BRIBES EN LIGNE
      pav&ea c’était une percey priest lakesur les dernier vers aoi pour nicolas lavarenne ma le geste de l’ancienne,       sur il pleut. j’ai vu la       dans les grands trois tentatives desesperees je serai toujours attentif à onze sous les cercles station 4 : judas        b&acir f les feux m’ont normalement, la rubrique       je me un temps hors du couleur qui ne masque pas     oued coulant karles se dort cum hume il en est des noms comme du il y a dans ce pays des voies madame déchirée       pour chaque automne les je reviens sur des     les provisions     double toutes ces pages de nos       et tu antoine simon 28 dernier vers aoi depuis ce jour, le site neuf j’implore en vain à       l̵     sur la la chaude caresse de si j’avais de son      &       entre   le texte suivant a a l’aube des apaches, le coquillage contre sur l’erbe verte si est l’illusion d’une souvent je ne sais rien de       ce  “comment religion de josué il a toi le don des cris qui viallat © le château de     sur la pente  je signerai mon     du faucon d’ eurydice ou bien de la fonction, accoucher baragouiner je t’ai admiré, dans les hautes herbes accorde ton désir à ta pour mireille et philippe il arriva que  le grand brassage des d’abord l’échange des (josué avait voile de nuità la dans le pays dont je vous les routes de ce pays sont agnus dei qui tollis peccata 0 false 21 18 (ô fleur de courge... rien n’est plus ardu equitable un besoin sonnerait introibo ad altare madame chrysalide fileuse …presque vingt ans plus antoine simon 31 références : xavier       la à cri et à ço dist li reis :       sur   on n’est sous la pression des pour maxime godard 1 haute un titre : il infuse sa       apr&eg je ne saurais dire avec assez "le renard connaît f le feu s’est       j̵ iloec endreit remeint li os  monde rassemblé   je n’ai jamais toutes sortes de papiers, sur   la production       je me madame porte à s’ouvre la l’impossible la rencontre d’une 1257 cleimet sa culpe, si antoine simon 3 toute trace fait sens. que je suis occupé ces madame a des odeurs sauvages       dans       neige bal kanique c’est       la  “... parler une       la vie est ce bruissement des voix percent, racontent l’éclair me dure, dernier vers aoi saluer d’abord les plus libre de lever la tête zacinto dove giacque il mio marcel alocco a écoute, josué, sculpter l’air : après la lecture de intendo... intendo ! pour andré l’heure de la martin miguel art et derniers  jésus chairs à vif paumes       soleil toi, mésange à et si tu dois apprendre à la mort, l’ultime port,       au il ne s’agit pas de le texte qui suit est, bien passent .x. portes, antoine simon 32       voyage clere est la noit e la des quatre archanges que un homme dans la rue se prend l’une des dernières       midi       & madame est une premier essai c’est   l’oeuvre vit son pour egidio fiorin des mots antoine simon 25   maille 1 :que ce 28 février 2002. je crie la rue mue douleur pour jacqueline moretti, avec marc, nous avons d’un côté       ...mai dernier vers aoi pour michèle station 7 : as-tu vu judas se pas même c’est vrai attention beau   jn 2,1-12 : certains prétendent edmond, sa grande juste un mot pour annoncer présentation du dernier vers aoi       voyage  la toile couvre les sainte marie, le proche et le lointain       sur archipel shopping, la d’un bout à À la loupe, il observa       je   adagio   je inoubliables, les       " (de)lecta lucta   régine robin,  le "musée l’ami michel imagine que, dans la journée de    nous tous ces charlatans qui       pass&e pour andré le 26 août 1887, depuis c’est parfois un pays antoine simon 22       à   pour théa et ses pour jean marie le temps passe si vite,       quand       l̵ max charvolen, martin miguel f le feu m’a lorsque martine orsoni  les éditions de ouverture d’une marie-hélène le plus insupportable chez     depuis       marche la question du récit macles et roulis photo 3 dernier vers aoi la tentation du survol, à ce paysage que tu contemplais 0 false 21 18 normal 0 21 false fal troisième essai qu’est-ce qui est en ainsi fut pétrarque dans  on peut passer une vie       la j’ai parlé station 1 : judas ici, les choses les plus aucun hasard si se       en  “s’ouvre allons fouiller ce triangle 10 vers la laisse ccxxxii pas facile d’ajuster le       sur le macles et roulis photo 6       ( dorothée vint au monde   si vous souhaitez coupé en deux quand de profondes glaouis carmelo arden quin est une       vaches "nice, nouvel éloge de la nous avons affaire à de    il morz est rollant, deus en ad huit c’est encore à moisissures mousses lichens dernier vers aoi v.- les amicales aventures du       le pour frédéric   nous sommes leonardo rosa pour martine li emperere s’est       m&eacu  pour jean le temps de pierres dans la       &agrav il faut laisser venir madame ( ce texte a clers est li jurz et li le 19 novembre 2013, à la       sur et il parlait ainsi dans la face aux bronzes de miodrag       dans la communication est frères et       mouett nous viendrons nous masser on a cru à traquer     ton  les trois ensembles     à janvier 2002 .traverse tout à fleur d’eaula danse je n’hésiterai       bien le glacis de la mort et ma foi, grant est la plaigne e large attelage ii est une œuvre il tente de déchiffrer, mes pensées restent       au       apr&eg grande lune pourpre dont les ce va et vient entre antoine simon 11 douze (se fait terre se       assis pour jean-marie simon et sa m1       le lent déferlement dernier vers aoi cliquetis obscène des pour raphaël ...et poème pour   tout est toujours en des conserves !     " bel équilibre et sa la lecture de sainte bernadette griot vient de À l’occasion de elle disposait d’une j’ai ajouté ils s’étaient       la tu le sais bien. luc ne vedo la luna vedo le j’ai travaillé paysage de ta tombe  et le samedi 26 mars, à 15 le lourd travail des meules le travail de bernard dernier vers aoi   iv    vers vous êtes reflets et echosla salle       il et voici maintenant quelques la bouche pure souffrance dans la caverne primordiale à propos des grands       ce quand sur vos visages les et combien il était question non       grappe la liberté s’imprime à     &nbs je découvre avant toi       que i mes doigts se sont ouverts où l’on revient pas sur coussin d’air mais des quatre archanges que antoine simon 7 suite du blasphème de printemps breton, printemps       bruyan ce qui importe pour       &agrav pour m.b. quand je me heurte très saintes litanies toute une faune timide veille passet li jurz, si turnet a station 5 : comment   pour le prochain     dans la ruela (ma gorge est une exode, 16, 1-5 toute quatrième essai rares f le feu s’est mesdames, messieurs, veuillez     le même si alocco en patchworck © antoine simon 20 ma chair n’est dernier vers aoi jusqu’à il y a       dans ki mult est las, il se dort vue à la villa tamaris c’est la distance entre       &agrav       la       au mult est vassal carles de et il fallait aller debout    en est-ce parce que, petit, on elle ose à peine les plus vieilles dans l’innocence des j’aime chez pierre macles et roulis photo 4 je m’étonne toujours de la nice, le 30 juin 2000 onzième madame, c’est notre  mise en ligne du texte     chambre dans les carnets ils avaient si longtemps, si il y a des objets qui ont la le franchissement des toutefois je m’estimais dentelle : il avait la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Isnard

Isnard



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette