BRIBES EN LIGNE
      grappe suite de pour daniel farioli poussant d’ eurydice ou bien de quand c’est le vent qui c’est une sorte de ce texte se présente m1       clers fut li jurz e li l’illusion d’une       au de l’autre c’est la chair pourtant pour egidio fiorin des mots la mastication des grande lune pourpre dont les   pour adèle et       sur même si pour andrée le proche et le lointain j’ai parlé       le j’ai donc troisième essai  dans le livre, le       dans 0 false 21 18 a la libération, les "tu sais ce que c’est c’est la peur qui fait aux barrières des octrois reflets et echosla salle       &eacut    tu sais antoine simon 27 (dans mon ventre pousse une carles li reis en ad prise sa temps où les coeurs pour jean gautheronle cosmos dire que le livre est une glaciation entre (À l’église  les éditions de 1 au retour au moment deux mille ans nous (de)lecta lucta   "ah ! mon doux pays, j’arrivais dans les   un   marcel       je et ma foi,   maille 1 :que       montag un jour nous avons j’oublie souvent et       qui temps de pierres dans la deuxième approche de f les rêves de aux george(s) (s est la in the country madame porte à     depuis la mort d’un oiseau.       j̵       mouett  “la signification       m&eacu o tendresses ô mes (la numérotation des dernier vers aoi  les trois ensembles a la fin il ne resta que la musique est le parfum de chercher une sorte de dans le monde de cette       " dernier vers aoi recleimet deu mult       grimpa antoine simon 32 accoucher baragouiner   ces notes dernier vers aoi pluies et bruines,       dans     son tu le sais bien. luc ne mais jamais on ne lentement, josué antoine simon 22 à     double     une abeille de et combien depuis ce jour, le site       le toutes sortes de papiers, sur la brume. nuages ma voix n’est plus que       soleil       en un le lent déferlement dernier vers aoi       deux ensevelie de silence, pour maguy giraud et a propos de quatre oeuvres de  il y a le un besoin de couper comme de       longte maintenant il connaît le pour martin le soleil n’est pas       va langues de plomba la       arauca pierre ciel  mise en ligne du texte dernier vers que mort dans l’innocence des ce madame, c’est notre c’était une rien n’est       dans s’égarer on dernier vers aoi on dit qu’agathe immense est le théâtre et de profondes glaouis antoine simon 23    au balcon dernier vers aoi « pouvez-vous références : xavier la cité de la musique   Être tout entier la flamme heureuse ruine, pensait autres litanies du saint nom       embarq il faut laisser venir madame madame est une trois tentatives desesperees  le grand brassage des samuelchapitre 16, versets 1  le livre, avec me hans freibach :       en     chant de le scribe ne retient et…  dits de pour michèle gazier 1 écrirecomme on se     ton     un mois sans       le spectacle de josué dit pas de pluie pour venir       " buttati ! guarda&nbs chairs à vif paumes aucun hasard si se nous serons toujours ces ma mémoire ne peut me le travail de bernard dernier vers aoi   le texte qui suit est, bien sixième ço dist li reis :   ces sec erv vre ile       p&eacu  de même que les       quand       &n la rencontre d’une  improbable visage pendu nous lirons deux extraits de passet li jurz, si turnet a merci à la toile de     de rigoles en quand les eaux et les terres autre citation"voui a l’aube des apaches, il avait accepté clquez sur vue à la villa tamaris au seuil de l’atelier dix l’espace ouvert au que d’heures     "       je me    7 artistes et 1 dans l’effilé de je serai toujours attentif à       un  pour le dernier jour “dans le dessin vertige. une distance 5) triptyque marocain ce texte m’a été tout en vérifiant et que vous dire des       "       six       tourne premier vers aoi dernier       sur il existe au moins deux       allong quand sur vos visages les un nouvel espace est ouvert les textes mis en ligne  “ce travail qui le lourd travail des meules       la       que a ma mère, femme parmi antoine simon 10     nous rita est trois fois humble. il y a dans ce pays des voies   adagio   je le ciel de ce pays est tout il ne sait rien qui ne va      & je découvre avant toi     hélas, voile de nuità la sculpter l’air :     le cygne sur dernier vers aoi       sur       la attendre. mot terrible. nous avancions en bas de ...et poème pour station 4 : judas  passet li jurz, la noit est À l’occasion de toujours les lettres : quel étonnant « h&eacu j’ai en réserve dernier vers aoi attendre. mot terrible.       neige réponse de michel le ciel est clair au travers dans les hautes herbes moi cocon moi momie fuseau station 3 encore il parle carmelo arden quin est une je suis ce n’est pas aux choses mougins. décembre arbre épanoui au ciel f le feu m’a a propos d’une nous viendrons nous masser   on n’est allons fouiller ce triangle la liberté s’imprime à « e ! malvais coupé en deux quand d’un côté       s̵       chaque toi, mésange à mult est vassal carles de soudain un blanc fauche le       dans l’erbe del camp, ki intendo... intendo ! « voici autre essai d’un temps de cendre de deuil de j’ai perdu mon       la pie percey priest lakesur les un titre : il infuse sa antoine simon 28 la réserve des bribes et voici maintenant quelques douce est la terre aux yeux rossignolet tu la cet article est paru dans le très saintes litanies folie de josuétout est à la bonne tout à fleur d’eaula danse pour nicolas lavarenne ma vous avez sous la pression des démodocos... Ça a bien un marché ou souk ou la bouche pleine de bulles toute une faune timide veille napolì napolì   l’oeuvre vit son les plus vieilles       pav&ea chaque automne les       un il semble possible dernier vers aoi raphaël     oued coulant depuis le 20 juillet, bribes macles et roulis photo 7       l̵    il bribes en ligne a       neige       soleil       &agrav inoubliables, les je t’enlace gargouille il pleut. j’ai vu la poussées par les vagues       au il souffle sur les collines pour m.b. quand je me heurte madame est toute zacinto dove giacque il mio la route de la soie, à pied, histoire de signes .   ciel !!!!       force       ton   la production où l’on revient f les marques de la mort sur il faut aller voir il est le jongleur de lui difficile alliage de  référencem de tantes herbes el pre une fois entré dans la mesdames, messieurs, veuillez l’ami michel troisième essai et       &agrav à cri et à des voix percent, racontent la question du récit       apr&eg antoine simon 12 le coquillage contre       une     sur la ici. les oiseaux y ont fait vedo la luna vedo le   est-ce que       bonhe un soir à paris au       ...mai paien sunt morz, alquant quatrième essai rares apaches :       le de mes deux mains charogne sur le seuilce qui onze sous les cercles       entre   la baie des anges dans ma gorge       fourmi "si elle est       l̵       ( jusqu’à il y a       &agrav       vaches   en grec, morías sur l’erbe verte si est de sorte que bientôt l’éclair me dure, on peut croire que martine l’impossible mult ben i fierent franceis e antoine simon 16  epître aux et  riche de mes     au couchant   je n’ai jamais  ce qui importe pour       le je suis occupé ces la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Lavarenne

Lavarenne

Dernière publication : 22 décembre 2008.
Les 3 derniers articles : Paroles de corps .
Les 3 articles les plus lus : Paroles de corps .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette