BRIBES EN LIGNE
siglent a fort e nagent e etudiant à onzième dernier vers que mort coupé en deux quand feuilleton d’un travail de sorte que bientôt la mort d’un oiseau. nous lirons deux extraits de       dans madame est toute chaque automne les       mouett   je n’ai jamais quant carles oït la macao grise       allong       bonhe    7 artistes et 1 temps de pierres dans la       une À max charvolen et chercher une sorte de poème pour c’est la distance entre   1) cette       deux ço dist li reis : aux george(s) (s est la À max charvolen et martin       le le ciel est clair au travers  pour jean le jouer sur tous les tableaux on a cru à pour marcel j’arrivais dans les voici des œuvres qui, le carcassonne, le 06 rossignolet tu la « amis rollant, de comme un préliminaire la marcel alocco a       à   pour le prochain     faisant la       " l’homme est ici. les oiseaux y ont fait  le livre, avec       le "si elle est une errance de station 4 : judas  la gaucherie à vivre,     longtemps sur li emperere s’est deuxième apparition le temps passe dans la  née à dans les rêves de la pour michèle gazier 1) granz est li calz, si se des voiles de longs cheveux et combien temps de cendre de deuil de       vu tout en travaillant sur les tout est possible pour qui       devant  la lancinante les lettres ou les chiffres seins isabelle boizard 2005 pas sur coussin d’air mais rêves de josué, je n’hésiterai       un un texte que j’ai       la c’est une sorte de j’ai perdu mon j’ai longtemps pour andré villers 1)    seule au exacerbé d’air aucun hasard si se les parents, l’ultime jamais si entêtanteeurydice s’égarer on le bulletin de "bribes pour michèle aueret le coquillage contre ce pays que je dis est c’est extrêmement les enseignants : on cheval mult ben i fierent franceis e       ( f le feu s’est la bouche pleine de bulles je t’enlace gargouille je suis ce qu’un paysage peut       avant que reste-t-il de la 0 false 21 18 deux nouveauté, 1- c’est dans       fleur       dans autre petite voix (elle entretenait       en un nous avons affaire à de       sur dans ma gorge les routes de ce pays sont bernard dejonghe... depuis les premières antoine simon 33 toute une faune timide veille madame déchirée autre citation dessiner les choses banales la réserve des bribes antoine simon 7 face aux bronzes de miodrag l’éclair me dure,       voyage       l̵       chaque chaises, tables, verres, antoine simon 2       longte il n’était qu’un Ç’avait été la À perte de vue, la houle des  de même que les  référencem se placer sous le signe de alocco en patchworck © "le renard connaît merle noir  pour la littérature de toujours les lettres :       ( ce texte a il ne sait rien qui ne va       sur halt sunt li pui e mult halt et il parlait ainsi dans la dernier vers aoi   tu le saiset je le vois les dieux s’effacent       apr&eg  “... parler une iv.- du livre d’artiste       ce paysage que tu contemplais pour jean-marie simon et sa madame est la reine des les amants se pourquoi yves klein a-t-il   un de pa(i)smeisuns en est venuz que d’heures polenta sauvage et fuyant comme         &n juste un mot pour annoncer  les éditions de toutes sortes de papiers, sur cet article est paru dans le mise en ligne d’un madame aux rumeurs dernier vers aoi petites proses sur terre giovanni rubino dit petit matin frais. je te la musique est le parfum de pour anne slacik ecrire est douce est la terre aux yeux       embarq pour egidio fiorin des mots quel ennui, mortel pour normal 0 21 false fal   entrons ] heureux l’homme fragilité humaine.  pour le dernier jour toi, mésange à  ce qui importe pour avez-vous vu assise par accroc au bord de avant dernier vers aoi  tu ne renonceras pas.       dans charogne sur le seuilce qui la danse de  dernières mises quand vous serez tout mieux valait découper antoine simon 25 grande lune pourpre dont les dernier vers aoi (dans mon ventre pousse une attelage ii est une œuvre "je me tais. pour taire. les durand : une       & sables mes parolesvous deuxième rupture : le rimbaud a donc merci à marc alpozzo       pass&e je ne peins pas avec quoi,   si vous souhaitez il faut laisser venir madame “le pinceau glisse sur   en grec, morías   anatomie du m et       descen je n’ai pas dit que le sous l’occupation 1 au retour au moment un temps hors du ce qui importe pour  l’écriture       bien       au le 23 février 1988, il       ruelle     un mois sans  jésus af : j’entends madame des forêts de mais non, mais non, tu       dans       pass&e l’attente, le fruit rm : nous sommes en pas de pluie pour venir 0 false 21 18 accoucher baragouiner neuf j’implore en vain la légende fleurie est deuxième apparition de vedo la luna vedo le en ceste tere ad estet ja       cette       en   saint paul trois diaphane est le mot (ou  les premières je crie la rue mue douleur         le légendes de michel il pleut. j’ai vu la dans la caverne primordiale rien n’est plus ardu l’art n’existe "ces deux là se       le je ne sais pas si accorde ton désir à ta       dans il n’y a pas de plus mi viene in mentemi rare moment de bonheur,       allong m1       tendresses ô mes envols j’ai donc macles et roulis photo 7 madame dans l’ombre des reprise du site avec la la deuxième édition du f le feu s’est cet univers sans pour martine, coline et laure       &n faisant dialoguer pour andrée antoine simon 30       sur paien sunt morz, alquant macles et roulis photo d’abord l’échange des la chaude caresse de     le cygne sur carissimo ulisse,torna a dernier vers aoi dernier vers aoi et…  dits de dernier vers aoi je suis bien dans dans les carnets mais jamais on ne les plus vieilles quelques autres un verre de vin pour tacher       parfoi       &eacut où l’on revient       grimpa c’est seulement au temps de bitume en fusion sur       la ainsi alfred… dernier vers aoi al matin, quant primes pert a ma mère, femme parmi j’ai en réserve  pour de miguel a osé habiter     l’é       m̵ f toutes mes béatrice machet vient de je serai toujours attentif à ce qui fait tableau : ce tandis que dans la grande       sur karles se dort cum hume 10 vers la laisse ccxxxii   pour adèle et ma chair n’est dans l’effilé de pour nicolas lavarenne ma  l’exposition        voyage       entre     ton juste un       pass&e c’est parfois un pays jamais je n’aurais quand il voit s’ouvrir,       d&eacu dentelle : il avait 0 false 21 18 ce qui aide à pénétrer le l’instant criblé si j’avais de son vous avez pour le prochain basilic, (la    en quatrième essai rares       reine preambule – ut pictura  “ce travail qui pour jean gautheronle cosmos antoine simon 21       midi     les provisions mesdames, messieurs, veuillez encore la couleur, mais cette madame, on ne la voit jamais macles et roulis photo 1 pour martine       sur le       ( autre essai d’un et je vois dans vos le 2 juillet derniers  tous ces chardonnerets raphaËl       la pie le proche et le lointain les oiseaux s’ouvrent l’une des dernières je suis celle qui trompe     à j’oublie souvent et nice, le 8 octobre à bernadette les étourneaux ! il y a tant de saints sur (ô fleur de courge...  improbable visage pendu     les fleurs du       &agrav quand c’est le vent qui     nous rm, le 2/02/2018 j’ai fait (ma gorge est une la langue est intarissable ce       " en cet anniversaire, ce qui       neige nice, le 30 juin 2000 la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Simon, Antoine > Tickets à conserver

ANTOINE SIMON

<- Ticket à conserver 10 | Ticket à conserver 12 ->
Ticket à conserver 11
© Antoine Simon
Ecrivain(s) : Simon A.
Clefs : poésie

JPEG - 58.6 ko
ANTOINE SIMON 14
Publication en ligne : 30 juillet 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette