BRIBES EN LIGNE
josué avait un rythme autre citation       un langues de plomba la       m̵ patrick joquel vient de toutes ces pages de nos l’ami michel grande lune pourpre dont les je t’enfourche ma     l’é   entrons lu le choeur des femmes de c’est un peu comme si, exode, 16, 1-5 toute antoine simon 17 etait-ce le souvenir les grands pour le prochain basilic, (la petit matin frais. je te  dernier salut au 1-nous sommes dehors.   ces sec erv vre ile nous savons tous, ici, que dernier vers aoi les étourneaux ! imagine que, dans la pour maxime godard 1 haute mise en ligne d’un sequence 6   le a propos d’une j’ai parlé je ne peins pas avec quoi, dernier vers aoi antoine simon 25   maille 1 :que il ne sait rien qui ne va si tu es étudiant en macles et roulis photo 6       fourr& si j’avais de son comme ce mur blanc f le feu est venu,ardeur des       le  zones gardées de outre la poursuite de la mise       retour   six formes de la seul dans la rue je ris la pour mon épouse nicole dernier vers aoi régine robin, raphaël le texte qui suit est, bien merci à marc alpozzo une errance de       sur je suis celle qui trompe nice, le 8 octobre deuxième apparition de autre essai d’un ecrire sur la terre a souvent tremblé       sur elle ose à peine "ces deux là se sous l’occupation ce texte se présente f le feu s’est siglent a fort e nagent e comme c’est et que vous dire des r.m.a toi le don des cris qui f le feu m’a     chambre     m2 &nbs madame a des odeurs sauvages     nous macles et roulis photo vedo la luna vedo le s’égarer on     le       dans nos voix l’existence n’est       allong cinquième citationne quai des chargeurs de constellations et l’appel tonitruant du rêves de josué, cyclades, iii° 1. il se trouve que je suis       magnol al matin, quant primes pert pour deuxième essai le au lecteur voici le premier des voiles de longs cheveux les dernières monde imaginal, j’arrivais dans les « pouvez-vous il était question non       je me       é 1254 : naissance de       neige sa langue se cabre devant le mille fardeaux, mille       baie le galop du poème me il existe au moins deux pour qui veut se faire une dentelle : il avait avant dernier vers aoi g. duchêne, écriture le   3   

les       nuage percey priest lakesur les quelque chose un temps hors du  tu ne renonceras pas. c’est parfois un pays et tout avait pour ma en cet anniversaire, ce qui 0 false 21 18 il n’y a pas de plus       dans ce périlleux les enseignants :  le grand brassage des noble folie de josué,       sur       sur lorsque martine orsoni quelques autres     cet arbre que « voici c’est pour moi le premier  l’écriture si elle est belle ? je et combien frères et madame aux rumeurs dernier vers aoi jouer sur tous les tableaux trois tentatives desesperees       la    seule au quatrième essai de pour max charvolen 1) « amis rollant, de     sur la pente de toutes les dernier vers aoi derniers vers sun destre « h&eacu       le (josué avait lentement je déambule et suis antoine simon 16 je t’ai admiré, clers fut li jurz e li    nous ajout de fichiers sons dans "nice, nouvel éloge de la       &eacut       sous on cheval    courant       grimpa  référencem     tout autour antoine simon 19 “le pinceau glisse sur       pav&ea chercher une sorte de       devant   le 10 décembre les amants se la gaucherie à vivre, pour raphaël       sur deuxième approche de décembre 2001. pour michèle gazier 1) 1 au retour au moment  monde rassemblé cinquième essai tout il en est des noms comme du de pareïs li seit la ma chair n’est i mes doigts se sont ouverts saluer d’abord les plus pur ceste espee ai dulor e dessiner les choses banales     ton  “ne pas       va       bonheu et ma foi, dont les secrets… à quoi non... non... je vous assure, c’est extrêmement       une bal kanique c’est f les marques de la mort sur dernier vers aoi dans le train premier       dans deuxième  pour de       les cuivres de la symphonie  ce qui importe pour accoucher baragouiner       une pas facile d’ajuster le   iv    vers sables mes parolesvous f qu’il vienne, le feu le nécessaire non où l’on revient ne faut-il pas vivre comme douce est la terre aux yeux si grant dol ai que ne a claude b.   comme tromper le néant il semble possible nécrologie i.- avaler l’art par là, c’est le sable et le géographe sait tout     [1]  la cité de la musique introibo ad altare À max charvolen et martin aux george(s) (s est la j’ai changé le je suis occupé ces equitable un besoin sonnerait       alla       &agrav c’est la peur qui fait il n’est pire enfer que leonardo rosa       je me       sur le       le premier essai c’est les oiseaux s’ouvrent       & l’art c’est la torna a sorrento ulisse torna pour andrée         &n tes chaussures au bas de     rien       les accorde ton désir à ta  pour jean le carles li reis en ad prise sa mon travail est une ce paysage que tu contemplais       p&eacu dernier vers aoi mouans sartoux. traverse de onze sous les cercles macles et roulis photo 7 jusqu’à il y a très saintes litanies je n’hésiterai vous êtes nouvelles mises en       jonath  les œuvres de macles et roulis photo 1 à cri et à guetter cette chose branches lianes ronces les plus terribles       la clers est li jurz et li a ma mère, femme parmi neuf j’implore en vain mult ben i fierent franceis e le 15 mai, à tous feux éteints. des on peut croire que martine       juin de sorte que bientôt   voici donc la et te voici humanité toutefois je m’estimais au matin du au commencement était d’un bout à (elle entretenait sainte marie, la fonction, la littérature de à sylvie       s̵ o tendresses ô mes dernier vers aoi autre citation"voui de la dans ce pays ma mère je ne sais pas si sous la pression des pour philippe pour lee apaches :     les provisions   un vendredi le temps passe si vite, pour julius baltazar 1 le abstraction voir figuration    regardant    en ils avaient si longtemps, si depuis ce jour, le site a dix sept ans, je ne savais       entre dans les rêves de la à bernadette bribes en ligne a       journ& si j’étais un madame déchirée vous dites : "un les petites fleurs des       le bien sûrla dernier vers aoi pour jean marie       six la fraîcheur et la le travail de bernard  jésus des voix percent, racontent antoine simon 12       (   pour le prochain antoine simon 5 non, björg, autre petite voix Éléments - dernier vers aoi   (à le corps encaisse comme il       un pour andré villers 1) nice, le 18 novembre 2004 sauvage et fuyant comme       ton écrirecomme on se       pass&e       deux antoine simon 29 dernier vers aoi on préparait marcel alocco a       il dernier vers aoi ainsi fut pétrarque dans   je n’ai jamais       bonhe tout le problème       rampan dernier vers aoi       l̵ les premières       sur le preambule – ut pictura dans le respect du cahier des     extraire       au dans l’effilé de   saint paul trois  dernières mises temps où le sang se       au "et bien, voilà..." dit  de la trajectoire de ce essai de nécrologie, le bulletin de "bribes pour jean-marie simon et sa       " avez-vous vu "l’art est-il j’aime chez pierre la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Rodriguez

Rodriguez



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette