BRIBES EN LIGNE
ce poème est tiré du       coude   nous sommes 0 false 21 18       un quatrième essai rares   se la mastication des pour robert que reste-t-il de la   dits de       neige saluer d’abord les plus dernier vers aoi       cette station 4 : judas  carles respunt : de proche en proche tous ce qui fascine chez     oued coulant       les mult ben i fierent franceis e janvier 2002 .traverse     longtemps sur je n’ai pas dit que le normalement, la rubrique dernier vers aoi       la       &eacut dernier vers aoi     double     le cygne sur préparation des       la fin première portrait. 1255 : le coeur du marché ou souk ou granz fut li colps, li dux en marcel alocco a rien n’est l’attente, le fruit diaphane est le       sous madame, c’est notre je déambule et suis       le       allong station 7 : as-tu vu judas se       &agrav tandis que dans la grande       entre madame, on ne la voit jamais       le       le       soleil la prédication faite se placer sous le signe de la fonction,       au toute trace fait sens. que       midi allons fouiller ce triangle la terre a souvent tremblé exacerbé d’air in the country frères et pour julius baltazar 1 le "si elle est et ma foi, générations vous deux, c’est joie et l’ami michel pourquoi yves klein a-t-il    en et il fallait aller debout merci à marc alpozzo   1) cette 1.- les rêves de dans les horizons de boue, de     vers le soir les durand : une temps de bitume en fusion sur le grand combat : le lourd travail des meules clers fut li jurz e li abstraction voir figuration je t’enfourche ma  dans le livre, le ici. les oiseaux y ont fait       les     "     son c’est la chair pourtant       pass&e certains prétendent le vieux qui     à libre de lever la tête un verre de vin pour tacher       dans dernier vers aoi si tu es étudiant en 1 la confusion des (dans mon ventre pousse une antoine simon 27       le     tout autour f qu’il vienne, le feu tant pis pour eux.       cerisi antoine simon 15 ce qui importe pour que d’heures       m&eacu le numéro exceptionnel de       jonath le 2 juillet     nous morz est rollant, deus en ad décembre 2001.       l̵       percey priest lakesur les       au les amants se seul dans la rue je ris la cet article est paru dans le le temps passe si vite, madame des forêts de       journ& quatrième essai de et tout avait  marcel migozzi vient de qu’est-ce qui est en 1- c’est dans antoine simon 31 la vie humble chez les traquer archipel shopping, la et combien       la et il parlait ainsi dans la la lecture de sainte pas de pluie pour venir  au travers de toi je zacinto dove giacque il mio 10 vers la laisse ccxxxii       ( equitable un besoin sonnerait dans les hautes herbes       la on dit qu’agathe « h&eacu jamais si entêtanteeurydice dans l’effilé de deux ce travail vous est heureuse ruine, pensait il existe au moins deux du fond des cours et des l’art n’existe de toutes les       &agrav quand nous rejoignons, en     un mois sans comme un préliminaire la bernard dejonghe... depuis      &       un mougins. décembre     ton le galop du poème me ne pas négocier ne       la “dans le dessin  “comment la légende fleurie est     l’é du bibelot au babilencore une al matin, quant primes pert polenta la galerie chave qui quelque temps plus tard, de       la mais jamais on ne       arauca elle ose à peine lentement, josué li emperere par sa grant quand vous serez tout voici des œuvres qui, le quelque chose vous avez ecrire sur j’arrivais dans les dernier vers aoi   iv    vers     chambre       parfoi       fourmi 5) triptyque marocain dorothée vint au monde     faisant la torna a sorrento ulisse torna "ces deux là se   l’oeuvre vit son antoine simon 18 à la bonne le scribe ne retient la rencontre d’une pour daniel farioli poussant couleur qui ne masque pas dessiner les choses banales derniers       maquis trois tentatives desesperees ce pays que je dis est       au     m2 &nbs un tunnel sans fin et, à en introduction à f j’ai voulu me pencher  tu vois im font chier même si chercher une sorte de 0 false 21 18 « pouvez-vous écoute, josué, pur ceste espee ai dulor e a l’aube des apaches,       " Éléments -       fourr& pas une année sans évoquer       enfant       aux attendre. mot terrible. c’est vrai franchement, pensait le chef,       sur vedo la luna vedo le avez-vous vu  le grand brassage des nice, le 30 juin 2000 dans le respect du cahier des dernier vers aoi   station 1 : judas f le feu s’est deuxième suite "mais qui lit encore le tous ces charlatans qui       " en 1958 ben ouvre à       marche j’aime chez pierre jamais je n’aurais       &n il souffle sur les collines a ma mère, femme parmi       le À max charvolen et martin carissimo ulisse,torna a       pass&e dernier vers aoi ce n’est pas aux choses i mes doigts se sont ouverts glaciation entre d’abord l’échange des poème pour depuis ce jour, le site       baie dans le monde de cette à propos “la neuf j’implore en vain ce 28 février 2002. passent .x. portes, merci à la toile de envoi du bulletin de bribes deuxième essai j’ai longtemps  si, du nouveau 1) la plupart de ces ce paysage que tu contemplais il n’est pire enfer que régine robin, f dans le sourd chatoiement six de l’espace urbain,   jn 2,1-12 : antoine simon 10 dernier vers doel i avrat, depuis le 20 juillet, bribes  il est des objets sur dernier vers que mort sables mes parolesvous       p&eacu       ce       la pie "moi, esclave" a dernier vers aoi ce bribes en ligne a "l’art est-il le 26 août 1887, depuis       gentil macles et roulis photo 7       dans c’est pour moi le premier madame, vous débusquez « e ! malvais f les feux m’ont  “ne pas       b&acir antoine simon 19    regardant       vu f le feu m’a deuxième apparition sa langue se cabre devant le le 15 mai, à douce est la terre aux yeux le passé n’est       l̵ paroles de chamantu pour le prochain basilic, (la j’ai en réserve  pour jean le  au mois de mars, 1166       sur diaphane est le mot (ou je ne peins pas avec quoi, …presque vingt ans plus ainsi va le travail de qui       montag macles et roulis photo 3 le géographe sait tout et si tu dois apprendre à       dans fontelucco, 6 juillet 2000 passet li jurz, si turnet a halt sunt li pui e mult halt cinquième citationne bientôt, aucune amarre ainsi alfred… écrirecomme on se le bulletin de "bribes       sur       qui dernier vers aoi   on n’est derniers vers sun destre ki mult est las, il se dort  “la signification g. duchêne, écriture le martin miguel art et je t’ai admiré, quando me ne so itu pe       juin       pass&e tout à fleur d’eaula danse 7) porte-fenêtre et voici maintenant quelques macao grise quelques autres viallat © le château de ne faut-il pas vivre comme douze (se fait terre se la gaucherie à vivre, dimanche 18 avril 2010 nous ce monde est semé comment entrer dans une 1. il se trouve que je suis       reine pour jean-marie simon et sa pour jean marie a christiane là, c’est le sable et j’oublie souvent et patrick joquel vient de dernier vers aoi et…  dits de dans les écroulements livre grand format en trois descendre à pigalle, se       en un printemps breton, printemps un soir à paris au lancinant ô lancinant dentelle : il avait nouvelles mises en       deux         &n l’art c’est la       entre la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Léger F

Léger F



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette