BRIBES EN LIGNE
(en regardant un dessin de rm : d’accord sur quatrième essai de fin première dans ce pays ma mère clers fut li jurz e li dans l’effilé de antoine simon 6 seul dans la rue je ris la pas sur coussin d’air mais le corps encaisse comme il antoine simon 18       fleure  de même que les dernier vers aoi  martin miguel vient le travail de bernard            &       l̵ sequence 6   le quando me ne so itu pe comme un préliminaire la dernier vers aoi (de)lecta lucta         banlie ce f qu’il vienne, le feu où l’on revient “dans le dessin eurydice toujours nue à       et tu macles et roulis photo 3 pour gilbert pour alain borer le 26 1.- les rêves de carles respunt : nous viendrons nous masser deuxième approche de titrer "claude viallat,     quand souvent je ne sais rien de saluer d’abord les plus je ne sais pas si pour maxime godard 1 haute a ma mère, femme parmi madame déchirée       dans antoine simon 19 la légende fleurie est langues de plomba la c’est le grand À max charvolen et martin c’est la chair pourtant 1- c’est dans la communication est l’homme est la vie est ce bruissement  je signerai mon macles et roulis photo prenez vos casseroles et à la bonne je meurs de soif approche d’une préparation des je m’étonne toujours de la antoine simon 7 "si elle est   on n’est tout le problème effleurer le ciel du bout des madame est une torche. elle comme ce mur blanc       apr&eg       au marie-hélène le 19 novembre 2013, à la a grant dulur tendrai puis l’attente, le fruit mais jamais on ne ce paysage que tu contemplais les enseignants : dernier vers aoi derniers vers sun destre ce poème est tiré du comme c’est depuis le 20 juillet, bribes able comme capable de donner toutes ces pages de nos   dits de     rien À max charvolen et ce pays que je dis est   anatomie du m et dans le pain brisé son abstraction voir figuration  ce qui importe pour nous avons affaire à de   1) cette madame aux rumeurs art jonction semble enfin       & la terre nous dernier vers aoi dans l’innocence des d’un bout à     l’é se placer sous le signe de vedo la luna vedo le sous l’occupation  jésus ainsi fut pétrarque dans pour ma non, björg,     m2 &nbs en ceste tere ad estet ja des voiles de longs cheveux entr’els nen at ne pui si elle est belle ? je antoine simon 13 dernier vers aoi le franchissement des rossignolet tu la       dans pour yves et pierre poher et       dans les oiseaux s’ouvrent le soleil n’est pas ce qu’un paysage peut dernier vers aoi       la  la toile couvre les sur la toile de renoir, les       b&acir le passé n’est voici des œuvres qui, le antoine simon 23 deux ce travail vous est pour jacky coville guetteurs tous ces charlatans qui 10 vers la laisse ccxxxii nous lirons deux extraits de ils s’étaient a la femme au d’un côté onze sous les cercles antoine simon 33 je crie la rue mue douleur r.m.a toi le don des cris qui   en grec, morías juste un mot pour annoncer carissimo ulisse,torna a dans les horizons de boue, de il arriva que légendes de michel     "       voyage villa arson, nice, du 17  l’écriture       " "l’art est-il bel équilibre et sa antoine simon 32 les dernières que reste-t-il de la       jardin ce qui importe pour et voici maintenant quelques le 15 mai, à j’arrivais dans les il faut laisser venir madame  tous ces chardonnerets les étourneaux ! lentement, josué toute une faune timide veille viallat © le château de À la loupe, il observa jusqu’à il y a       chaque se reprendre. creuser son cet univers sans suite du blasphème de buttati ! guarda&nbs tromper le néant       va la vie humble chez les il est le jongleur de lui       pass&e 0 false 21 18 preambule – ut pictura toutefois je m’estimais à bernadette pas facile d’ajuster le assise par accroc au bord de madame est la reine des ço dist li reis :   encore une traquer f toutes mes l’erbe del camp, ki       tourne rêve, cauchemar,       au ce qui fascine chez       &agrav jamais si entêtanteeurydice 0 false 21 18 dans les rêves de la thème principal : dans le patriote du 16 mars       entre       une religion de josué il la force du corps, pour maguy giraud et diaphane est le mot (ou pour jacqueline moretti, troisième essai si j’étais un  zones gardées de       alla ici. les oiseaux y ont fait       mouett la fonction, au lecteur voici le premier moisissures mousses lichens pour michèle aueret la réserve des bribes   maille 1 :que       je antoine simon 26 aucun hasard si se errer est notre lot, madame, le géographe sait tout       voyage       pour       arauca pas même       pav&ea faisant dialoguer les grands       object avant dernier vers aoi       pass&e le scribe ne retient et nous n’avons rien archipel shopping, la la mastication des portrait. 1255 :       s̵ la cité de la musique deuxième je ne peins pas avec quoi, il n’y a pas de plus       bonheu ainsi va le travail de qui antoine simon 2   ciel !!!!       le les plus vieilles tout est possible pour qui un titre : il infuse sa merci au printemps des pour m.b. quand je me heurte   j’ai souvent le 28 novembre, mise en ligne il en est des meurtrières. au programme des actions sauvage et fuyant comme et te voici humanité  “ce travail qui macles et roulis photo 7 lancinant ô lancinant pas une année sans évoquer poussées par les vagues edmond, sa grande l’art c’est la c’est vrai   voici donc la l’art n’existe dernier vers aoi "ah ! mon doux pays, carissimo ulisse,torna a en 1958 ben ouvre à  improbable visage pendu       ce au commencement était   iv    vers       le ] heureux l’homme       neige       assis deuxième apparition de    de femme liseuse voile de nuità la     surgi "nice, nouvel éloge de la (elle entretenait  si, du nouveau de la       apr&eg toi, mésange à     chant de polenta difficile alliage de       un mult ben i fierent franceis e  les éditions de " je suis un écorché vif. madame porte à       la cliquetis obscène des printemps breton, printemps "moi, esclave" a pour philippe une errance de « e ! malvais il y a dans ce pays des voies leonardo rosa       à cet article est paru dans le       &eacut quatrième essai de "le renard connaît       sous     &nbs deux ajouts ces derniers si j’avais de son granz est li calz, si se  pour le dernier jour nice, le 30 juin 2000 dernier vers aoi le tissu d’acier la terre a souvent tremblé autre citation"voui       le la prédication faite   ces sec erv vre ile       &agrav violette cachéeton dernier vers aoi mesdames, messieurs, veuillez 0 false 21 18       soleil temps de pierres i mes doigts se sont ouverts  mise en ligne du texte la vie est dans la vie. se comment entrer dans une l’impression la plus c’est la distance entre cet article est paru aux george(s) (s est la tes chaussures au bas de "pour tes le ciel est clair au travers l’heure de la à propos des grands je me souviens de pour frédéric le texte qui suit est, bien il n’était qu’un face aux bronzes de miodrag tout mon petit univers en pour nicolas lavarenne ma       les 7) porte-fenêtre et que vous dire des madame des forêts de apaches : la bouche pure souffrance  pour de c’est extrêmement c’est la peur qui fait me même si vertige. une distance a l’aube des apaches, antoine simon 12 une il faut dire les       je l’éclair me dure, ne faut-il pas vivre comme       la mon travail est une imagine que, dans la constellations et  les œuvres de cette machine entre mes non... non... je vous assure, écrirecomme on se la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Simonet

Simonet

Dernière publication : 30 décembre 2008.
Les 3 derniers articles : Giotto, décidément... .
Les 3 articles les plus lus : Giotto, décidément... .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette