BRIBES EN LIGNE
clere est la noit e la dans les carnets  avec « a la       force       parfoi       glouss  la lancinante sur la toile de renoir, les       les saluer d’abord les plus essai de nécrologie,       l̵     l’é pas même mise en ligne d’un tendresses ô mes envols nécrologie se reprendre. creuser son       d&eacu       assis iv.- du livre d’artiste j’oublie souvent et les textes mis en ligne     faisant la et il fallait aller debout antoine simon 16 clquez sur si j’avais de son six de l’espace urbain,   ces notes madame a des odeurs sauvages     le je ne peins pas avec quoi, à la bonne ce pays que je dis est       magnol l’existence n’est dernier vers aoi dernier vers aoi et combien tout le problème  il est des objets sur 1- c’est dans     vers le soir   maille 1 :que toutes sortes de papiers, sur et la peur, présente       la deuxième c’est extrêmement la route de la soie, à pied, viallat © le château de et je vois dans vos lentement, josué madame, on ne la voit jamais dans le respect du cahier des la force du corps,       deux la vie est ce bruissement       fourmi       droite le lourd travail des meules dernier vers aoi « 8° de dans ce périlleux quatre si la mer s’est « h&eacu en introduction à karles se dort cum hume       l̵       &agrav granz est li calz, si se  le "musée dans les écroulements pour m.b. quand je me heurte lancinant ô lancinant dans les horizons de boue, de m1       percey priest lakesur les     extraire a grant dulur tendrai puis ouverture de l’espace       coude       neige madame est toute ce texte m’a été nous viendrons nous masser       bien l’impression la plus tout à fleur d’eaula danse et  riche de mes un nouvel espace est ouvert       " l’une des dernières le galop du poème me et ma foi, moisissures mousses lichens des conserves ! dernier vers aoi cinquième citationne il semble possible religion de josué il laure et pétrarque comme dernier vers aoi nous avons affaire à de       les     sur la en ceste tere ad estet ja 0 false 21 18       je me folie de josuétout est monde imaginal, aucun hasard si se     les fleurs du c’était une pour marcel une fois entré dans la du fond des cours et des  un livre écrit dans le patriote du 16 mars       baie entr’els nen at ne pui a christiane   adagio   je "et bien, voilà..." dit ce jour là, je pouvais avez-vous vu  ce mois ci : sub bien sûrla ce monde est semé deux nouveauté, on croit souvent que le but onzième quelques autres f les feux m’ont       ton (À l’église le plus insupportable chez sequence 6   le dernier vers doel i avrat, de pa(i)smeisuns en est venuz au programme des actions       qui les routes de ce pays sont j’ai parlé       au  mise en ligne du texte et voici maintenant quelques “dans le dessin a dix sept ans, je ne savais j’ai donné, au mois le nécessaire non l’art c’est la       le où l’on revient     cet arbre que l’erbe del camp, ki   entrons       le li quens oger cuardise je ne saurais dire avec assez       allong je t’enfourche ma pour qui veut se faire une sors de mon territoire. fais histoire de signes . pour maxime godard 1 haute  dans le livre, le carles respunt :         &n si elle est belle ? je dernier vers s’il jamais si entêtanteeurydice  les œuvres de le corps encaisse comme il la réserve des bribes poussées par les vagues et c’était dans dans le train premier À max charvolen et martin la vie est dans la vie. se mieux valait découper face aux bronzes de miodrag f j’ai voulu me pencher v.- les amicales aventures du  si, du nouveau  tu ne renonceras pas. dernier vers aoi rimbaud a donc  improbable visage pendu madame, c’est notre on cheval aux george(s) (s est la "le renard connaît madame des forêts de       pav&ea       au pas sur coussin d’air mais     au couchant antoine simon 11 les petites fleurs des tout en travaillant sur les tes chaussures au bas de 5) triptyque marocain al matin, quant primes pert de profondes glaouis antoine simon 7       dans pour martine, coline et laure l’art n’existe       pourqu quand c’est le vent qui       s̵ temps de pierres le numéro exceptionnel de de la paien sunt morz, alquant       m̵ titrer "claude viallat,  le grand brassage des   est-ce que mon cher pétrarque, le 23 février 1988, il   né le 7 chaque jour est un appel, une je t’ai admiré,  pour le dernier jour       arauca f tous les feux se sont attention beau  l’exposition  à propos des grands pour angelo pour philippe      & dernier vers aoi f toutes mes rêves de josué, art jonction semble enfin   encore une   dits de agnus dei qui tollis peccata       juste un chercher une sorte de etudiant à mon travail est une (de)lecta lucta   la littérature de fin première 1) la plupart de ces       pass&e       un tunnel sans fin et, à comme c’est introibo ad altare       deux       &n et…  dits de « e ! malvais  on peut passer une vie merci au printemps des pour daniel farioli poussant carissimo ulisse,torna a       le  les éditions de la vie humble chez les dans l’effilé de pour michèle gazier 1)       le clers est li jurz et li envoi du bulletin de bribes     surgi et si tu dois apprendre à écrirecomme on se dernier vers aoi ki mult est las, il se dort le coeur du   six formes de la je n’hésiterai ils s’étaient immense est le théâtre et À peine jetés dans le troisième essai et je serai toujours attentif à et encore  dits a supposer quece monde tienne la prédication faite  le livre, avec       &n       sur le  hors du corps pas       sur "ah ! mon doux pays, f le feu s’est vous deux, c’est joie et antoine simon 18 et il parlait ainsi dans la       sur       une       dans beaucoup de merveilles onze sous les cercles faisant dialoguer abu zayd me déplait. pas temps de bitume en fusion sur       quinze i en voyant la masse aux ( ce texte a nice, le 30 juin 2000       vaches polenta dix l’espace ouvert au able comme capable de donner portrait. 1255 : certains prétendent il tente de déchiffrer,       rampan j’écoute vos f les rêves de       le       descen       au bribes en ligne a carissimo ulisse,torna a     m2 &nbs ensevelie de silence,       quand je reviens sur des       sur dernier vers aoi madame est une torche. elle in the country       sur peinture de rimes. le texte deuxième essai le       le vous avez la fonction, dans ce pays ma mère 1-nous sommes dehors. l’homme est       la un titre : il infuse sa intendo... intendo !    regardant vertige. une distance dernier vers aoi dans les carnets       embarq 1257 cleimet sa culpe, si comme ce mur blanc macles et roulis photo 6 se placer sous le signe de sa langue se cabre devant le antoine simon 20 dans le monde de cette dernier vers aoi quelques textes dernier vers aoi pour egidio fiorin des mots ...et poème pour le proche et le lointain langues de plomba la raphaël un soir à paris au il n’était qu’un si grant dol ai que ne temps où le sang se jamais je n’aurais       le ce jour-là il lui       aujour normal 0 21 false fal je meurs de soif   un vendredi mise en ligne deuxième essai livre grand format en trois       ...mai le texte qui suit est, bien antoine simon 2   d’un coté, un jour, vous m’avez       les   que signifie pas facile d’ajuster le epuisement de la salle, il en est des meurtrières.       " le 15 mai, à sixième la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Léger N

Léger N



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette