BRIBES EN LIGNE
    pourquoi   la production       avant  la lancinante       le À max charvolen et       ma       enfant régine robin, la mort d’un oiseau. petit matin frais. je te       sur  si, du nouveau       la pur ceste espee ai dulor e madame déchirée je crie la rue mue douleur pour daniel farioli poussant c’est un peu comme si, dans la caverne primordiale jusqu’à il y a       ton zacinto dove giacque il mio       je me il existe au moins deux       descen la galerie chave qui depuis ce jour, le site       la halt sunt li pui e mult halt "ces deux là se journée de       le quelques autres pour anne slacik ecrire est       un pour robert antoine simon 16 lu le choeur des femmes de un nouvel espace est ouvert       midi ne faut-il pas vivre comme       apparu nous avons affaire à de derniers vers sun destre il est le jongleur de lui avant propos la peinture est       la en cet anniversaire, ce qui traquer vi.- les amicales aventures la poésie, à la       &n descendre à pigalle, se "pour tes les textes mis en ligne suite du blasphème de       pourqu histoire de signes .       vu alocco en patchworck ©       assis de tantes herbes el pre montagnesde       sur le je suis autre essai d’un dernier vers aoi accoucher baragouiner etait-ce le souvenir le temps passe dans la       au bal kanique c’est ecrire les couleurs du monde le 2 juillet antoine simon 25 archipel shopping, la je déambule et suis al matin, quant primes pert       dans de proche en proche tous dans l’innocence des recleimet deu mult  marcel migozzi vient de   né le 7 (elle entretenait le 26 août 1887, depuis  je signerai mon branches lianes ronces   voici donc la je reviens sur des préparation des  les premières deuxième apparition le geste de l’ancienne, pour jacky coville guetteurs il tente de déchiffrer, quai des chargeurs de j’ai en réserve cliquetis obscène des démodocos... Ça a bien un madame est une "nice, nouvel éloge de la mult est vassal carles de 1 la confusion des tendresse du mondesi peu de equitable un besoin sonnerait huit c’est encore à le franchissement des tandis que dans la grande  il est des objets sur six de l’espace urbain, voile de nuità la livre grand format en trois station 7 : as-tu vu judas se       l̵  il y a le       l̵ macles et roulis photo 3       ( pour le 19 novembre 2013, à la mes pensées restent il n’était qu’un tendresses ô mes envols pure forme, belle muette, dans l’effilé de       fleure quatrième essai rares josué avait un rythme le recueil de textes références : xavier et voici maintenant quelques comme c’est       au  dans le livre, le je me souviens de la liberté de l’être dans un coin de nice, à la bonne passet li jurz, si turnet a       je pour angelo errer est notre lot, madame, …presque vingt ans plus (josué avait lentement je ne sais pas si carles respunt :  pour le dernier jour  tous ces chardonnerets au seuil de l’atelier pour alain borer le 26 sixième rêve, cauchemar, f les rêves de saluer d’abord les plus de profondes glaouis       je la route de la soie, à pied, a ma mère, femme parmi inoubliables, les mon travail est une   maille 1 :que si tu es étudiant en       grappe "la musique, c’est le i en voyant la masse aux attelage ii est une œuvre quand les mots deux mille ans nous       c’est seulement au dernier vers aoi dans le pays dont je vous cet univers sans la bouche pleine de bulles tout le problème   (dans le et ces  mise en ligne du texte pour qui veut se faire une ensevelie de silence, temps de bitume en fusion sur qu’est-ce qui est en le travail de bernard       ce dernier vers que mort   le texte suivant a  les trois ensembles max charvolen, martin miguel toute une faune timide veille béatrice machet vient de carcassonne, le 06 le ciel de ce pays est tout  epître aux une errance de imagine que, dans la j’ai donné, au mois       sur     double pour jean-louis cantin 1.- « 8° de des conserves ! tout en travaillant sur les premier vers aoi dernier       sur carmelo arden quin est une merci à la toile de     le station 4 : judas  ce qui importe pour 0 false 21 18   1) cette mais jamais on ne 1) la plupart de ces voudrais je vous où l’on revient       longte       sur         or les étourneaux ! deuxième apparition de granz fut li colps, li dux en       neige       deux faisant dialoguer tout en vérifiant       vu décembre 2001. j’ai travaillé la réserve des bribes passet li jurz, la noit est li emperere par sa grant    si tout au long et  riche de mes " je suis un écorché vif.       fleur ce texte se présente derniers dernier vers aoi ce jour là, je pouvais la deuxième édition du       p&eacu pour egidio fiorin des mots antoine simon 33       la "le renard connaît violette cachéeton sous l’occupation dont les secrets… à quoi bribes en ligne a effleurer le ciel du bout des       en un       sur toi, mésange à       &n     oued coulant cinquième citationne quatre si la mer s’est       soleil il faut aller voir  de même que les pour michèle gazier 1 pour mireille et philippe macao grise a dix sept ans, je ne savais pour le prochain basilic, (la à propos “la       " vos estes proz e vostre temps où le sang se       m&eacu chaises, tables, verres, « e ! malvais ( ce texte a       longte pour mon épouse nicole madame des forêts de la littérature de  ce mois ci : sub première bribes en ligne a       ce l’attente, le fruit       devant d’ eurydice ou bien de "je me tais. pour taire. encore une citation“tu la lecture de sainte j’ai perdu mon       dans au lecteur voici le premier soudain un blanc fauche le dernier vers aoi je t’enlace gargouille essai de nécrologie, entr’els nen at ne pui cher bernard paroles de chamantu toutes sortes de papiers, sur réponse de michel un homme dans la rue se prend   saint paul trois janvier 2002 .traverse       b&acir       vaches s’égarer on antoine simon 2 sur la toile de renoir, les la mastication des la liberté s’imprime à c’est pour moi le premier bel équilibre et sa le lent déferlement moi cocon moi momie fuseau tu le sais bien. luc ne de pareïs li seit la antoine simon 14 ce qu’un paysage peut les premières       les jamais si entêtanteeurydice des quatre archanges que   pour adèle et dernier vers aoi le coquillage contre 1.- les rêves de    7 artistes et 1 je dors d’un sommeil de     &nbs ….omme virginia par la d’un côté       quand  ce qui importe pour et la peur, présente       qui     du faucon madame est toute la vie humble chez les dans l’innocence des je suis occupé ces dernier vers aoi       la       que 0 false 21 18   nous sommes a toi le don des cris qui ce qui aide à pénétrer le viallat © le château de non... non... je vous assure,       dans   six formes de la onze sous les cercles   pour le prochain pour max charvolen 1) chaque jour est un appel, une avez-vous vu       pav&ea je n’ai pas dit que le       le       parfoi l’heure de la pour marcel  avec « a la   si vous souhaitez       le       il allons fouiller ce triangle quant carles oït la la bouche pure souffrance rita est trois fois humble. antoine simon 22 g. duchêne, écriture le elle ose à peine       retour   antoine simon 13 dans ce pays ma mère   pour olivier de prime abord, il martin miguel art et pour maxime godard 1 haute       &agrav le 28 novembre, mise en ligne un jour nous avons troisième essai et exacerbé d’air f le feu m’a antoine simon 30       pour r.m.a toi le don des cris qui de l’autre pour nicolas lavarenne ma 1-nous sommes dehors. polenta la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Kaantor

Kaantor



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette