y ont fait saluer d’abord les plus       vu jouer sur tous les tableaux       il giovanni rubino dit  le "musée 1.- les rêves de madame est une sors de mon territoire. fais sables mes parolesvous    au balcon     surgi     hélas, rare moment de bonheur, ki mult est las, il se dort dernier vers aoi       le s’ouvre la       une comme un préliminaire la non... non... je vous assure,       &agrav avant propos la peinture est les dernières l’art c’est la à propos des grands dans le ciel du l’éclair me dure, macles et roulis photo 1 cet article est paru dans le granz est li calz, si se il n’était qu’un de pa(i)smeisuns en est venuz la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Badin, Paul > Pas à Pas

PAUL BADIN

<- Pas à Pas 8 | Pas à Pas 10 ->
Pas à Pas 9
© Paul Badin
Ecrivain(s) : Badin P.

Printemps breton, printemps des grandes landes, de la solitude même du silence.

Publication en ligne : 29 juillet 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette