BRIBES EN LIGNE
"si elle est elle réalise des printemps breton, printemps à la mémoire de c’est extrêmement le 19 novembre 2013, à la     nous le 2 juillet ecrire sur avez-vous vu pour egidio fiorin des mots 1) notre-dame au mur violet temps de pierres après la lecture de a dix sept ans, je ne savais dix l’espace ouvert au     à macles et roulis photo       aux       le pour jacky coville guetteurs les lettres ou les chiffres dernier vers aoi       jonath    7 artistes et 1 sa langue se cabre devant le le texte qui suit est, bien       cerisi  dernières mises   encore une aux george(s) (s est la mieux valait découper 1254 : naissance de la liberté de l’être antoine simon 15       chaque allons fouiller ce triangle ici, les choses les plus ma mémoire ne peut me siglent a fort e nagent e même si c’est une sorte de il avait accepté sur l’erbe verte si est raphaël       magnol onzième les installations souvent, une autre approche de       je dans la caverne primordiale la bouche pleine de bulles un nouvel espace est ouvert on trouvera la video       et tu     rien encore une citation“tu   pour adèle et folie de josuétout est dans ce pays ma mère à cri et à démodocos... Ça a bien un le 15 mai, à 0 false 21 18 je suis bien dans al matin, quant primes pert mouans sartoux. traverse de non, björg, c’est vrai dans les écroulements références : xavier diaphane est le mot (ou       bien dimanche 18 avril 2010 nous une fois entré dans la passet li jurz, si turnet a je suis occupé ces saluer d’abord les plus en introduction à pour pierre theunissen la quand c’est le vent qui guetter cette chose pour martine et si tu dois apprendre à nouvelles mises en       rampan chairs à vif paumes lu le choeur des femmes de dernier vers aoi rimbaud a donc raphaËl l’ami michel et la peur, présente antoine simon 11       le 1- c’est dans faisant dialoguer             nuage       je me antoine simon 9       soleil pour max charvolen 1) la cité de la musique suite du blasphème de là, c’est le sable et mon travail est une la chaude caresse de ecrire les couleurs du monde granz est li calz, si se mult est vassal carles de passent .x. portes, temps de cendre de deuil de   au milieu de carmelo arden quin est une jouer sur tous les tableaux tu le saiset je le vois   1) cette       la travail de tissage, dans       arauca au lecteur voici le premier  la toile couvre les la mort d’un oiseau. zacinto dove giacque il mio madame a des odeurs sauvages “dans le dessin jamais je n’aurais j’aime chez pierre       bonhe le galop du poème me  ce mois ci : sub  le livre, avec autre citation"voui dans l’innocence des monde imaginal, toulon, samedi 9 dernier vers aoi  l’écriture antoine simon 24 la fraîcheur et la madame aux rumeurs dans le patriote du 16 mars in the country   dernier vers aoi dans les horizons de boue, de     les provisions       m̵ elle disposait d’une un jour, vous m’avez       fleur deux nouveauté, descendre à pigalle, se       vu     " le 26 août 1887, depuis entr’els nen at ne pui       d&eacu ouverture de l’espace       sur torna a sorrento ulisse torna a grant dulur tendrai puis sequence 6   le libre de lever la tête abu zayd me déplait. pas   que signifie se placer sous le signe de    nous nous avancions en bas de merle noir  pour pourquoi yves klein a-t-il je dors d’un sommeil de a ma mère, femme parmi       dans quand les mots macles et roulis photo 7 il n’y a pas de plus introibo ad altare sixième certains soirs, quand je (de)lecta lucta   dernier vers aoi voici des œuvres qui, le le plus insupportable chez vous avez approche d’une       montag epuisement de la salle, j’ai longtemps  il est des objets sur eurydice toujours nue à       nuage qu’est-ce qui est en toute trace fait sens. que on préparait la galerie chave qui ils s’étaient     m2 &nbs toutefois je m’estimais dernier vers que mort la poésie, à la rita est trois fois humble.  hors du corps pas cet univers sans       un  tous ces chardonnerets       sur  dans toutes les rues Ç’avait été la le temps passe dans la  “ce travail qui l’appel tonitruant du a la femme au a la libération, les pas une année sans évoquer il était question non certains prétendent la terre nous onze sous les cercles merci à marc alpozzo la langue est intarissable premier essai c’est dernier vers aoi g. duchêne, écriture le à bernadette af : j’entends       au       le pas même       l̵       la station 3 encore il parle     les fleurs du Éléments - « pouvez-vous pour jean-marie simon et sa et c’était dans aucun hasard si se essai de nécrologie, dans les rêves de la       s̵       que station 7 : as-tu vu judas se rien n’est       bonheu ce jour là, je pouvais polenta       les   la production autre essai d’un     depuis charogne sur le seuilce qui       apparu       cette il semble possible       retour issent de mer, venent as sous l’occupation ce jour-là il lui religion de josué il la littérature de je n’hésiterai     [1]  en cet anniversaire, ce qui ce va et vient entre À l’occasion de   pour olivier       pourqu ce 28 février 2002.  la lancinante       au je découvre avant toi "ah ! mon doux pays, histoire de signes .  ce qui importe pour       dans dernier vers aoi pas sur coussin d’air mais au programme des actions       quinze les plus terribles   le 10 décembre troisième essai i.- avaler l’art par halt sunt li pui e mult halt j’arrivais dans les etait-ce le souvenir li emperere s’est outre la poursuite de la mise percey priest lakesur les       devant art jonction semble enfin carissimo ulisse,torna a       la accorde ton désir à ta pour maguy giraud et titrer "claude viallat, l’illusion d’une       sur de profondes glaouis les routes de ce pays sont dernier vers aoi que d’heures quel étonnant       pour michèle aueret deuxième suite rare moment de bonheur,  marcel migozzi vient de les dernières « h&eacu       avant à la bonne carles respunt : la bouche pure souffrance chaises, tables, verres, max charvolen, martin miguel soudain un blanc fauche le antoine simon 18     &nbs   ces sec erv vre ile (dans mon ventre pousse une un verre de vin pour tacher encore la couleur, mais cette le ciel de ce pays est tout gardien de phare à vie, au bel équilibre et sa passet li jurz, la noit est f le feu s’est prenez vos casseroles et  de même que les à je ne sais pas si   un vendredi je suis thème principal : antoine simon 3 les premières c’est la distance entre patrick joquel vient de j’ai parlé ce qui fait tableau : ce       reine tout à fleur d’eaula danse face aux bronzes de miodrag pure forme, belle muette, f j’ai voulu me pencher la rencontre d’une que reste-t-il de la nous avons affaire à de bernadette griot vient de je désire un les textes mis en ligne les parents, l’ultime ce pays que je dis est jusqu’à il y a de l’autre vous dites : "un nous viendrons nous masser la lecture de sainte des voix percent, racontent ce poème est tiré du autre citation ….omme virginia par la spectacle de josué dit  pour jean le toujours les lettres :       au f les marques de la mort sur       apr&eg j’ai donné, au mois un besoin de couper comme de du fond des cours et des       embarq tes chaussures au bas de       je comme ce mur blanc inoubliables, les ce n’est pas aux choses preambule – ut pictura petites proses sur terre le ciel est clair au travers a propos de quatre oeuvres de       banlie temps où les coeurs       " pour qui veut se faire une dernier vers aoi la question du récit       "       une la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Long

Long



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette