BRIBES EN LIGNE
(elle entretenait je déambule et suis       sur le générations noble folie de josué, fragilité humaine. reprise du site avec la     faisant la cinquième essai tout     nous madame est une torche. elle         &n dernier vers aoi le lourd travail des meules       &  pour le dernier jour zacinto dove giacque il mio       bonheu     &nbs depuis le 20 juillet, bribes les premières     à la lecture de sainte pour andrée   nous sommes       grimpa   ces sec erv vre ile deuxième essai       une moi cocon moi momie fuseau f les rêves de       pass&e dernier vers aoi   pour jean-louis cantin 1.- tout en travaillant sur les À perte de vue, la houle des sainte marie, pourquoi yves klein a-t-il temps de bitume en fusion sur dans les horizons de boue, de « voici et c’était dans af : j’entends ço dist li reis : l’existence n’est non, björg,      & du fond des cours et des       longte       va  “ne pas       qui  dans le livre, le ce paysage que tu contemplais travail de tissage, dans       l̵    si tout au long il pleut. j’ai vu la bribes en ligne a pour pierre theunissen la vue à la villa tamaris et voici maintenant quelques       &n titrer "claude viallat, ma voix n’est plus que       p&eacu pour anne slacik ecrire est tout est possible pour qui je ne sais pas si dernier vers aoi il n’y a pas de plus raphaËl laure et pétrarque comme le ciel est clair au travers antoine simon 22  tu ne renonceras pas. l’art n’existe       au tant pis pour eux. dernier vers aoi et il parlait ainsi dans la et la peur, présente au rayon des surgelés quelques autres ce qui fascine chez 1- c’est dans avec marc, nous avons sous la pression des       dans le texte qui suit est, bien premier vers aoi dernier s’ouvre la le numéro exceptionnel de antoine simon 32 preambule – ut pictura bernard dejonghe... depuis 10 vers la laisse ccxxxii     de rigoles en au matin du       je me je serai toujours attentif à attendre. mot terrible.  née à  la lancinante dans les carnets       dans madame est la reine des       la souvent je ne sais rien de       embarq pour nicolas lavarenne ma il en est des meurtrières. vedo la luna vedo le  les trois ensembles dernier vers aoi   pour théa et ses soudain un blanc fauche le       rampan       la je reviens sur des       soleil       au attelage ii est une œuvre macles et roulis photo 4 réponse de michel au programme des actions aux george(s) (s est la     [1]        dans       dans     les fleurs du mult est vassal carles de pour michèle gazier 1 chaque automne les pour martin dernier vers aoi     dans la ruela   est-ce que Ç’avait été la a l’aube des apaches, glaciation entre temps de pierres       midi la musique est le parfum de  improbable visage pendu folie de josuétout est quatrième essai de le corps encaisse comme il l’impression la plus o tendresses ô mes       sur le tissu d’acier sur la toile de renoir, les       &n tendresses ô mes envols madame chrysalide fileuse     double       au  le livre, avec de toutes les dernier vers aoi références : xavier station 4 : judas  ce       la lentement, josué jamais si entêtanteeurydice       les dans la caverne primordiale me couleur qui ne masque pas le pendu toulon, samedi 9 suite de       apr&eg paien sunt morz, alquant dernier vers aoi comme c’est il faut laisser venir madame pour frédéric       l̵    de femme liseuse  le grand brassage des antoine simon 14     sur la pente de profondes glaouis   anatomie du m et   un vendredi antoine simon 18 d’un bout à poème pour       la pierre ciel pour martine c’est un peu comme si,       j̵ comme un préliminaire la       avant f j’ai voulu me pencher raphaël sables mes parolesvous       quand       magnol  epître aux ( ce texte a       le je t’ai admiré, ce qui importe pour temps où les coeurs les oiseaux s’ouvrent    au balcon l’appel tonitruant du ] heureux l’homme aucun hasard si se quant carles oït la al matin, quant primes pert vi.- les amicales aventures « e ! malvais   entrons carmelo arden quin est une a la fin il ne resta que j’ai parlé vous êtes  je signerai mon quelques textes trois tentatives desesperees li quens oger cuardise deux ce travail vous est ce jour-là il lui carles li reis en ad prise sa j’aime chez pierre   jn 2,1-12 :       dans       dans leonardo rosa quel étonnant eurydice toujours nue à merci au printemps des exacerbé d’air       sur je t’enfourche ma deuxième essai le       la se placer sous le signe de il n’était qu’un bernadette griot vient de       l̵ pour julius baltazar 1 le  les œuvres de sculpter l’air : de pareïs li seit la  de la trajectoire de ce six de l’espace urbain, pour le prochain basilic, (la dans les écroulements n’ayant pas a christiane ecrire les couleurs du monde pour robert l’éclair me dure, pluies et bruines, antoine simon 2 rare moment de bonheur,       &agrav       pav&ea au commencement était f dans le sourd chatoiement "ah ! mon doux pays,       &agrav nos voix nécrologie       gentil dans le monde de cette ils sortent elle ose à peine deuxième apparition de ce 28 février 2002. encore une citation“tu reflets et echosla salle frères et où l’on revient que d’heures       assis j’ai perdu mon une autre approche de grant est la plaigne e large c’est seulement au montagnesde a propos de quatre oeuvres de (À l’église  le "musée pas facile d’ajuster le écoute, josué,       entre antoine simon 3 alocco en patchworck © dans l’effilé de c’est la chair pourtant cinq madame aux yeux       vaches (josué avait lentement rien n’est plus ardu le ciel de ce pays est tout       dans gardien de phare à vie, au dernier vers aoi       retour l’homme est jouer sur tous les tableaux     cet arbre que ouverture d’une il n’est pire enfer que pour jean-marie simon et sa patrick joquel vient de       fourr& pour jacqueline moretti,       neige les cuivres de la symphonie       deux         or dernier vers aoi     quand on dit qu’agathe   au milieu de il est le jongleur de lui       cette depuis ce jour, le site c’était une granz fut li colps, li dux en       et tu « 8° de j’oublie souvent et       le     surgi À max charvolen et  tu vois im font chier normal 0 21 false fal ce monde est semé  la toile couvre les m1       à bernadette       apr&eg tout est prêt en moi pour en cet anniversaire, ce qui "si elle est 7) porte-fenêtre etait-ce le souvenir 0 false 21 18 lu le choeur des femmes de antoine simon 21       m&eacu   (à les parents, l’ultime j’ai relu daniel biga, c’est une sorte de dernier vers doel i avrat,       dans iloec endreit remeint li os pour juste un passet li jurz, si turnet a antoine simon 7 immense est le théâtre et la terre a souvent tremblé clquez sur       allong si elle est belle ? je il ne reste plus que le là, c’est le sable et bientôt, aucune amarre la vie humble chez les un nouvel espace est ouvert première mult ben i fierent franceis e       ton ma mémoire ne peut me   d’un coté, 1 au retour au moment       pour mon épouse nicole le franchissement des antoine simon 23 bien sûr, il y eut à propos des grands aux barrières des octrois  avec « a la    nous ...et poème pour       bruyan l’une des dernières dernier vers aoi la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Matteudi

Matteudi



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette