BRIBES EN LIGNE
les doigts d’ombre de neige mes pensées restent il n’était qu’un régine robin, mouans sartoux. traverse de     cet arbre que c’est pour moi le premier pour michèle gazier 1 avant propos la peinture est de soie les draps, de soie       longte a propos de quatre oeuvres de c’est la peur qui fait       je me exacerbé d’air chairs à vif paumes deux ce travail vous est       le violette cachéeton li emperere par sa grant (la numérotation des le 26 août 1887, depuis station 5 : comment j’ai longtemps la brume. nuages encore la couleur, mais cette je reviens sur des rien n’est plus ardu un titre : il infuse sa ce qu’un paysage peut tous ces charlatans qui       soleil pour mon épouse nicole f j’ai voulu me pencher à sylvie       &agrav pour jacky coville guetteurs premier essai c’est la rencontre d’une dernier vers aoi me tandis que dans la grande  je signerai mon nous serons toujours ces   la baie des anges toute trace fait sens. que morz est rollant, deus en ad quel ennui, mortel pour écoute, josué, l’impression la plus napolì napolì       cette ecrire sur     longtemps sur       dans cet article est paru Ç’avait été la vous deux, c’est joie et dernier vers aoi dont les secrets… à quoi       l̵   1) cette antoine simon 30 antoine simon 17 madame est une       sur dernier vers aoi samuelchapitre 16, versets 1 merle noir  pour approche d’une   je ne comprends plus     pourquoi  la lancinante tant pis pour eux.   au milieu de c’est vrai les enseignants :     vers le soir antoine simon 26 cyclades, iii°       jardin station 3 encore il parle i en voyant la masse aux macles et roulis photo 4       ton comme ce mur blanc j’ai travaillé je n’hésiterai     m2 &nbs    de femme liseuse zacinto dove giacque il mio cher bernard       vaches hans freibach : ma voix n’est plus que madame porte à       assis   nous sommes chercher une sorte de la musique est le parfum de nouvelles mises en poème pour à bernadette  improbable visage pendu 0 false 21 18 o tendresses ô mes la liberté s’imprime à       sur  “la signification bel équilibre et sa les amants se les textes mis en ligne   tout est toujours en pour qui veut se faire une a supposer quece monde tienne       juin assise par accroc au bord de bien sûrla dernier vers aoi   0 false 21 18 l’erbe del camp, ki souvent je ne sais rien de       dans la réserve des bribes       quinze  zones gardées de pluies et bruines,       fourmi le soleil n’est pas normal 0 21 false fal "tu sais ce que c’est       l̵ pour gilbert Éléments - il n’est pire enfer que des voiles de longs cheveux in the country les dessins de martine orsoni   3   

les 1) la plupart de ces très saintes litanies       dans je suis celle qui trompe dans la caverne primordiale À max charvolen et martin       ma station 1 : judas dernier vers aoi       la       voyage   j’ai souvent non, björg,   on n’est on cheval madame déchirée antoine simon 6       object       au aucun hasard si se nice, le 18 novembre 2004 pierre ciel ne pas négocier ne nécrologie peinture de rimes. le texte buttati ! guarda&nbs dans les écroulements c’est extrêmement et que vous dire des la liberté de l’être le 23 février 1988, il onze sous les cercles suite du blasphème de antoine simon 2       droite     une abeille de       un elle disposait d’une si, il y a longtemps, les nous savons tous, ici, que       marche dernier vers aoi josué avait un rythme dernier vers aoi       l̵ j’ai donné, au mois jamais je n’aurais f le feu m’a la galerie chave qui temps de cendre de deuil de       au intendo... intendo !       soleil       les faisant dialoguer viallat © le château de (josué avait lentement       en un         &n réponse de michel       pav&ea c’est ici, me antoine simon 20   pour olivier       l̵ (vois-tu, sancho, je suis la bouche pure souffrance pour martin max charvolen, martin miguel vedo la luna vedo le pourquoi yves klein a-t-il attendre. mot terrible. pour andré d’ eurydice ou bien de que reste-t-il de la quatre si la mer s’est face aux bronzes de miodrag tout est prêt en moi pour madame des forêts de pour frédéric clers fut li jurz e li dernier vers aoi       gentil pour jacqueline moretti, dans un coin de nice, autre petite voix j’aime chez pierre dans les carnets  jésus sur la toile de renoir, les un temps hors du       aujour le temps passe si vite,       maquis deuxième essai libre de lever la tête pour m.b. quand je me heurte antoine simon 5 l’existence n’est       un et si tu dois apprendre à la mort d’un oiseau. si tu es étudiant en même si  l’exposition  de toutes les j’ai ajouté dernier vers aoi       mouett mult est vassal carles de 13) polynésie dentelle : il avait etudiant à li quens oger cuardise seins isabelle boizard 2005 pour alain borer le 26 il avait accepté       &n dernier vers aoi mon travail est une       au jouer sur tous les tableaux livre grand format en trois si grant dol ai que ne     extraire outre la poursuite de la mise il pleut. j’ai vu la antoine simon 25 juste un mot pour annoncer janvier 2002 .traverse       magnol toi, mésange à le 19 novembre 2013, à la l’éclair me dure, bal kanique c’est pour  avec « a la antoine simon 18 la poésie, à la carissimo ulisse,torna a voici des œuvres qui, le       bonhe abstraction voir figuration il s’appelait paien sunt morz, alquant deux nouveauté, il en est des noms comme du       sur  “ce travail qui       " ma voix n’est plus que (en regardant un dessin de première dernier vers aoi  il y a le       sur le af : j’entends     rien dans les horizons de boue, de ce qui fait tableau : ce Être tout entier la flamme  au mois de mars, 1166 station 4 : judas  avant dernier vers aoi      & je serai toujours attentif à tendresses ô mes envols je t’ai admiré, on dit qu’agathe   en grec, morías a grant dulur tendrai puis un soir à paris au a dix sept ans, je ne savais antoine simon 33 trois tentatives desesperees       &agrav  “ne pas il existe deux saints portant dernier vers aoi et que dire de la grâce je ne sais pas si j’ai changé le deux mille ans nous folie de josuétout est antoine simon 12 « voici       alla   a toi le don des cris qui depuis ce jour, le site fin première percey priest lakesur les dernier vers aoi les dieux s’effacent antoine simon 19 ensevelie de silence,       le deuxième apparition le coquillage contre la fraîcheur et la dans le train premier       l̵ tendresse du mondesi peu de il y a dans ce pays des voies si j’avais de son     double l’instant criblé je n’ai pas dit que le 1 la confusion des la littérature de i mes doigts se sont ouverts etait-ce le souvenir et il fallait aller debout       il je m’étonne toujours de la toutes sortes de papiers, sur bernard dejonghe... depuis   le 10 décembre       les quelque chose la mastication des temps où les coeurs seul dans la rue je ris la carles li reis en ad prise sa       glouss et  riche de mes sables mes parolesvous 1254 : naissance de       au “dans le dessin (de)lecta lucta   pour anne slacik ecrire est quatrième essai rares   iv    vers  le "musée iloec endreit remeint li os on trouvera la video rm : nous sommes en tout à fleur d’eaula danse de tantes herbes el pre à propos des grands la tentation du survol, à bernadette griot vient de lancinant ô lancinant il y a des objets qui ont la carmelo arden quin est une au programme des actions pour jean-marie simon et sa clquez sur il ne s’agit pas de lentement, josué l’ami michel tout mon petit univers en la force du corps,     au couchant la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Nivese

Nivese

Dernière publication : 7 janvier 2009.
Les 3 derniers articles : Le tamis de l’ange .
Les 3 articles les plus lus : Le tamis de l’ange .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette