BRIBES EN LIGNE
      " la tentation du survol, à vertige. une distance au matin du o tendresses ô mes la musique est le parfum de "nice, nouvel éloge de la un homme dans la rue se prend       au       la carles respunt : antoine simon 24 "ces deux là se ils sortent       reine 1- c’est dans autre petite voix 13) polynésie grande lune pourpre dont les  l’écriture le samedi 26 mars, à 15 il aurait voulu être dernier vers que mort derniers vers sun destre outre la poursuite de la mise       vu     faisant la       " un verre de vin pour tacher pour mon épouse nicole rien n’est station 5 : comment  “la signification À la loupe, il observa dans l’effilé de "je me tais. pour taire.       pourqu       deux   le 10 décembre bribes en ligne a halt sunt li pui e mult halt le 19 novembre 2013, à la       le antoine simon 13 diaphane est le on préparait a propos de quatre oeuvres de ce jour-là il lui en introduction à j’oublie souvent et mise en ligne d’un c’est pour moi le premier pour le prochain basilic, (la   d’un coté, se placer sous le signe de l’appel tonitruant du « 8° de  la lancinante la poésie, à la livre grand format en trois       apr&eg charogne sur le seuilce qui ce qui aide à pénétrer le       sur 0 false 21 18       le poussées par les vagues à bernadette patrick joquel vient de       st dire que le livre est une pour jean-marie simon et sa réponse de michel       la dernier vers aoi     je n’ai jamais toutes sortes de papiers, sur reflets et echosla salle montagnesde       glouss     une abeille de antoine simon 29 "le renard connaît les plus terribles 0 false 21 18 lancinant ô lancinant le 26 août 1887, depuis 0 false 21 18       &n la mort, l’ultime port,       un clere est la noit e la les parents, l’ultime       le       la       bien     pourquoi f le feu s’est   3   

les le lent tricotage du paysage leonardo rosa pour nicolas lavarenne ma mais non, mais non, tu à propos “la écrirecomme on se       dans rare moment de bonheur, dernier vers aoi       pass&e la mastication des  “ce travail qui pour mes enfants laure et si j’étais un  il est des objets sur   pour olivier j’ai perdu mon il faut laisser venir madame dernier vers aoi du bibelot au babilencore une  improbable visage pendu madame déchirée difficile alliage de macles et roulis photo 1 les oiseaux s’ouvrent       qui c’est le grand quatre si la mer s’est dernier vers aoi iloec endreit remeint li os       les af : j’entends je dors d’un sommeil de ma voix n’est plus que il s’appelait f qu’il vienne, le feu l’heure de la dans les hautes herbes       que       &eacut on a cru à       je me       la       j̵ merci au printemps des   un vendredi i mes doigts se sont ouverts sa langue se cabre devant le ce paysage que tu contemplais pour ma temps où les coeurs       à zacinto dove giacque il mio dorothée vint au monde dernier vers aoi    il les doigts d’ombre de neige       &n josué avait un rythme       " antoine simon 27 au rayon des surgelés accoucher baragouiner  référencem       &agrav pas de pluie pour venir trois tentatives desesperees saluer d’abord les plus dernier vers aoi bribes en ligne a le coeur du la question du récit deux mille ans nous   encore une   station 7 : as-tu vu judas se f le feu est venu,ardeur des dernier vers aoi ço dist li reis : très saintes litanies ce texte m’a été première     m2 &nbs cette machine entre mes (vois-tu, sancho, je suis       pass&e carles li reis en ad prise sa la fraîcheur et la a dix sept ans, je ne savais  un livre écrit aux barrières des octrois quatrième essai de le nécessaire non je ne sais pas si "ah ! mon doux pays,       va genre des motsmauvais genre     sur la pente     &nbs g. duchêne, écriture le madame, vous débusquez du fond des cours et des       sur       l̵ (ma gorge est une si, il y a longtemps, les torna a sorrento ulisse torna pour egidio fiorin des mots       la   voici donc la  tu vois im font chier je me souviens de les premières hans freibach : cet article est paru maintenant il connaît le merci à la toile de deux ajouts ces derniers       pur ceste espee ai dulor e j’écoute vos  le grand brassage des et nous n’avons rien pour robert dernier vers aoi avant dernier vers aoi le coquillage contre a toi le don des cris qui     les provisions   jn 2,1-12 : je serai toujours attentif à les enseignants : raphaël après la lecture de c’est la peur qui fait préparation des et ces histoire de signes . le ciel de ce pays est tout pour angelo  on peut passer une vie sixième       m̵ tu le sais bien. luc ne seul dans la rue je ris la d’abord l’échange des j’ai ajouté quel ennui, mortel pour approche d’une vous n’avez       voyage non, björg, merle noir  pour pour martine, coline et laure nice, le 8 octobre antoine simon 33 assise par accroc au bord de dernier vers aoi antoine simon 32 journée de quand les eaux et les terres paroles de chamantu   marcel antoine simon 18       dans     vers le soir pour michèle gazier 1) la fraîcheur et la c’est la distance entre antoine simon 16       longte     chant de c’est parfois un pays tant pis pour eux. nouvelles mises en nécrologie cinquième citationne     son (en regardant un dessin de les cuivres de la symphonie       sur le (josué avait l’instant criblé       six le tissu d’acier jamais je n’aurais au lecteur voici le premier       rampan soudain un blanc fauche le pourquoi yves klein a-t-il essai de nécrologie, bel équilibre et sa       la à propos des grands granz est li calz, si se elle réalise des       arauca       l̵ imagine que, dans la       ...mai       juin     &nbs Éléments - sur la toile de renoir, les ne pas négocier ne     longtemps sur pour maxime godard 1 haute dans ce périlleux j’ai parlé le travail de bernard toi, mésange à la brume. nuages     tout autour carcassonne, le 06 antoine simon 22 " je suis un écorché vif. la bouche pleine de bulles je suis celle qui trompe    courant   le texte suivant a d’un côté       force pour jean-louis cantin 1.- violette cachéeton et ma foi, entr’els nen at ne pui f dans le sourd chatoiement       je écoute, josué, et si au premier jour il la cité de la musique       sabots       &agrav prenez vos casseroles et 1. il se trouve que je suis je rêve aux gorges siglent a fort e nagent e beaucoup de merveilles ajout de fichiers sons dans       pav&ea petit matin frais. je te     de rigoles en  le "musée madame est la reine des  pour le dernier jour "moi, esclave" a si j’avais de son       ( le pendu       les tendresses ô mes envols la mort d’un oiseau. dans le patriote du 16 mars       l̵       cerisi suite de antoine simon 10 f les feux m’ont martin miguel art et     quand sept (forces cachées qui       neige on trouvera la video       sur dernier vers aoi       fourr& un besoin de couper comme de       le les dieux s’effacent ….omme virginia par la       baie et il parlait ainsi dans la             retour  ce mois ci : sub quelque chose    7 artistes et 1   (dans le cyclades, iii° able comme capable de donner souvent je ne sais rien de epuisement de la salle, la rencontre d’une le 2 juillet  dernier salut au la communication est       sous il y a des objets qui ont la antoine simon 21 introibo ad altare nous avons affaire à de la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Badin, Paul > Pas à Pas

PAUL BADIN

<- Pas à Pas 9 | Pas à Pas 11 ->
Pas à Pas 10
© Paul Badin
Ecrivain(s) : Badin P.

Le proche et le lointain honorés dans le toilettage de la terre. Beauté de ce travail. Et le silence calme par-dessus la campagne quand le soir, tiré au cordeau, se retire.

Publication en ligne : 30 juillet 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette