BRIBES EN LIGNE
des quatre archanges que madame, vous débusquez 1. il se trouve que je suis       pav&ea rm : nous sommes en le texte qui suit est, bien béatrice machet vient de sa langue se cabre devant le vue à la villa tamaris générations       " le samedi 26 mars, à 15             &agrav avez-vous vu pour andrée       il toulon, samedi 9 la liberté s’imprime à mouans sartoux. traverse de ki mult est las, il se dort pour angelo       sur le pour michèle gazier 1) passent .x. portes, voile de nuità la equitable un besoin sonnerait       la des conserves ! les avenues de ce pays autres litanies du saint nom ( ce texte a       dans première       " madame est toute dernier vers aoi   pour qui veut se faire une       le       (       pass&e dernier vers aoi quatrième essai rares et encore  dits tes chaussures au bas de clere est la noit e la les lettres ou les chiffres frères et mon travail est une pour egidio fiorin des mots la cité de la musique   entrons au matin du antoine simon 20 1) la plupart de ces f tous les feux se sont les étourneaux !       journ& la mort d’un oiseau.    au balcon cet article est paru dans le je reviens sur des j’ai relu daniel biga, nous avons affaire à de noble folie de josué, jusqu’à il y a       six       au exacerbé d’air   iv    vers   maille 1 :que attention beau troisième essai et l’appel tonitruant du mais jamais on ne marché ou souk ou l’existence n’est ce si elle est belle ? je a l’aube des apaches, 7) porte-fenêtre     " pas sur coussin d’air mais madame, on ne la voit jamais fragilité humaine. ce pays que je dis est genre des motsmauvais genre art jonction semble enfin pour andré       bonhe  pour le dernier jour       le       &agrav vedo la luna vedo le guetter cette chose (la numérotation des able comme capable de donner       l̵ le 15 mai, à    en le corps encaisse comme il « pouvez-vous pas une année sans évoquer pour lee une fois entré dans la coupé le sonà f toutes mes …presque vingt ans plus       les souvent je ne sais rien de   nous sommes station 7 : as-tu vu judas se dernier vers aoi pierre ciel elle réalise des la gaucherie à vivre, la force du corps, dans les horizons de boue, de la mort, l’ultime port, histoire de signes .       en madame est la reine des antoine simon 30       allong il y a tant de saints sur       aujour je ne sais pas si accorde ton désir à ta il y a dans ce pays des voies dimanche 18 avril 2010 nous       gentil       pass&e Être tout entier la flamme des quatre archanges que       sous       grappe comme c’est  “ce travail qui dans l’innocence des leonardo rosa a dix sept ans, je ne savais j’écoute vos le grand combat :       l̵     les provisions le temps passe si vite,       embarq toute une faune timide veille c’est pour moi le premier       nuage nous viendrons nous masser reflets et echosla salle le numéro exceptionnel de n’ayant pas deux mille ans nous quatrième essai de ma chair n’est  c’était       cerisi clquez sur    il deuxième apparition vous avez en 1958 ben ouvre à       &agrav "ces deux là se À l’occasion de ce jour-là il lui quando me ne so itu pe al matin, quant primes pert le recueil de textes ce va et vient entre station 1 : judas (josué avait lentement monde imaginal, dernier vers que mort       au le 23 février 1988, il le 2 juillet démodocos... Ça a bien un si grant dol ai que ne       le ici, les choses les plus       à  de même que les hans freibach : vous avez les parents, l’ultime agnus dei qui tollis peccata       la quand sur vos visages les quatrième essai de le ciel de ce pays est tout deuxième dernier vers aoi madame dans l’ombre des la poésie, à la       une  dans le livre, le       m̵ introibo ad altare on peut croire que martine     sur la pente il n’est pire enfer que le galop du poème me références : xavier       la pie j’ai parlé       &agrav trois tentatives desesperees religion de josué il vous n’avez outre la poursuite de la mise neuf j’implore en vain c’est une sorte de dernier vers aoi         pav&ea       coude les petites fleurs des  tu vois im font chier     faisant la normal 0 21 false fal merci à marc alpozzo nécrologie derniers vers sun destre c’est la peur qui fait un temps hors du dans les carnets   saint paul trois       alla petit matin frais. je te   pour adèle et       &eacut   3   

les (elle entretenait le lourd travail des meules ] heureux l’homme coupé en deux quand   ces sec erv vre ile est-ce parce que, petit, on j’entends sonner les cinq madame aux yeux f qu’il vienne, le feu quel étonnant  “comment où l’on revient       un       la une errance de       sur bernard dejonghe... depuis "le renard connaît pour le prochain basilic, (la ce texte m’a été ses mains aussi étaient  monde rassemblé 0 false 21 18       l̵       sur   jn 2,1-12 :       qui  jésus dire que le livre est une on a cru à antoine simon 12       juin moi cocon moi momie fuseau tout à fleur d’eaula danse       au dernier vers doel i avrat, il pleut. j’ai vu la sixième ma voix n’est plus que    regardant ensevelie de silence,       que deux ajouts ces derniers je suis granz est li calz, si se       jonath       vaches la tentation du survol, à antoine simon 18 patrick joquel vient de temps où les coeurs "et bien, voilà..." dit antoine simon 16 dernier vers aoi dieu faisait silence, mais je suis celle qui trompe       la ce poème est tiré du s’égarer on f le feu s’est ço dist li reis : napolì napolì a claude b.   comme     sur la pour mes enfants laure et le soleil n’est pas entr’els nen at ne pui les routes de ce pays sont percey priest lakesur les       retour l’art n’existe dernier vers aoi     le  tous ces chardonnerets petites proses sur terre nouvelles mises en à sylvie       ce       et raphaël je t’enlace gargouille   anatomie du m et       " livre grand format en trois dernier vers aoi   voici donc la intendo... intendo !   je n’ai jamais suite de et  riche de mes sous l’occupation       dans j’ai donc   si vous souhaitez de l’autre  les œuvres de si j’avais de son pour mon épouse nicole       fleure le géographe sait tout       st nous avancions en bas de       au dentelle : il avait la vie est dans la vie. se laure et pétrarque comme portrait. 1255 : il existe deux saints portant bal kanique c’est       force dernier vers aoi       le i.- avaler l’art par À la loupe, il observa pour jacqueline moretti, le lent tricotage du paysage         or j’ai ajouté et il fallait aller debout     dans la ruela antoine simon 27       devant vous êtes troisième essai   marcel dernier vers aoi       aux       dans       la onze sous les cercles     &nbs macles et roulis photo 6 apaches : dernier vers aoi diaphane est le mot (ou c’est parfois un pays voici des œuvres qui, le il arriva que       va constellations et je n’hésiterai dernier vers aoi c’est ici, me a supposer quece monde tienne sables mes parolesvous  “s’ouvre mult ben i fierent franceis e       sur seins isabelle boizard 2005 pluies et bruines, bel équilibre et sa et voici maintenant quelques  je signerai mon  dans toutes les rues la mastication des dans ce pays ma mère tout en vérifiant       su ce qui fascine chez la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Saad

Saad

Dernière publication : 2 janvier 2009.
Les 3 derniers articles : L’âme du marin , Le paradoxe du lutteur , Le feu du meunier .
Les 3 articles les plus lus : La douleur du calligraphe , L’âme du marin , La joie du sismographe .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette