BRIBES EN LIGNE
 pour le dernier jour dans les carnets " je suis un écorché vif.       &eacut       quand  référencem  ce qui importe pour    si tout au long rossignolet tu la dernier vers aoi   pour théa et ses equitable un besoin sonnerait heureuse ruine, pensait dans les horizons de boue, de       avant À l’occasion de dans le pays dont je vous j’écoute vos rien n’est plus ardu juste un mot pour annoncer       parfoi la réserve des bribes "moi, esclave" a il ne s’agit pas de       object ce texte m’a été dans les rêves de la sables mes parolesvous pour philippe   d’un coté,       dans       " toujours les lettres : pour raphaël ouverture d’une je serai toujours attentif à macles et roulis photo 4 viallat © le château de toute une faune timide veille       qui   marcel dernier vers aoi       ruelle       l̵ le 23 février 1988, il       le  dans le livre, le       la pie tout en travaillant sur les de mes deux mains c’est ici, me     sur la dont les secrets… à quoi pour mes enfants laure et six de l’espace urbain, portrait. 1255 : toutes sortes de papiers, sur madame est toute dernier vers aoi       vu       je attelage ii est une œuvre       pav&ea   si vous souhaitez     m2 &nbs antoine simon 5 “le pinceau glisse sur une il faut dire les titrer "claude viallat, ouverture de l’espace li quens oger cuardise je suis celle qui trompe       va       jardin il y a des objets qui ont la       les iloec endreit remeint li os de sorte que bientôt au lecteur voici le premier antoine simon 26 nous avons affaire à de régine robin, l’attente, le fruit À peine jetés dans le       bien et ma foi, sors de mon territoire. fais tout mon petit univers en 1 au retour au moment       object dessiner les choses banales je t’enlace gargouille dernier vers aoi   pour le prochain       neige v.- les amicales aventures du de soie les draps, de soie les premières       au je crie la rue mue douleur "l’art est-il       sur le coeur du pour jean marie et tout avait       dans petit matin frais. je te       coude je ne sais pas si (ô fleur de courge... trois tentatives desesperees     pourquoi il en est des meurtrières. quel ennui, mortel pour un jour nous avons il ne reste plus que le    au balcon       sur deuxième approche de est-ce parce que, petit, on mieux valait découper dernier vers aoi 1) notre-dame au mur violet j’entends sonner les réponse de michel       apr&eg buttati ! guarda&nbs cinquième citationne « amis rollant, de       glouss rare moment de bonheur,   j’ai souvent d’un bout à autres litanies du saint nom  tu ne renonceras pas. attendre. mot terrible.  dans toutes les rues passet li jurz, si turnet a   le 10 décembre   saint paul trois antoine simon 9 le samedi 26 mars, à 15 maintenant il connaît le rm : d’accord sur le 15 mai, à deuxième essai le   (à       entre       il ce qui aide à pénétrer le dernier vers aoi (en regardant un dessin de       la 1 la confusion des al matin, quant primes pert ce va et vient entre montagnesde ce n’est pas aux choses       "       en un quand les mots 0 false 21 18 dernier vers que mort soudain un blanc fauche le       &agrav art jonction semble enfin       sur antoine simon 23       les       grappe     son l’évidence       alla ils avaient si longtemps, si dans le monde de cette   l’oeuvre vit son « e ! malvais (À l’église     après spectacle de josué dit bernard dejonghe... depuis dernier vers s’il la cité de la musique l’ami michel       apparu pure forme, belle muette,   ces notes saluer d’abord les plus coupé le sonà ] heureux l’homme et si tu dois apprendre à certains soirs, quand je epuisement de la salle, 0 false 21 18 à propos “la il était question non j’ai donné, au mois comment entrer dans une a claude b.   comme clquez sur mise en ligne     rien ecrire sur la communication est ils sortent douce est la terre aux yeux  on peut passer une vie le glacis de la mort un temps hors du  au mois de mars, 1166     faisant la la langue est intarissable cher bernard     oued coulant et te voici humanité légendes de michel derniers vers sun destre f qu’il vienne, le feu la force du corps, "et bien, voilà..." dit l’impression la plus quatrième essai de grant est la plaigne e large ensevelie de silence,       (     " mon cher pétrarque,       la   pour adèle et ses mains aussi étaient ainsi fut pétrarque dans jamais je n’aurais       d&eacu la prédication faite   iv    vers j’ai en réserve les installations souvent, i mes doigts se sont ouverts f j’ai voulu me pencher       fourmi dernier vers aoi cinq madame aux yeux dernier vers aoi mi viene in mentemi voile de nuità la un jour, vous m’avez quand nous rejoignons, en       les madame aux rumeurs pour andrée pour marcel       le exode, 16, 1-5 toute carles respunt :       " trois (mon souffle au matin passet li jurz, la noit est poème pour c’est vrai dernier vers aoi j’aime chez pierre       sur       un ce qu’un paysage peut beaucoup de merveilles rêve, cauchemar,  “... parler une tromper le néant mais jamais on ne madame est une et que dire de la grâce    de femme liseuse antoine simon 7 li emperere s’est il existe deux saints portant  c’était grande lune pourpre dont les  il y a le on peut croire que martine   ciel !!!! “dans le dessin moisissures mousses lichens le 19 novembre 2013, à la deux ajouts ces derniers j’oublie souvent et les lettres ou les chiffres  “ce travail qui dans les carnets madame porte à temps de cendre de deuil de et je vois dans vos merci au printemps des       &ccedi  jésus je sais, un monde se  le "musée       fleure       voyage il faut laisser venir madame     sur la pente arbre épanoui au ciel le vieux qui   la production encore une citation“tu "si elle est     le cygne sur je suis je découvre avant toi    tu sais je n’ai pas dit que le     ton violette cachéeton accoucher baragouiner       sur pour michèle gazier 1)       pass&e laure et pétrarque comme       sabots  l’écriture       la       &agrav napolì napolì le galop du poème me sous l’occupation i en voyant la masse aux issent de mer, venent as aux george(s) (s est la       le   en grec, morías     chant de 1-nous sommes dehors. merci à la toile de la brume. nuages nice, le 18 novembre 2004       ton       sur nous lirons deux extraits de de tantes herbes el pre "le renard connaît dans ce périlleux la deuxième édition du ( ce texte a des voiles de longs cheveux paien sunt morz, alquant pour michèle aueret       force vous avez et que vous dire des       gentil dans le respect du cahier des macao grise       le le lent déferlement     cet arbre que       quinze autre essai d’un ecrire les couleurs du monde   1) cette présentation du       f les marques de la mort sur dernier vers aoi villa arson, nice, du 17 la galerie chave qui dix l’espace ouvert au jamais si entêtanteeurydice pour martine, coline et laure antoine simon 19 tous feux éteints. des    7 artistes et 1 madame, on ne la voit jamais l’une des dernières       embarq pour egidio fiorin des mots granz fut li colps, li dux en tes chaussures au bas de en 1958 ben ouvre à madame, vous débusquez lentement, josué un titre : il infuse sa   se "ah ! mon doux pays, l’appel tonitruant du j’ai parlé       st madame a des odeurs sauvages sculpter l’air : quand il voit s’ouvrir, ce   le texte suivant a  mise en ligne du texte       l’art c’est la carissimo ulisse,torna a le numéro exceptionnel de peinture de rimes. le texte la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Mazeaufroid

Mazeaufroid



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette