BRIBES EN LIGNE
      glouss       quinze       sur marie-hélène le galop du poème me    au balcon tant pis pour eux. on a cru à nous dirons donc deuxième apparition de quand nous rejoignons, en carles respunt :   saint paul trois       vu dans les rêves de la   anatomie du m et toutes ces pages de nos       ce       fleur       pass&e    il la langue est intarissable il y a des objets qui ont la ils sortent un tunnel sans fin et, à l’existence n’est pour mon épouse nicole comme ce mur blanc pour philippe       &ccedi       à lancinant ô lancinant n’ayant pas aux barrières des octrois carcassonne, le 06 je suis occupé ces le vieux qui pierre ciel antoine simon 28 nous lirons deux extraits de clere est la noit e la pour alain borer le 26   iv    vers dernier vers doel i avrat, encore une citation“tu paroles de chamantu prenez vos casseroles et À la loupe, il observa villa arson, nice, du 17 quand il voit s’ouvrir, sur l’erbe verte si est  la lancinante leonardo rosa  pour le dernier jour       rampan pluies et bruines, outre la poursuite de la mise pour jean marie la prédication faite     double vous dites : "un références : xavier le lourd travail des meules       voyage (dans mon ventre pousse une « 8° de les routes de ce pays sont et la peur, présente mon travail est une dernier vers aoi   station 7 : as-tu vu judas se   né le 7  au mois de mars, 1166       la pie pour m.b. quand je me heurte jouer sur tous les tableaux "moi, esclave" a ce monde est semé depuis le 20 juillet, bribes cinq madame aux yeux s’ouvre la carles li reis en ad prise sa juste un mot pour annoncer quatrième essai rares le ciel de ce pays est tout halt sunt li pui e mult halt un soir à paris au   on n’est equitable un besoin sonnerait le pendu antoine simon 7 vous avez       que j’aime chez pierre avant dernier vers aoi  référencem  le livre, avec quai des chargeurs de entr’els nen at ne pui  on peut passer une vie autres litanies du saint nom il était question non montagnesde l’instant criblé  dans le livre, le ici. les oiseaux y ont fait quando me ne so itu pe mise en ligne vi.- les amicales aventures       force       droite       "       coude les étourneaux ! station 1 : judas     après       apparu     son j’ai changé le  de même que les comme une suite de bruno mendonça  dernier salut au je suis bien dans il existe au moins deux     [1]  pourquoi yves klein a-t-il pur ceste espee ai dulor e ma mémoire ne peut me dernier vers aoi       su "ces deux là se       marche il s’appelait je sais, un monde se percey priest lakesur les charogne sur le seuilce qui pour jean-marie simon et sa violette cachéeton j’entends sonner les la tentation du survol, à       un     &nbs     surgi dernier vers aoi       au pour angelo             quand     " et tout avait     pluie du c’était une     sur la       &n coupé en deux quand   six formes de la       nuage j’arrivais dans les peinture de rimes. le texte     hélas, onze sous les cercles       en traquer sa langue se cabre devant le vous deux, c’est joie et tromper le néant pour michèle aueret l’impression la plus ce n’est pas aux choses à propos des grands depuis ce jour, le site pour marcel le franchissement des  les œuvres de travail de tissage, dans raphaël       les     nous madame aux rumeurs abstraction voir figuration ce va et vient entre et  riche de mes portrait. 1255 : je crie la rue mue douleur le scribe ne retient     les fleurs du macles et roulis photo 3 autre petite voix toute une faune timide veille       la pour michèle       vu raphaël à au seuil de l’atelier bientôt, aucune amarre antoine simon 29 je reviens sur des béatrice machet vient de       qui pour julius baltazar 1 le dernier vers aoi a claude b.   comme sculpter l’air : morz est rollant, deus en ad il semble possible fragilité humaine. il aurait voulu être 1. il se trouve que je suis c’est la chair pourtant pour mireille et philippe     vers le soir a la fin il ne resta que de la   en grec, morías passet li jurz, la noit est       montag dernier vers aoi al matin, quant primes pert moisissures mousses lichens dernier vers aoi du bibelot au babilencore une « pouvez-vous       baie dans la caverne primordiale pour gilbert grande lune pourpre dont les tes chaussures au bas de exode, 16, 1-5 toute  “comment dernier vers aoi       pass&e tous ces charlatans qui attelage ii est une œuvre madame, c’est notre les durand : une rêves de josué,       dans le 28 novembre, mise en ligne pas facile d’ajuster le       deux de tantes herbes el pre la littérature de max charvolen, martin miguel       les (en regardant un dessin de je suis le recueil de textes autre essai d’un il n’y a pas de plus iv.- du livre d’artiste       crabe- troisième essai    en dernier vers aoi dorothée vint au monde pas sur coussin d’air mais ecrire les couleurs du monde glaciation entre assise par accroc au bord de la bouche pure souffrance la réserve des bribes temps de bitume en fusion sur sixième a l’aube des apaches,       " j’ai en réserve (ô fleur de courge... constellations et quatre si la mer s’est les plus terribles les lettres ou les chiffres       magnol         que signifie le lent déferlement f les marques de la mort sur ce qui fait tableau : ce   au milieu de "pour tes dieu faisait silence, mais je serai toujours attentif à       voyage station 4 : judas        l̵ très malheureux...    7 artistes et 1  l’écriture si tu es étudiant en ce qui aide à pénétrer le   d’un coté, 7) porte-fenêtre ] heureux l’homme 1) la plupart de ces et il parlait ainsi dans la       jonath gardien de phare à vie, au   marcel       la ma voix n’est plus que       la mult est vassal carles de   un vendredi   (à mille fardeaux, mille       sur       vaches tout mon petit univers en madame porte à antoine simon 5 s’égarer on dans le pain brisé son in the country       pav&ea art jonction semble enfin se placer sous le signe de     chambre deuxième essai       le cinquième citationne     chant de les doigts d’ombre de neige le soleil n’est pas la vie humble chez les       ton       pourqu       pass&e rimbaud a donc f les rêves de antoine simon 26 l’homme est       en en 1958 ben ouvre à       au       bonheu onzième "l’art est-il tandis que dans la grande carissimo ulisse,torna a       banlie et je vois dans vos dire que le livre est une démodocos... Ça a bien un pour maguy giraud et les plus vieilles il arriva que en introduction à aucun hasard si se  le grand brassage des je m’étonne toujours de la poème pour j’écoute vos le proche et le lointain   1) cette pure forme, belle muette, ki mult est las, il se dort le temps passe dans la antoine simon 13 sables mes parolesvous générations immense est le théâtre et       deux antoine simon 12 "je me tais. pour taire. de proche en proche tous le nécessaire non eurydice toujours nue à les installations souvent,  il y a le       et  pour jean le noble folie de josué, branches lianes ronces merle noir  pour       &agrav  monde rassemblé     du faucon le temps passe si vite, dix l’espace ouvert au voudrais je vous madame dans l’ombre des       sur le dernier vers aoi       au et c’était dans     &nbs       longte 1257 cleimet sa culpe, si       juin napolì napolì buttati ! guarda&nbs normalement, la rubrique lu le choeur des femmes de la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Partezana

Partezana

Dernière publication : 22 juillet 2008.
Les 3 derniers articles : Max Partezana, semeur d’espaces .
Les 3 articles les plus lus : Max Partezana, semeur d’espaces .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette