BRIBES EN LIGNE
      la en 1958 ben ouvre à   saint paul trois  dernières mises allons fouiller ce triangle antoine simon 18 bruno mendonça     &nbs       en il s’appelait le désir de faire avec passet li jurz, la noit est pour anne slacik ecrire est       rampan       sur       voyage   ces notes iv.- du livre d’artiste le corps encaisse comme il je dors d’un sommeil de la route de la soie, à pied, c’est vrai       ce epuisement de la salle, l’erbe del camp, ki dernier vers aoi         quand passent .x. portes, dernier vers aoi       pass&e arbre épanoui au ciel pour robert macles et roulis photo même si la littérature de  “ne pas dans le patriote du 16 mars       tourne pour grande lune pourpre dont les       l̵ marie-hélène  tu vois im font chier le nécessaire non  “la signification les dessins de martine orsoni paien sunt morz, alquant pourquoi yves klein a-t-il il y a dans ce pays des voies tout est prêt en moi pour le ciel de ce pays est tout il ne s’agit pas de vue à la villa tamaris  hier, 17 premier vers aoi dernier nice, le 18 novembre 2004       le dans les carnets   j’ai souvent 7) porte-fenêtre il y a des objets qui ont la ...et poème pour au lecteur voici le premier À max charvolen et antoine simon 2 antoine simon 12 la danse de 0 false 21 18 huit c’est encore à de profondes glaouis       d&eacu diaphane est le mot (ou       le clers fut li jurz e li rêves de josué, deuxième essai le vedo la luna vedo le au seuil de l’atelier       l̵     pluie du tout mon petit univers en et nous n’avons rien pour mes enfants laure et       une la main saisit les oiseaux s’ouvrent que reste-t-il de la mult est vassal carles de dernier vers aoi sainte marie,     à ici, les choses les plus  la lancinante max charvolen, martin miguel n’ayant pas bel équilibre et sa madame, on ne la voit jamais toutes ces pages de nos  les œuvres de les amants se       sur     les provisions  zones gardées de antoine simon 27   jn 2,1-12 : imagine que, dans la quelques autres       dans début de la mise en ligne de le soleil n’est pas je serai toujours attentif à portrait. 1255 :       pour f toutes mes       la du fond des cours et des     depuis antoine simon 22 cette machine entre mes l’appel tonitruant du  improbable visage pendu macles et roulis photo 1 jamais si entêtanteeurydice  monde rassemblé       la je me souviens de grant est la plaigne e large moi cocon moi momie fuseau   3   

les le samedi 26 mars, à 15 "si elle est f le feu est venu,ardeur des dans le ciel du les étourneaux ! l’impression la plus bernard dejonghe... depuis       ce 1257 cleimet sa culpe, si deux ajouts ces derniers       et   un tout en travaillant sur les mais jamais on ne un soir à paris au pour raphaël si j’avais de son quand nous rejoignons, en       la       neige   iv    vers     " dessiner les choses banales       parfoi   pour théa et ses lorsque martine orsoni dernier vers aoi   pour m.b. quand je me heurte  au travers de toi je j’ai ajouté on préparait attendre. mot terrible. toutes sortes de papiers, sur si tu es étudiant en       dans  c’était dans la caverne primordiale ecrire les couleurs du monde chaque automne les exacerbé d’air pas sur coussin d’air mais       en       le genre des motsmauvais genre je rêve aux gorges pur ceste espee ai dulor e         &n si j’étais un f le feu s’est     &nbs       la  “... parler une  le grand brassage des couleur qui ne masque pas     de rigoles en ici. les oiseaux y ont fait mougins. décembre pour michèle juste un mot pour annoncer avant dernier vers aoi "mais qui lit encore le dernier vers aoi     les fleurs du j’ai travaillé mise en ligne du texte "les ouverture d’une       l̵       la à la tentation du survol, à dix l’espace ouvert au cet article est paru     sur la pente (josué avait lentement « e ! malvais s’ouvre la reflets et echosla salle il semble possible   le texte suivant a       cerisi  hors du corps pas rien n’est aux barrières des octrois ….omme virginia par la sixième mult ben i fierent franceis e tandis que dans la grande souvent je ne sais rien de prenez vos casseroles et j’ai changé le pour egidio fiorin des mots le recueil de textes quel étonnant ce texte se présente    courant dire que le livre est une je suis celle qui trompe       dans       au       aux station 4 : judas  issent de mer, venent as apaches :     rien       sur l’ami michel       o de toutes les temps de bitume en fusion sur 1- c’est dans preambule – ut pictura de pa(i)smeisuns en est venuz je sais, un monde se dernier vers aoi       mouett introibo ad altare (en regardant un dessin de percey priest lakesur les quatrième essai de toute trace fait sens. que la légende fleurie est sur l’erbe verte si est une fois entré dans la je m’étonne toujours de la pour ma vous êtes dernier vers aoi       reine    tu sais pour mireille et philippe (ô fleur de courge...       s̵ nous viendrons nous masser j’ai donné, au mois ki mult est las, il se dort la force du corps, paroles de chamantu ce qui importe pour le lourd travail des meules  “ce travail qui       longte  pour de s’égarer on       ton voile de nuità la ce qu’un paysage peut  epître aux pour andré c’est une sorte de   voici donc la la deuxième édition du ils s’étaient non... non... je vous assure,       voyage pour andrée       au a la femme au       sabots des quatre archanges que mille fardeaux, mille dernier vers aoi références : xavier "je me tais. pour taire.       vaches pour andré la nuit quand vous serez tout mon travail est une c’est extrêmement       entre a toi le don des cris qui livre grand format en trois deuxième rupture : le     extraire la fraîcheur et la       pourqu       fourr& quand les eaux et les terres     longtemps sur   l’oeuvre vit son   né le 7 il existe deux saints portant       sur l’une des dernières outre la poursuite de la mise f tous les feux se sont abu zayd me déplait. pas premier essai c’est ainsi fut pétrarque dans   maille 1 :que       cette la rencontre d’une g. duchêne, écriture le antoine simon 19    au balcon  les trois ensembles je meurs de soif nos voix   la baie des anges le proche et le lointain ce pays que je dis est antoine simon 31 elle réalise des "le renard connaît tous feux éteints. des     le       " c’est la peur qui fait antoine simon 14       pav&ea             fleure neuf j’implore en vain       &agrav toulon, samedi 9       object elle disposait d’une dentelle : il avait le vieux qui de la Éléments - v.- les amicales aventures du  tous ces chardonnerets   1) cette         sur dernier vers aoi       il cher bernard il existe au moins deux on a cru à mais non, mais non, tu rita est trois fois humble.       je me rêve, cauchemar, juste un (josué avait antoine simon 30 réponse de michel       au nous lirons deux extraits de toi, mésange à  dans toutes les rues il était question non station 3 encore il parle 13) polynésie able comme capable de donner a supposer quece monde tienne  avec « a la temps de pierres dans la monde imaginal, nous serons toujours ces jouer sur tous les tableaux mise en ligne d’un travail de tissage, dans les lettres ou les chiffres c’était une  la toile couvre les folie de josuétout est antoine simon 15 agnus dei qui tollis peccata la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Orsoni

Orsoni

Dernière publication : 9 mai 2010.
Les 3 derniers articles : Le projet de "la légende fleurie" , Petite apostille , Saint Luc Evangéliste .
Les 3 articles les plus lus : Sainte Marguerite , Sainte Agathe , Sainte Rita .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette