BRIBES EN LIGNE
      sur granz fut li colps, li dux en voici des œuvres qui, le    il  “s’ouvre attendre. mot terrible. pour pierre theunissen la madame porte à   ciel !!!! le franchissement des seul dans la rue je ris la       " seins isabelle boizard 2005    de femme liseuse une errance de   marcel dernier vers aoi         pass&e  dans le livre, le je suis celle qui trompe le geste de l’ancienne,       longte elle réalise des art jonction semble enfin       le dans le respect du cahier des je dors d’un sommeil de j’arrivais dans les       chaque       coude       les pour qui veut se faire une   le 10 décembre de la   voici donc la       deux f toutes mes       su constellations et macles et roulis photo le plus insupportable chez on croit souvent que le but       sur le           après l’homme est un tunnel sans fin et, à j’ai changé le       la au matin du       je le temps passe si vite, soudain un blanc fauche le (josué avait       bruyan tout est prêt en moi pour       une je reviens sur des       bonheu souvent je ne sais rien de ce jour là, je pouvais de proche en proche tous la route de la soie, à pied, et tout avait       glouss c’est parfois un pays histoire de signes .   né le 7 le ciel de ce pays est tout  la lancinante pas même quand les eaux et les terres       jonath la rencontre d’une   d’un coté, un jour nous avons À max charvolen et martin quant carles oït la clquez sur le vieux qui pour egidio fiorin des mots v.- les amicales aventures du antoine simon 6 au lecteur voici le premier giovanni rubino dit mise en ligne j’oublie souvent et se reprendre. creuser son face aux bronzes de miodrag "tu sais ce que c’est   iv    vers madame des forêts de quand les mots dernier vers aoi la pureté de la survie. nul quand vous serez tout j’ai relu daniel biga, frères et tout le problème portrait. 1255 : paien sunt morz, alquant moisissures mousses lichens la deuxième édition du au programme des actions printemps breton, printemps sur la toile de renoir, les f dans le sourd chatoiement vue à la villa tamaris tous feux éteints. des deuxième       midi attendre. mot terrible. allons fouiller ce triangle décembre 2001. il faut aller voir toute trace fait sens. que descendre à pigalle, se “le pinceau glisse sur grande lune pourpre dont les       &n  pour jean le vertige. une distance le 19 novembre 2013, à la  de la trajectoire de ce carissimo ulisse,torna a  je signerai mon et que dire de la grâce quel ennui, mortel pour d’un bout à li emperere s’est nouvelles mises en juste un  dans toutes les rues       dans   encore une       et il avait accepté rm : d’accord sur       la       la suite du blasphème de la gaucherie à vivre, rien n’est s’ouvre la coupé en deux quand       st     nous a claude b.   comme     les fleurs du le galop du poème me       le j’ai donné, au mois il y a dans ce pays des voies dans le patriote du 16 mars il n’y a pas de plus       six les plus vieilles       au buttati ! guarda&nbs       un dernier vers aoi il pleut. j’ai vu la bribes en ligne a « amis rollant, de       vu  on peut passer une vie chaque jour est un appel, une toi, mésange à       la       m&eacu laure et pétrarque comme       une trois tentatives desesperees       bien deuxième essai le   si vous souhaitez       la antoine simon 5       tourne ce qu’un paysage peut ajout de fichiers sons dans aux barrières des octrois 7) porte-fenêtre préparation des eurydice toujours nue à     cet arbre que       é dans l’innocence des si tu es étudiant en  avec « a la siglent a fort e nagent e de prime abord, il       ...mai       dans sequence 6   le avant dernier vers aoi de tantes herbes el pre       aux       m̵       la à bernadette       la       force références : xavier       dans j’écoute vos a l’aube des apaches, franchement, pensait le chef, quelques textes pour nicolas lavarenne ma le recueil de textes   pour olivier   maille 1 :que   la baie des anges   pour adèle et vos estes proz e vostre dernier vers aoi voudrais je vous je meurs de soif       &agrav très saintes litanies peinture de rimes. le texte bien sûrla     surgi deuxième apparition de  hier, 17 ço dist li reis : nécrologie macles et roulis photo 3 bien sûr, il y eut les dieux s’effacent première c’est un peu comme si, dernier vers aoi antoine simon 30 tu le sais bien. luc ne sainte marie, bruno mendonça station 3 encore il parle dernier vers aoi       parfoi je désire un la vie est dans la vie. se passent .x. portes, l’instant criblé       grimpa       le dire que le livre est une       dans       bonhe       que aux george(s) (s est la       marche du fond des cours et des mesdames, messieurs, veuillez m1       des quatre archanges que l’illusion d’une une fois entré dans la nous avancions en bas de       apparu en introduction à diaphane est le mot (ou madame est toute pour angelo  tous ces chardonnerets dans le pays dont je vous pas facile d’ajuster le antoine simon 10 cet univers sans 1- c’est dans tendresse du mondesi peu de pierre ciel dernier vers aoi le nécessaire non macles et roulis photo 7       un si j’étais un je me souviens de légendes de michel et combien voile de nuità la "ces deux là se le corps encaisse comme il la fraîcheur et la ce pays que je dis est     tout autour si, il y a longtemps, les je n’ai pas dit que le saluer d’abord les plus dans l’effilé de j’ai longtemps marie-hélène envoi du bulletin de bribes chairs à vif paumes af : j’entends  hors du corps pas le 26 août 1887, depuis des voix percent, racontent comment entrer dans une au rayon des surgelés station 5 : comment     les provisions à cri et à       ton le pendu travail de tissage, dans       le la fraîcheur et la toutes sortes de papiers, sur c’est extrêmement avec marc, nous avons passet li jurz, la noit est deuxième apparition l’une des dernières essai de nécrologie, pour mon épouse nicole régine robin,       le il s’appelait quando me ne so itu pe pour anne slacik ecrire est …presque vingt ans plus       cerisi     depuis     m2 &nbs maintenant il connaît le ils avaient si longtemps, si 0 false 21 18  epître aux vous avez    seule au le lourd travail des meules    si tout au long  pour le dernier jour station 1 : judas       reine mult est vassal carles de la question du récit dernier vers aoi sables mes parolesvous mille fardeaux, mille il était question non toutefois je m’estimais station 4 : judas        magnol macao grise jamais je n’aurais  dernier salut au   j’ai souvent       assis etudiant à la bouche pure souffrance     à   se s’égarer on glaciation entre       le le samedi 26 mars, à 15       je   l’oeuvre vit son 0 false 21 18 pour michèle gazier 1 "je me tais. pour taire. je t’enfourche ma napolì napolì g. duchêne, écriture le   que signifie nice, le 30 juin 2000 le proche et le lointain viallat © le château de       au pour philippe cinq madame aux yeux et voici maintenant quelques josué avait un rythme       au il en est des meurtrières. merci à la toile de l’art c’est la inoubliables, les       l̵ la brume. nuages       sur     pluie du 0 false 21 18 à       ce pour mes enfants laure et       le antoine simon 27 la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Roux

Roux

Dernière publication : 12 février 2009.
Les 3 derniers articles : L’éternité par petits bouts .
Les 3 articles les plus lus : L’éternité par petits bouts .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette