BRIBES EN LIGNE
un temps hors du able comme capable de donner quatrième essai de patrick joquel vient de       voyage f dans le sourd chatoiement jamais je n’aurais       &n je dors d’un sommeil de c’est seulement au c’est vrai   ciel !!!! f les rêves de les dessins de martine orsoni station 3 encore il parle       la iv.- du livre d’artiste le travail de bernard un nouvel espace est ouvert je reviens sur des et que dire de la grâce dernier vers aoi avant propos la peinture est   un vendredi depuis le 20 juillet, bribes cyclades, iii° dans le respect du cahier des   dits de f le feu est venu,ardeur des       devant normal 0 21 false fal alocco en patchworck © antoine simon 3       dans     son       le     &nbs il souffle sur les collines       longte il faut aller voir tu le saiset je le vois     sur la pente quelque chose dernier vers aoi torna a sorrento ulisse torna et ces       le nous savons tous, ici, que au seuil de l’atelier dessiner les choses banales il aurait voulu être le nécessaire non premier essai c’est abu zayd me déplait. pas le ciel est clair au travers autre citation       la trois (mon souffle au matin     au couchant   six formes de la carmelo arden quin est une dernier vers aoi     du faucon       au "pour tes le pendu dans l’innocence des la langue est intarissable en ceste tere ad estet ja       &ccedi   est-ce que  mise en ligne du texte dernier vers aoi approche d’une       la       le       il       m̵  il est des objets sur sables mes parolesvous       object   né le 7 le 23 février 1988, il     surgi saluer d’abord les plus       la       soleil face aux bronzes de miodrag dieu faisait silence, mais       dans       descen pas une année sans évoquer dans le patriote du 16 mars un homme dans la rue se prend pour andrée       fleur sixième je meurs de soif d’un côté dernier vers doel i avrat, le galop du poème me il y a tant de saints sur merci au printemps des monde imaginal,   adagio   je       au  “ne pas sequence 6   le       alla vos estes proz e vostre pour angelo  les premières le tissu d’acier       montag quai des chargeurs de       dans  pour de accorde ton désir à ta "la musique, c’est le i en voyant la masse aux je déambule et suis une il faut dire les     m2 &nbs (elle entretenait frères et   anatomie du m et 1 la confusion des     sur la       je me leonardo rosa  avec « a la     faisant la abstraction voir figuration aux barrières des octrois tous ces charlatans qui pour maguy giraud et       b&acir au matin du les textes mis en ligne  les éditions de arbre épanoui au ciel  la lancinante       les macles et roulis photo 1 a la libération, les rm : d’accord sur     vers le soir essai de nécrologie, comme un préliminaire la ce 28 février 2002. a la fin il ne resta que       pass&e         or comme une suite de moi cocon moi momie fuseau c’est le grand       fourr& sixième  la toile couvre les ouverture d’une c’est une sorte de j’écoute vos de proche en proche tous le samedi 26 mars, à 15 cliquetis obscène des  tous ces chardonnerets je ne saurais dire avec assez deuxième suite       juin       non, björg,   que signifie  au mois de mars, 1166   le texte suivant a iloec endreit remeint li os sainte marie,       la pie s’ouvre la  c’était       o sous la pression des démodocos... Ça a bien un la bouche pleine de bulles       dans carcassonne, le 06 pour "je me tais. pour taire. j’ai donné, au mois le 28 novembre, mise en ligne a l’aube des apaches, dernier vers aoi clere est la noit e la prenez vos casseroles et       la     extraire     double ki mult est las, il se dort troisième essai et dernier vers aoi vue à la villa tamaris d’un bout à ma voix n’est plus que les cuivres de la symphonie     chambre recleimet deu mult       fourmi     une abeille de giovanni rubino dit mesdames, messieurs, veuillez tout à fleur d’eaula danse depuis ce jour, le site carles respunt : la chaude caresse de lorsqu’on connaît une le numéro exceptionnel de       va       s̵ rimbaud a donc macles et roulis photo 3 je serai toujours attentif à il n’est pire enfer que       le le recueil de textes le 26 août 1887, depuis dernier vers aoi le ciel de ce pays est tout       entre pour yves et pierre poher et nous dirons donc folie de josuétout est je rêve aux gorges   iv    vers       &agrav station 1 : judas ce jour là, je pouvais lancinant ô lancinant dernier vers aoi À la loupe, il observa (la numérotation des       le f le feu s’est       en lu le choeur des femmes de     l’é dans le train premier sculpter l’air : derniers vers sun destre       &n passent .x. portes, "l’art est-il tandis que dans la grande portrait. 1255 : tendresse du mondesi peu de       un aucun hasard si se buttati ! guarda&nbs allons fouiller ce triangle tout en vérifiant ] heureux l’homme       la franchement, pensait le chef, envoi du bulletin de bribes     nous des voiles de longs cheveux     ton est-ce parce que, petit, on       allong quatre si la mer s’est eurydice toujours nue à dernier vers aoi l’illusion d’une bribes en ligne a marcel alocco a j’arrivais dans les l’appel tonitruant du encore la couleur, mais cette les grands c’est la chair pourtant pour robert c’est ici, me  de la trajectoire de ce sauvage et fuyant comme ajout de fichiers sons dans tes chaussures au bas de       glouss       neige il pleut. j’ai vu la « 8° de dernier vers aoi       neige je ne sais pas si passet li jurz, si turnet a printemps breton, printemps une autre approche de …presque vingt ans plus quant carles oït la       au       sur       dans douze (se fait terre se  “comment  au travers de toi je intendo... intendo ! morz est rollant, deus en ad j’ai travaillé       tourne et combien ce qui fait tableau : ce       deux diaphane est le mot (ou       marche pour jacqueline moretti, nous serons toujours ces lentement, josué madame a des odeurs sauvages toute trace fait sens. que vous êtes agnus dei qui tollis peccata laure et pétrarque comme pour gilbert nous lirons deux extraits de       aujour les routes de ce pays sont  improbable visage pendu       au       nuage au programme des actions       " le scribe ne retient       jonath    en    courant j’ai longtemps il avait accepté dernier vers aoi etudiant à   la baie des anges samuelchapitre 16, versets 1       voyage nous avons affaire à de halt sunt li pui e mult halt etait-ce le souvenir 1) la plupart de ces quelques autres       cerisi les petites fleurs des je suis occupé ces la mort, l’ultime port, "si elle est       midi       pass&e macao grise références : xavier       madame est une       m̵  epître aux art jonction semble enfin jamais si entêtanteeurydice qu’est-ce qui est en générations dernier vers s’il quatrième essai de ma chair n’est attention beau effleurer le ciel du bout des  les œuvres de rêves de josué, dernier vers aoi 1 au retour au moment  le "musée merci à la toile de pour m.b. quand je me heurte       deux   pour le prochain antoine simon 16 1257 cleimet sa culpe, si imagine que, dans la l’impression la plus bien sûrla   saint paul trois suite de s’égarer on       cette pierre ciel       qui il tente de déchiffrer, le coquillage contre j’ai en réserve     le cygne sur 0 false 21 18   j’ai souvent antoine simon 26 la légende fleurie est       &agrav   se bernard dejonghe... depuis mise en ligne d’un la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Serée

Serée

Dernière publication : 22 juillet 2008.
Les 3 derniers articles : Les creux de l’ombre .
Les 3 articles les plus lus : Les creux de l’ombre .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette