BRIBES EN LIGNE
 c’était toutes sortes de papiers, sur dernier vers aoi attelage ii est une œuvre antoine simon 21       alla Ç’avait été la       & il n’était qu’un il tente de déchiffrer, quatre si la mer s’est  pour de       fourmi rêves de josué,   si vous souhaitez "le renard connaît avez-vous vu     les fleurs du       au       l̵ j’ai donc       sabots guetter cette chose charogne sur le seuilce qui difficile alliage de temps de pierres dans la je ne saurais dire avec assez mais non, mais non, tu "tu sais ce que c’est tout en travaillant sur les ma voix n’est plus que (dans mon ventre pousse une antoine simon 29 archipel shopping, la grande lune pourpre dont les bernadette griot vient de vedo la luna vedo le dont les secrets… à quoi voile de nuità la   (dans le tout en vérifiant antoine simon 30 histoire de signes . beaucoup de merveilles des voiles de longs cheveux       bonhe l’art c’est la       vu quatrième essai de   né le 7 pour mes enfants laure et dans ce périlleux les lettres ou les chiffres j’oublie souvent et     nous antoine simon 22 deuxième essai le elle réalise des  marcel migozzi vient de madame, on ne la voit jamais j’ai relu daniel biga, fin première avant dernier vers aoi avec marc, nous avons ...et poème pour vous avez nouvelles mises en o tendresses ô mes       dans depuis ce jour, le site et encore  dits thème principal : a christiane les installations souvent, dans les carnets       sur le et nous n’avons rien en 1958 ben ouvre à dernier vers aoi il semble possible nu(e), comme son nom       dans antoine simon 16       les sables mes parolesvous       chaque pour m.b. quand je me heurte maintenant il connaît le       l̵ 1 au retour au moment antoine simon 12       sur le carmelo arden quin est une 1257 cleimet sa culpe, si     le cygne sur immense est le théâtre et ils sortent voudrais je vous af : j’entends dernier vers aoi merci à marc alpozzo ce qui importe pour imagine que, dans la nous serons toujours ces i en voyant la masse aux la littérature de   se les grands polenta avant propos la peinture est a propos d’une       dans (elle entretenait       reine temps où les coeurs r.m.a toi le don des cris qui dans les carnets       entre le coquillage contre dernier vers aoi la question du récit madame est une torche. elle en introduction à douce est la terre aux yeux la lecture de sainte     chant de gardien de phare à vie, au légendes de michel       l̵   ces sec erv vre ile station 7 : as-tu vu judas se       ce quand les mots v.- les amicales aventures du si elle est belle ? je       un abstraction voir figuration pour martine, coline et laure       pav&ea dernier vers aoi non... non... je vous assure,       st le ciel est clair au travers pour andré des quatre archanges que ce texte m’a été journée de       neige       "       allong     l’é et combien       le essai de nécrologie, dire que le livre est une       pav&ea des voix percent, racontent pour michèle m1       la chaude caresse de voici des œuvres qui, le    en    de femme liseuse     &nbs comme c’est ne pas négocier ne la brume. nuages si j’avais de son je dors d’un sommeil de l’homme est dernier vers aoi là, c’est le sable et   est-ce que       glouss  “... parler une on dit qu’agathe pour max charvolen 1) j’ai travaillé est-ce parce que, petit, on       la dix l’espace ouvert au dentelle : il avait   tu le saiset je le vois       é       il j’ai perdu mon le scribe ne retient edmond, sa grande sauvage et fuyant comme       sur lorsque martine orsoni Éléments -       l̵ peinture de rimes. le texte     vers le soir antoine simon 13       la ce texte se présente j’arrivais dans les quelques autres a supposer quece monde tienne l’erbe del camp, ki       la pour mireille et philippe tous ces charlatans qui certains prétendent    7 artistes et 1 la vie humble chez les       à ] heureux l’homme a toi le don des cris qui       baie  dernier salut au  dans le livre, le     les provisions les doigts d’ombre de neige       &n vous n’avez coupé en deux quand li emperere s’est nous avancions en bas de c’est la peur qui fait  ce qui importe pour tout est possible pour qui       aujour quand il voit s’ouvrir, des conserves !       ma   l’oeuvre vit son la bouche pure souffrance       droite  improbable visage pendu langues de plomba la rm : nous sommes en faisant dialoguer halt sunt li pui e mult halt deuxième s’égarer on antoine simon 25 toutefois je m’estimais madame est toute       &agrav violette cachéeton 13) polynésie mise en ligne a la femme au     rien dans le pain brisé son 1. il se trouve que je suis apaches : un tunnel sans fin et, à 1 la confusion des un verre de vin pour tacher à bernadette       neige je rêve aux gorges tous feux éteints. des       grimpa envoi du bulletin de bribes ajout de fichiers sons dans toujours les lettres : karles se dort cum hume À l’occasion de       ( equitable un besoin sonnerait ce qu’un paysage peut station 5 : comment       en un f dans le sourd chatoiement     m2 &nbs li emperere par sa grant un nouvel espace est ouvert cher bernard on a cru à c’est le grand Être tout entier la flamme le temps passe dans la  l’exposition        force l’impossible « e ! malvais     de rigoles en (en regardant un dessin de les amants se dernier vers aoi je meurs de soif antoine simon 6 station 1 : judas après la lecture de  pour jean le (ma gorge est une pour michèle gazier 1     à premier essai c’est poème pour dernier vers aoi       les pour andré se placer sous le signe de dieu faisait silence, mais portrait. 1255 :       object l’éclair me dure, en ceste tere ad estet ja dernier vers aoi         &n de la certains soirs, quand je       une il ne s’agit pas de travail de tissage, dans marcel alocco a j’entends sonner les au programme des actions des quatre archanges que  ce mois ci : sub dans un coin de nice, 0 false 21 18 encore une citation“tu       la les oiseaux s’ouvrent       le     quand je crie la rue mue douleur eurydice toujours nue à nice, le 30 juin 2000  il y a le     un mois sans j’écoute vos       vaches le texte qui suit est, bien au lecteur voici le premier madame est une ce n’est pas aux choses vertige. une distance " je suis un écorché vif. un jour nous avons 1-nous sommes dehors.       " la gaucherie à vivre, temps où le sang se seins isabelle boizard 2005 antoine simon 17 (josué avait ouverture d’une   six formes de la pour egidio fiorin des mots la terre a souvent tremblé de toutes les       deux buttati ! guarda&nbs       je quelques textes le ciel de ce pays est tout la réserve des bribes outre la poursuite de la mise       nuage macles et roulis photo accorde ton désir à ta me       apr&eg ce va et vient entre normal 0 21 false fal  le grand brassage des aux barrières des octrois mieux valait découper dernier vers aoi clquez sur comme une suite de la deuxième édition du le 28 novembre, mise en ligne       le 5) triptyque marocain       le nous avons affaire à de  née à depuis le 20 juillet, bribes le recueil de textes un jour, vous m’avez       au       magnol pour raphaël À peine jetés dans le       j̵   un le lourd travail des meules 0 false 21 18 introibo ad altare ainsi alfred…       la attendre. mot terrible. li quens oger cuardise la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Miguel

Miguel

Dernière publication : 6 janvier 2012.
Les 3 derniers articles : 6 janvier 2012 , ART ET TERRITOIRE , Temps disjoint .
Les 3 articles les plus lus : ART ET TERRITOIRE , Cinq petits pans de mur , Un art du retrait .

info portfolio

Jean-François Dubreuil et Martin Miguel
  • Cinq petits pans de mur

    Date de rédaction : juin 1996
    I Mes doigts se sont ouverts à l’ombre des rues chargées de tous les âges du monde murs murs bruine de mots éclaboussant de sens brûlant de tout ce qui né d’avant les mots s’impose à nos sens (...)

  • Un art du retrait

    Première publication : juillet 2001 / Notes et correspondance
    A propos d’une exposition d’œuvres de Max Charvolen et Martin Miguel Chez André et Maryse Candela Il y a dans cette exposition, deux ou trois leçons que je veux retenir : elles concernent la (...)

  • Trouées

    Date de rédaction : août 2003
    texte gravé sur plexi transparent, coloré, fixé sur un béton traité de 20x20. 2 séries de 12 pièces uniques. 2003.

  • Lettres à Katy Rémy

    Date de rédaction : décembre 1996
    Katy Rémy demandait pour son "Jardin Littéraire" des textes ornées d’une lettrine d’artiste. Avec Martin Miguel nous lui avons donné ces "Lettres". Chaque lettrine est un béton de (...)

  • MICHEL BUTOR

    Pile et face

    ou passer les bornes

    pour Martin Miguel Peinture ? Sculpture ? Comme il était facile au XIXème siècle de faire la différence ! D’abord la peinture était plate, aussi lisse que possible et bien contenue dans son cadre (...)

  • Contrepas

    Oeuvre croisée avec Martin Miguel
    Clefs : Miguel

  • ALAIN FREIXE

    Temps disjoint

    / Bibliophilie
    Tout est toujours en ordre en la terre compacte et nous restons à perte de vue à perte de nom en suspension à cause des coups à cause de tout ce qui nous bat le cœur dans le temps disjoint (...)

  • RAPHAËL MONTICELLI

    ART ET TERRITOIRE

    Première publication : septembre 2010 / Monographies
    MARTIN MIGUEL ART ET TERRITOIRE UN ART DU TERRITOIRE Durant l’été 2010, Miguel propose deux réalisations monumentales complémentaires : l’occupation d’une salle du château-musée de Cagnes sur mer (dans (...)

  • 6 janvier 2012

    Martin Miguel vient d’ajouter sur son site des photos de notre dernier travail commun... Ces "silence de météore" ont été présentés en décembre par Jean Paul Aureglia, dans sa galerie, (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette