BRIBES EN LIGNE
quel ennui, mortel pour       sur  tu vois im font chier le 26 août 1887, depuis       dans il existe au moins deux       midi dernier vers aoi ce poème est tiré du       enfant avez-vous vu morz est rollant, deus en ad rien n’est la mort d’un oiseau. pour andré À peine jetés dans le       arauca       "   si vous souhaitez la rencontre d’une face aux bronzes de miodrag dernier vers aoi voile de nuità la la poésie, à la  “comment (ô fleur de courge...       vu       le marché ou souk ou       dans       neige attendre. mot terrible.       sur folie de josuétout est rossignolet tu la pour m.b. quand je me heurte mougins. décembre nous serons toujours ces ce texte m’a été antoine simon 16 vous êtes antoine simon 17       quinze   iv    vers dernier vers aoi diaphane est le 1 au retour au moment les parents, l’ultime lu le choeur des femmes de je ne saurais dire avec assez ma chair n’est       fleure et c’était dans le corps encaisse comme il prenez vos casseroles et       la le scribe ne retient iloec endreit remeint li os l’appel tonitruant du autre essai d’un   d’un coté, paien sunt morz, alquant une errance de       &agrav premier essai c’est     une abeille de la lecture de sainte  hors du corps pas s’égarer on si, il y a longtemps, les ma mémoire ne peut me genre des motsmauvais genre     pourquoi       nuage ce n’est pas aux choses sa langue se cabre devant le à la mémoire de « h&eacu       descen       longte avant propos la peinture est à bernadette       agnus dei qui tollis peccata les dessins de martine orsoni     double   le 10 décembre bruno mendonça       et tu "tu sais ce que c’est   j’ai souvent le soleil n’est pas elle réalise des  pour jean le  c’était jouer sur tous les tableaux derniers vers sun destre les avenues de ce pays   jn 2,1-12 : les cuivres de la symphonie le géographe sait tout on trouvera la video dernier vers aoi à       voyage attendre. mot terrible. pour michèle gazier 1) f les feux m’ont       ce la bouche pleine de bulles on peut croire que martine       st il ne s’agit pas de thème principal : l’impossible il est le jongleur de lui li quens oger cuardise       pav&ea il arriva que bernadette griot vient de  un livre écrit       je me antoine simon 13 deux ce travail vous est ce 28 février 2002. je serai toujours attentif à je découvre avant toi ...et poème pour guetter cette chose   tout est toujours en  les œuvres de « pouvez-vous       entre granz est li calz, si se "ah ! mon doux pays,       neige vous dites : "un    tu sais j’ai parlé dernier vers aoi rien n’est plus ardu       devant "la musique, c’est le carmelo arden quin est une générations reprise du site avec la le coeur du effleurer le ciel du bout des   adagio   je de mes deux mains À max charvolen et madame dans l’ombre des toutefois je m’estimais ouverture de l’espace quatrième essai de la légende fleurie est ensevelie de silence, et nous n’avons rien dans l’effilé de il faut laisser venir madame les enseignants : il y a tant de saints sur intendo... intendo ! tous feux éteints. des "et bien, voilà..." dit       au je m’étonne toujours de la j’ai en réserve le ciel est clair au travers la deuxième édition du       " moi cocon moi momie fuseau « e ! malvais violette cachéeton r.m.a toi le don des cris qui pour robert       au dire que le livre est une depuis le 20 juillet, bribes antoine simon 11     ton v.- les amicales aventures du derniers quand c’est le vent qui       journ& sixième qu’est-ce qui est en lorsque martine orsoni c’est pour moi le premier immense est le théâtre et du bibelot au babilencore une  l’écriture deuxième apparition     pluie du   entrons une fois entré dans la o tendresses ô mes pour nicolas lavarenne ma macles et roulis photo 7 les dieux s’effacent ce qui aide à pénétrer le mille fardeaux, mille polenta vos estes proz e vostre sables mes parolesvous       alla le samedi 26 mars, à 15 “dans le dessin pour jean gautheronle cosmos       ton il existe deux saints portant       que beaucoup de merveilles c’était une quai des chargeurs de       la       le       une ne faut-il pas vivre comme l’art c’est la       &n il semble possible       nuage       entre autre citation       m̵ avec marc, nous avons       en la tentation du survol, à   1) cette clquez sur       assis je suis ….omme virginia par la il aurait voulu être     du faucon dans le train premier 1- c’est dans       s̵ ici. les oiseaux y ont fait onze sous les cercles   un vendredi quatrième essai de le ciel de ce pays est tout tant pis pour eux. vertige. une distance madame est une torche. elle vous avez       la encore la couleur, mais cette       bruyan (vois-tu, sancho, je suis dans le pain brisé son un nouvel espace est ouvert       grappe     hélas,     au couchant quand vous serez tout   six formes de la la gaucherie à vivre, f le feu s’est buttati ! guarda&nbs aucun hasard si se deux nouveauté,       un le plus insupportable chez     oued coulant l’instant criblé cette machine entre mes       &eacut       dans   je n’ai jamais cinquième essai tout et voici maintenant quelques pour jean-louis cantin 1.- dernier vers aoi bribes en ligne a quando me ne so itu pe À la loupe, il observa     extraire   dits de li emperere s’est edmond, sa grande apaches : à propos “la giovanni rubino dit dans les hautes herbes  on peut passer une vie titrer "claude viallat, et ces (À l’église       glouss dernier vers aoi le glacis de la mort       "   la production antoine simon 15 un temps hors du       le où l’on revient de toutes les entr’els nen at ne pui mon cher pétrarque,       fourmi pluies et bruines, tout en travaillant sur les je déambule et suis eurydice toujours nue à antoine simon 27 ce paysage que tu contemplais ajout de fichiers sons dans et je vois dans vos et que dire de la grâce a supposer quece monde tienne et combien   nous sommes  l’exposition  (la numérotation des ma voix n’est plus que       le l’erbe del camp, ki le 2 juillet  le "musée       six je t’enlace gargouille fin première macles et roulis photo 3 li emperere par sa grant dans l’innocence des de proche en proche tous al matin, quant primes pert un homme dans la rue se prend ce qui importe pour     le il tente de déchiffrer,       le est-ce parce que, petit, on   né le 7       cette je n’hésiterai       apparu j’ai donné, au mois    au balcon       sous epuisement de la salle, sept (forces cachées qui  pour de n’ayant pas la terre a souvent tremblé la langue est intarissable sur l’erbe verte si est il ne reste plus que le       baie       il j’ai perdu mon ils sortent j’entends sonner les       au station 4 : judas  difficile alliage de monde imaginal,       sabots douze (se fait terre se très saintes litanies       je me quelques autres nice, le 8 octobre et  riche de mes c’est vrai on cheval sous la pression des il en est des noms comme du pour helmut approche d’une  hier, 17 villa arson, nice, du 17       soleil dernier vers aoi       &agrav libre de lever la tête "je me tais. pour taire. l’évidence     sur la pente quatrième essai rares ainsi fut pétrarque dans dernier vers aoi       chaque a grant dulur tendrai puis heureuse ruine, pensait la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Lorin

Lorin



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette